Accueil Sport auto Super GT 2013 – 2 Lexus party à Fuji

Super GT 2013 – 2 Lexus party à Fuji

152
1
PARTAGER

Lexus a largement dominé les débats, comme souvent sur le Fuji Speedway, à l’occasion de la deuxième manche du championnat de Super GT 2013. Les SC430 occupent les quatre premières places à l’arrivée, un triomphe complété par la victoire historique de la Toyota Prius en GT300 qui souffle la première place de la catégorie à la Honda CR-Z Mugen pour le premier doublé d’hybrides en Super GT, un an après l’arrivée de cette technologie dans le championnat.

Qualifications

Après une séance libre dominée par la Lexus SC430 no38, la première partie de la séance de qualification faisait la démonstration qu’il faudrait compter avec les Lexus sur leur terrain (le Fuji Speedway est propriété de Toyota). La séance commençait gentiment et le premier tour compétitif était réalisé par Naoki Yamamoto sur la Honda no18 avant que la séance ne soit arrêtée au drapeau rouge suite à l’arrêt sur le circuit de la Lexus no37 d’Andrea Caldarelli, pourtant bien parti pour figurer dans le haut de la grille mais trahi par sa mécanique…

Il restait cinq minutes après la reprise et c’est le toujours vert Juichi Wakisaka sur la Lexus no39 qui faisait le meilleur temps devant James Rossiter sur la Lexus no36 et Tsugio Matsuda sur la GT-R no12. Parmi les éliminés, on comptait presque toutes les Honda, décidément peu à l’aise sur le tracé du Fuji, le seul à sauver les meubles étant Yamamoto sur la no18.

La Q2 se passait sans encombre et c’est finalement Kazuki Nakajima qui obtenait la pole position sur la Lexus TOM’S no36 devant Ishiura sur la Lexus SARD no39 et Ronnie Quintarelli sur la GT-R Nismo no3 suivi par deux autres Lexus et deux autres GT-Rs. Frédéric Makowiecki, limité par les performances de sa Honda, ne pouvait faire mieux que huitième.

En GT300, comme le matin lors de la séance libre les voitures de classe JAF-GT se montraient à leur avantage face aux GT3 et c’était Kota Sasaki qui obtenait la seconde pole position de suite pour la Subaru BRZ no61, devant les deux Honda CR-Z, la no16 Mugen aux mains de Hideki Mutoh et la no55 ARTA à celles de Shinichi Takagi.

La Prius no31 n’était pas loin, cinquième derrière la Mercedes SLS AMG no52 de Hironori Takeuchi qui sauvait l’honneur des GT européennes avec le quatrième temps.


Course GT500

Après un bon départ de Motoyama sur la GT-R Mola no1 qui s’emparait de la quatrième position derrière les deux Lexus no1 de Nakajima et no39 de Ishiura et la GT-R Nismo no23 de Ronnie Quintarelli, la course tournait rapidement à la Coupe Lexus lorsque les SC430 no6 d’Oshima et no38 de Tachikawa pouvaient reprendre les 3ème et 4ème places aux GT-Rs. La tâche de l’armada Lexus était d’autant plus facile que Nissan perdait sa voiture de pointe, la no23, victime d’une casse de sa transmission au 19ème tour. Les Honda ne pouvaient se mêler à la lutte, surtout après l’accrochage entre un Yamamoto fougueux sur la HSV-010 no18 Dome et la no17 de Tsukakoshi à la fin du premier tour qui reléguait les deux voitures en fin de peloton.

Nakajima sur la Lexus no36 en tête ne pouvait décrocher Ishiura sur la no39 qui prenait un instant le commandement à la faveur des dépassements d’attardés avant de la reperdre puis de se faire passer également par Oshima sur la Lexus no6. A l’issue du premier ravitaillement cependant, Wakisaka qui avait pris le volant menait la danse sur la no39 devant quatre autres Lexus, la seconde TOM’S no37 aux mains de Daisuke Ito ayant raccroché les wagons depuis la dernière place de grille.

Derrière, la GT-R Calsonic no12 de Matsuda essayait de résister tant bien que mal à l’hégémonie Lexus et pouvait reprendre la cinquième position apres le deuxième arrêt. Plus loin Fred Makowiecki sur la HSV-010 no18 avait trouvé un rythme qui lui permettait d’espérer revenir sur le groupe du milieu de peloton après la mésaventure de son équipier et il se retrouvait un moment dans une bagarre serrée avec Sekiguchi sur la GT-R no1 avant de redonner le volant à son équipier.

A l’issue du second ravitaillement, c’est à nouveau le poleman Kazuki Nakajima qui retrouvait le commandement, mais derrière lui émergeait Yuji “Fuji Meister” Tachikawa qui selon son modus operandi habituel accélerait en fin de course sur la Lexus no38 et se rapprochait peu à peu de sa future proie qu’il avait en vue alors que l’on arrivait dans les derniers tours. Mais Kazuki Nakajima ne se laissait pas impressionner et passait la ligne en tête devant Tachikawa et Oshima sur la SC430 no6.

La première non Lexus était la GT-R Impul no12 de Oliveira en cinquième position. Le coéquipier de Fred Makowiecki, Naoki Yamamoto, terminait en 10ème position. Fred expliquait après la course qu’il n’y avait pas grand chose à faire contre les Lexus qui étaient très difficiles à suivre dans la partie technique du circuit où leur couple faisait merveille…

Course GT300

C’est la Honda CR-Z Mugen no16 de Hideki Mutoh qui prenait le meilleur départ devant le poleman Sasaki sur la Subaru BRZ et on s’attendait a une belle bataille entre les deux hommes jusqu’a ce que la Subaru entre au stand à la fin du second tour et abandonne sur problème mécanique au grand désespoir des nombreux fans de la marque présents sur le circuit.

La domination des voitures JAF-GT sur les GT300 était flagrante puisque derrière la CR-Z qui augmentait tour après tour son avance, c’est la Prius no31 qui pointait à la seconde position au moment du second relais, malgre un tête-à-queue dans les premiers tours. La course était marquée par de nombreuses crevaisons qui affectaient tour à tour les GT3 de pointe, les Porsche no0 et no33, la BMW Z4 no4, la Lamborghini Gallardo FL2 no88 et la GT-R GT3 no3.

Derrière la CR-Z et la Prius, c’est la Lambo no86 qui s’en sortait le mieux en évitant les ennuis et en se maintenant devant la SLS no52, très rapide à Fuji, et la Nissan GT-R GT3 no7 où Yuji Ide faisait son retour en Super GT aux côtés de Igor Sushko. Alors que l’on s’acheminait vers une confortable victoire de la CR-Z, coup de théâtre à l’entame des 10 derniers tours : Mutoh ayant commencé à sentir d’inquiétantes vibrations sur ses pneus avant rentrait au stand par sécurité pour les changer (il s’avérerait après vérification qu’il s’agissait de pick-up et non d’une crevaison) et c’est donc la Prius apr no31 de Morio Nitta et Koki Saga qui l’emportait, un succès historique car le premier d’une voiture hybride en Super GT. Contrairement à la Toyota TS-030 du WEC, la Prius GT300 utilise un système développé à partir de la Prius de série (même si il est couplé à un V8 3,4l…).

Ce résultat d’ensemble des Lexus permet à Tachikawa-Hirate et Nakajima-Rossiter de recoller aux leaders du championnat Izawa et Kogure qui n’ont pu faire que mieux que la septième place. En GT300, Hiranaka et Wirdheim gardent la tête. La manche exhibition prévue en Corée à la fin du mois de mai étant reportée à la fin de l’année, c’est à Sepang le mois prochain qu’aura lieu la troisième manche du championnat 2013.

Crédit images : PLR et Yuji Shimizu pour le blog auto

Résultats GT500

PoNoMachineDriverTime/Diff.LapsBest LapTire
136PETRONAS TOM’S SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Kazuki Nakajima
James Rossiter
2:56’05.6471101’33.280BS
238ZENT CERUMO SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Yuji Tachikawa
Kohei Hirate
3.3731101’33.378BS
36ENEOS SUSTINA SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Kazuya Oshima
Yuji Kunimoto
20.0751101’33.381BS
439DENSO KOBELCO SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Juichi Wakisaka
Hiroaki Ishiura
24.321101’33.473BS
512CALSONIC IMPUL GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Tsugio Matsuda
Joao Paulo Lima De Oliveira
41.5421101’33.355BS
637KeePer TOM’S SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Daisuke Ito
Andrea Caldarelli
42.9641101’33.598BS
7100RAYBRIG HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Takuya Izawa
Takashi Kogure
1’32.5121101’33.959BS
88ARTA HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Ralph Firman
Kosuke Matsuura
1’33.4471101’33.937BS
91REITO MOLA GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Satoshi Motoyama
Yuhi Sekiguchi
1Lap1091’33.804MI
1018Weider Modulo HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Naoki Yamamoto
Frederic Makowiecki
1Lap1091’33.950MI
1119WedsSport ADVAN SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Seiji Ara
Andre Couto
1Lap1091’34.155YH
1224D’station ADVAN GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Hironobu Yasuda
Michael Krumm
1Lap1091’34.532YH
1332Epson HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Ryo Michigami
Daisuke Nakajima
2Laps1081’34.654DL
23MOTUL AUTECH GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Masataka Yanagida
Ronnie Quintarelli
92Laps181’33.794MI
17KEIHIN HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Koudai Tsukakoshi
Toshihiro Kaneishi
107Laps31’37.445BS

Résultats GT300

PoNoMachineDriverTime/Diff.LapsBest LapTire
131Panasonic apr PRIUS GT
TOYOTA PRIUS / RV8K
Morio Nitta
Koki Saga
2:57’27.2101031’39.661YH
216MUGEN CR-Z GT
Honda CR-Z / J35A
Hideki Mutoh
Yuhki Nakayama
17.4031031’39.437BS
386CRYSTAL CROCO LAMBORGHINI GT3
GALLARDO GT3 / CEH
Kouji Yamanishi
Shinya Hosokawa
Yuya Sakamoto
1Lap1021’40.338YH
452OKINAWA-IMP SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Hironori Takeuchi
Takeshi Tsuchiya
1Lap1021’40.812YH
57OGT Bonds Racing GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Igor Sushko
Yuji Ide
1Lap1021’40.075YH
611GAINER DIXCEL SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Katsuyuki Hiranaka
Bjorn Wirdheim
1Lap1021’40.681DL
787LA SEINE LAMBORGHINI GT3
GALLARDO GT3 / CEH
Hideki Yamauchi
Hiroki Yoshimoto
1Lap1021’41.036YH
862LEON SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Haruki Kurosawa
Masanobu Kato
1Lap1021’40.862YH
94GSR HATSUNEMIKU BMW
BMW Z4 GT3 / P65B44
Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
2Laps1011’40.353YH
1010GAINER Rn-SPORTS DIXCEL SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Tetsuya Tanaka
Masayuki Ueda
2Laps1011’41.143DL
1148DIJON Racing IS GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Hiroshi Takamori
Katsumasa Chiyo
2Laps1011’39.619YH
1288MonePa LAMBORGHINI GT3
GALLARDO GT3 / CEH
Manabu Orido
Takayuki Aoki
2Laps1011’40.404YH
1322GREENTEC SLS AMG GT3
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Hisashi Wada
Masaki Jyonai
2Laps1011’41.073YH
149NAC KOUKAKUKIDOUTAI ARISE DR PORSCHE
PORSCHE 911 GT3 R / M97/79
Shogo Mitsuyama
Yu Yokomaku
2Laps1011’40.900YH
1530IWASAKI apr R8
Audi R8-LMS ultra / CJJ
Yuki Iwasaki
Fairuz Fauzy
Kenji Kobayashi
3Laps1001’41.130YH
1633HANKOOK PORSCHE
PORSCHE 911 GT3 R / M97/79
Masami Kageyama
Tomonobu Fujii
3Laps1001’40.464HK
175MACH GoGoGo SYAKEN Ferrari 458
Ferrari 458 GT3 / F142
Tetsuji Tamanaka
Junichiro Yamashita
Naofumi Omoto
4Laps991’42.708YH
182EVA RT TEST-01APPLE MP4-12C
McLaren MP4-12C GT3 / M838T
Kazuho Takahashi
Hiroki Katoh
17Laps861’40.232YH
1955ARTA CR-Z GT
Honda CR-Z / J35A
Shinichi Takagi
Takashi Kobayashi
24Laps791’39.707BS
96DIJON WAKO’S ENDLESS Z06R GT3
CALLAWAY CORVETTE Z06R GT3 / LS7
Masaki Tanaka
Keiichi Inoue
35Laps681’44.040YH
360RUN UP GROUP GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Takuya Shirasaka
Atsushi Tanaka
50Laps531’42.209YH
21ZENT Audi R8 LMS ultra
Audi R8-LMS ultra / CJJ
Akihiro Tsuzuki
Richard Lyons
54Laps491’41.213HK
3S Road NDDP GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Kazuki Hoshino
Daiki Sasaki
68Laps351’40.421YH
50Exe Aston Martin
Aston Martin V12 Vantage GT3 / V12
Masaki Kano
Hideto Yasuoka
Ryohei Skaguchi
94Laps91’42.302YH
0ENDLESS TAISAN PORSCHE
PORSCHE / M97/79
Kyosuke Mineo
Naoki Yokomizo
94Laps91’40.867YH
61SUBARU BRZ R&D SPORT
SUBARU BRZ GT300 / EJ20
Tetsuya Yamano
Kota Sasaki
100Laps31’40.935MI

Championnat GT500

PoNo.DriverTotalBehindWH
1100Takuya Izawa
Takashi Kogure
2448
238Yuji Tachikawa
Kohei Hirate
23-146
336Kazuki Nakajima
James Rossiter
20-440
417Koudai Tsukakoshi
Toshihiro Kaneishi
15-930
56Kazuya Oshima
Yuji Kunimoto
15-930
623Masataka Yanagida
Ronnie Quintarelli
11-1322
739Juichi Wakisaka
Hiroaki Ishiura
11-1322
812Tsugio Matsuda
Joao Paulo Lima De Oliveira
11-1322
918Naoki Yamamoto
Frederic Makowiecki
7-1714
1037Daisuke Ito
Andrea Caldarelli
5-1910
118Ralph Firman
Kosuke Matsuura
5-1910
121Satoshi Motoyama
Yuhi Sekiguchi
3-216

Championnat GT300

PoNo.DriverTotalBehindWH
111Katsuyuki Hiranaka
Bjorn Wirdheim
2550
231Morio Nitta
Koki Saga
20-540
316Hideki Mutoh
Yuhki Nakayama
19-638
44Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
17-834
552Hironori Takeuchi
Takeshi Tsuchiya
16-932
687Hideki Yamauchi
Hiroki Yoshimoto
15-1030
786Kouji Yamanishi
Shinya Hosokawa
11-1422
862Haruki Kurosawa
Masanobu Kato
8-1716
97Igor Sushko
Yuji Ide
6-1912
1061Tetsuya Yamano
Kota Sasaki
6-1912
1133Masami Kageyama
Tomonobu Fujii
3-226
1248Hiroshi Takamori
Katsumasa Chiyo
2-234
1310Tetsuya Tanaka
Masayuki Ueda
1-242
140Kyosuke Mineo
Naoki Yokomizo
1-242

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super GT 2013 – 2 Lexus party à Fuji"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lulu94
Invité

euhh, elle fait plutot peur a voir la prius de course

wpDiscuz