Accueil F3 Résultats des autres disciplines

Résultats des autres disciplines

110
0
PARTAGER

La semaine dernière, vous aviez des brèves sans courses. Cette semaine, c’est courses sans brèves! Avec notamment de très beaux succès français en Australie.F3 Australia

Pilote Erebus (et Mercedes?), Jack Le Brocq a été promu dans la structure GT. Du coup, Andre Heimgartner hérite de sa Mygale M11. Le Néozélandais est double-champion sortant de la FF locale. Pour l’instant, il n’a signé que pour Darwin.

A Bathurst et à Symmons Plain, Mygale s’est offert ses premiers podiums en F3 australienne. Pour Darwin, le constructeur français rêve de lauriers… Message reçu 5 sur 5 par Nick Foster (BRM.) Le pilote « usine » de Mygale décroche la 1ère pole.

Dans la course 1, il y a comme d’habitude pas mal de bagarre. Au feu vert, John Magro (BRM) double Steel Giuliana (R-Tek) et se retrouve 2e, derrière Foster. Derrière, Heimgartner se retrouve sur le toit et le safety-car sort. Au restart, Magro perd les pédales. Foster tente de l’éviter et il trouve la roue arrière de Foster. L’effet d’entrainement est radical et l’ex-futur pilote de GP3 décolle. Deuxième safety-car. Lorsque ça reprend, Tim Macrow (BRM) réussit à sa faufiler. Il pointe devant Foster et Jordan Oon (BRM.) Peu après, Hayden Cooper (BF Racing) part en tête-à-queue et la direction de course décide de rappeler tout le monde.

La course 2 est un très rare exemple d’épreuve arrivée à terme et sans safety-car. Foster se balade et ouvre le palmarès de Mygale. C’est la première fois en 238 manche de F3 australienne qu’une Dallara ne s’impose pas! Macrow et Oon complètent le podium.

Foster s’offre un 2e succès dans un fauteuil avec 6 secondes d’avance sur Macrow. 3e, Ben Gersekowski (Gilmour) obtient son premier podium. Rassurez-vous, il avait de vraies bottines pour la course! Arrie Maree remporte le National. Notez enfin la 5e place d’Heimgartner.

Au classement, il y a désormais un triplé BRM. Macrow (sur Dallara) reste en tête, avec 82 points. Son équipier Foster (sur Mygale) remonte en flèche à 73 points. Magro (sur Dallara) descend au 3e rang, avec 55 points.

Asia Formula Renault

Shigetomo Shimono (Buzz Racing) est de retour! Sur une piste détrempée, le Japonais s’offre la pole de Zhuhai. Alexandra Asamsoebrata (PS Racing) décroche le 4ème temps. Juste après, elle perd le contrôle et se retrouve bloquée en travers de la piste. Ce qui enclenche le drapeau rouge. Tant pis pour le 2e, Julio Acosta (Champ Motorsport.)

La piste s’assèche en vue de la course 1. Les pilotes repassent par les stands pour chausser des slicks. A la sortie, Shimono casse sa colonne de direction. Il range sa Tatuus et regarde ses collègues rouler.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres et Acosta a une autoroute! Pas de péages pour le Colombien, qui décroche une victoire sans bavure. L’acteur Roy Chiu (PTRS) suit au loin. Pete Olson (PS Racing) est 3e.  Asamsoebrata est de nouveau malchanceuse: elle est percutée au départ par Thomas Luedi (Asia Racing Team), puis Leo Wong (Asia Racing Team) ne peut éviter les deux voitures.

Suite à sa panne du samedi, Shimono démarre la course 2 en dernière position. Au départ, Chiu va chercher Acosta, mais le Colombien garde le contrôle. Derrière, Shimono remonte Zhuhai par la face nord! 3e au 1er passage, le Japonais s’offre Chiu au 2e tour! 3 tours plus tard, il a Acosta en visuel. Le Colombien ne peut rien faire et Shimono obtient la victoire. Quant à Asamsoebrata, éphémère 3e, elle est finalement 5e. Au moins, elle voit l’arrivée.

Avec ces deux nouveaux podiums, Acosta conforte son avance. 1er avec 153 points, il devrait cueillir un titre à l’automne, pour la 4e et avant-dernière manche. Shimono est 2e, à 84 points. Quant à Asamsoebrata, elle est 3e à 71 points.

Euro F3 Open

L’Euro F3 Open a débuté en tant que championnat espagnol de F3. D’où une forte présence ibérique. Pourtant, Jerez est la seule manche espagnole du calendrier.

Aux essais, on retrouve le trio habituel. Cette fois-ci, Nelson Mason (West-Tec) décroche la pole devant Ed Jones (West-Tec) et Sandy Stuvik (RP Motorsport.)

Dans la course 1, le Canadien est en démonstration. Jones se contente d’assurer la 2e place. Santiago Urrutia (RP Motorsport) déboite Stuvik au feu vert. Le Thaïlandais essaye de reprendre son bien, mais Urritia tient le coup.

Le dimanche, c’est Jones qui obtient la 2e pole. Mason est 2e, devant Alexandre Cougnaud (RP Motorsport.)

Dans la course 2, Mason met tout de suite la pression sur Jones. Pendant ce temps, Mario Marasca (BVM) dépasse Cougnaud. Mason fait de même sur Jones. Puis le classement semble se figer. A mi-course, Marasca semble avoir un pépin: son rythme chute brutalement. Cougnaud saisit l’opportunité et lui reprend la 3ème place.

Au classement, Stuvik reste en tête, à 127 points. Néanmoins, la résistance s’organise: Mason et Jones sont exæquo à 110 points.

F4

A chaque course, Jake Dalton (MGR) s’affirme un peu plus comme un ténor de la F4. A Snetterton, il remporte la pole.

Dans la course 1, Dalton est victime du syndrome Shimono: colonne de direction cassée. Lui, c’est sur la grille de départ. James Fletcher (KBS) ne l’attend pas! Matt Bell (Matt Bell) tente d’harceler le nouveau leader. Mais il se prend lui-même les pieds dans le tapis. Seb Morris (Hillspeed) hérite du 2e rang. Néanmoins, Charlie Robertson (HHC) est surexcité! L’ex-pilote de Ginetta Cup double Morris, puis il part à l’assaut de Fletcher. Ce dernier résiste bien et il obtient son premier succès en F4. Un beau résultat pour un pilote arrivé en cours de saison!

Diego Menchaca aurait du partir en pole pour la course 2. Mais le Mexicain est déclassé pour voiture inférieure au poids mini. Du coup, Bell se retrouve 8e dans la course 1 et poleman pour la course 2!
Hélas, il n’en profite pas: Bell se paye Sennan Fielding (Douglas) et Matthew Graham (SWR.) Drapeau rouge.
Avec cette triple-collision, voilà Struan Moore (Hillspeed) en tête au restart. Il transforme cette situation très opportune en victoire. Falco Wauer (KBS), un temps 2e, cède face au forcing de Raoul Hyman (HHC.) Mark Blundell leur remet les coupes.

Dans la course 3, les HHC sont comme à la parade. Robertson et Hyman sont tranquillement en tête. Fletcher tente d’attaquer le Sudafricain, mais il se fait lui-même dépasser par Jack Hughes (Lanan.) Cette fois-ci, c’est Martin Brundle (qui a donné son nom à l’un des virages) qui distribue les trophées.
Puis, à l’issue de l’inspection technique, Robertson et Hyman sont déclassés. 3e, Hughes devient le nouveau vainqueur. Fletcher et Dalton complètent le podium virtuel.

Malgré ce déclassement, Robertson repart de Snetterton en leader, avec 164 points. Il devance d’un cheveux Dalton (161 points.) Morris est en embuscade, à 146 points. Quant à Fletcher, il est propulsé 6e, à 124 points.
Malgosia Rdest (Douglas) continue de marquer des points à chaque course. Elle est 18e, avec 46 unités au compteur.

Lotus Ladies Cup

On termine par une note de charme. La 2e manche de Lotus Ladies Cup a lieu au Pannonia-Ring. Les Hongroises sont les plus nombreuses sur la grille, mais ce sont les Hollandaises qui dominent!

Dans la course 1, Sheila Verschuur s’impose devant sa compatriote Liesette Braams.3e, Dorottya Kapitány sauve l’honneur de la Hongrie. C’est son premier podium en automobile.

Kapitány a visiblement pris goût au champagne! Dans la course 2, elle se bat cette fois pour la 2e place. Mais Szilvia Sas a le dernier mot. Quant à Verschuur, elle remporte sa 4ème victoire en autant de courses!

Crédit photos: F3 Australia (photos 1 à 7), FRD (photos 8 à 11), Euro F3 Open (photos 12 à 16), F4 (photos 17 à 21) et Lotus Ladies Cup (photos 22 et 23.)

A lire également:
Brèves sur d’autres disciplines

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz