Accueil Champ Car Indycar 2013: Pocono

Indycar 2013: Pocono

47
2
PARTAGER

L’épreuve d’Indycar de Pocono offre son lot de spectacle. Aux essais, l’équipe Andretti monopolise la première ligne… Mais 160 tours plus tard, c’est Ganassi qui assure le triplé. Et du rêve, côté Frenchies, avec un Simon Pagenaud (Sam Schmidt) aux avant-postes.Indy Lights

Pas d’engagé de dernière minute: il n’y a donc que 8 pilotes à Pocono.Matthew Di Leo devrait être de retour à Toronto.

Carlos Muñoz (Andretti), déjà poleman dans l’Iowa, décroche une deuxième pole consécutive.

Cette fois, pas de problème pour le Colombien. Il mène de bout en bout et remporte sa troisième victoire de l’année. Il profite de la bagarre entre Sage Karam (Sam Schmidt) et Gabby Chaves (Sam Schmidt.) Les deux équipiers n’arrêtent pas de se passer et se repasser! Karam a finalement le dernier mot. Chaves est donc 3e.

Muñoz reprend la tête du championnat, avec 285 points. Karam, l’ex-leader, reste en embuscade à 281 points. Quant à Chaves, il est 3e à 246 points. La lutte pour succéder à Tristan Vautier est donc désormais un duel.

Indycar

Faisons notre point chaises musicales chez Dale Coyne et Panther! Pippa Mann retrouve son baquet chez Dale Coyne. Ses prestations sur ovales se sont pourtant toutes finies dans un mur!
Chez Panther, Briscoe, considéré comme un expert des anneaux, revient. Néanmoins, également inscrit en ALMS, à Lime Rock, il doit manquer les qualifications et part dernier.

La dernière fois que l’Indycar s’est rendu à Pocono, c’était en 1989. Aucun des pilotes actuels n’était présent.


Aux essais, Andretti effectue un nouveau carton. Marco Andretti part en pole. Avec 221,273 MPH (354km/h), il explose le temps de 1989 (211,715 MPH -339 km/h-) réalisé par… Son grand-père, Mario! A Pocono, on part à 3 de front. Ryan Hunter-Reay et James Hinchcliffe complètent la première ligne.

Seulement 23 voitures au départ: Sebastian Saavedra (Dragon Racing) se range dans les stands, lors du tour de formation. Un virage plus tard, ils ne sont plus que 22: Hinchcliffe a tapé. Drapeaux jaunes. Tony Kanaan (KV) a juste eu le temps de doubler Will Power (Penske) pour le gain de la 3e place. Vainqueur d’Indianapolis, Kanaan vise la « Triple crown »: un doublé Indy-Pocono lui vaudrait un chèque de 250 000$.

Au restart, Kanaan s’offre cette fois le scalp d’Hunter-Reay. Un petit train se forme derrière Andretti. Saavedra sort des stands, effectue un tour, puis rentre pour abandonner.

Après la première vague d’arrêts, Hunter-Reay reprend la 2e place à Kanaan. Takuma Sato (Foyt) tente une remontée, mais il butte sur Hunter-Reay. Kanaan se réveille et repasse le Japonais. Lors de la deuxième vague d’arrêts, Hunter-Reay et Sato se télescopent. Deuxième session de drapeaux jaunes.

Lors de cette deuxième vague, Kanaan est ressorti des stands devant Andretti. Néanmoins, au retour des drapeaux verts, Andretti reprend son du.

De nouveau, lors de la troisième vague de ravitaillements, Kanaan repart devant Andretti… Mais entre temps, Scott Dixon (Ganassi) est passé! Le Brésilien double le Néo-zélandais et y laisse sa moustache, d’où un arrêt imprévu. Pour la Triple crown, c’est plié. Andretti en profite pour reprendre la tête. Power et Dixon le passent. L’Américain doit économiser le carburant. Sachant qu’E.J. Viso (Andretti-HVM) a abandonné, le triomphe annoncé de l’équipe tourne à la catastrophe!

Après les derniers arrêts, Dixon retrouve la tête, devant Charlie Kimball (Ganassi) et Dario Franchitti (Ganassi.) Seul Dixon (surexcité après une pénalité de 10 places, le samedi, pour changement de moteur) est véloce. Les autres profitent surtout de la faible consommation des Honda. Sauf que le 4e, Simon Pagenaud (Sam Schmidt), met la pression sur Franchitti… Et il est lui-même pourchassé par Power! Les Ganassi doivent donc hausser le rythme. En plus, il y a du trafic. Power, le plus rapide en piste, déloge Pagenaud du 4e rang, mais les Ganassi sont déjà trop loin. C’est donc le tout premier triplé Ganassi de l’Indycar!

Simon Pagenaud se fait doubler par Josef Newgarden (Sarah Fisher), peu avant les damiers. Il repart néanmoins avec une probante 6e place.
Pour une fois, Mann est à l’arrivée! 15e à 1 tour, elle termine juste devant Sébastien Bourdais (Dragon Racing.) Tristan Vautier (Sam Schmidt) est 19e et dernier arrivé.

Au classement, Helio Castroneves (Penske) cimente sa première place. Très régulier, il affiche 356 points au compteur. Hunter-Reay paye cash son abandon, avec seulement 333 points. Quant à Andretti (301 points), il doit désormais surveiller Dixon (4e à 291 points.)
Pagenaud est 7e à 269 points. Vautier est 19e à 158 points. Quant à Bourdais, il est 21e à 147 points (et parmi les derniers des « temps plein ».)

Crédits photos: Honda (photos 1 et 13), Indycar (photos 2, 3, 4, 6, 7, 9, 12 et 14), KV (photo 5 et 10), Chevrolet (photos 8 et 11)

A lire également:
Indycar 2013: Iowa

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2013: Pocono"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nouh
Invité

Sébastien Bourdais est entrain de se discréditer dans une équipe moyenne et sans réel budget, sauf que lui est payé et à ce jour il n’apporte rien et se traine en fond de grille. Je crois que le retour au Mans est pour bientôt….. Il gère très mal sa carrière et va bientôt se retrouver à vélo pour 2014, pas de Indycar, pas de sport prototype et bien sur pas de Mans.

zak
Invité

2ème et 3ème place pour Bourdais dans le double-header de Toronto. Le Manceau devra encore attendre un peu avant de passer au vélo !

wpDiscuz