Accueil Actualités Entreprise Ferrari : produire moins, gagner plus

Ferrari : produire moins, gagner plus

98
6
PARTAGER

Produire mois, vendre moins, maintenir l’exclusivité, pousser plus loin la personnalisation et plus encore augmenter les marges : c’est en se basant sur ces différents postulats de départ que sera dicté l’exercice industriel 2013 de la firme au cheval cabré, un leitmotiv appelé à être reconduit les prochaines années.

 

L’an passé, Ferrrari aura commercialisé 7318 unités au niveau mondial, un bilan en augmentation de 4,5 % par rapport à 2011. Quant au volet financier, il aura montré un chiffre d’affaires de la marque atteignant 2,43 milliards d’euros en hausse de 8 % pour un bénéfice d’exploitation de 350 millions d’euros en progression de 12,1 % et un bénéfice net de 244 millions d’euros en hausse de 17 %. Voici pour quelques piqures de rappel concernant le bilan 2012.

Cette année, dans les hautes sphères Ferrari, on entend produire moins, vendre moins mais gagner plus ce notamment via le service de personnalisation, une offre évidemment plus lucrative (facture plus élevée de 50 000 euros en moyenne).

Quant à l’exclusivité des modèles, on pense notamment à la dernière LaFerrari produite à 499 pièces, elle sera aussi un gage de rareté et de demande bien supérieure à l’offre. En parallèle, Luca di Montezemolo s’est montré clair sur le positionnement de la marque et d’éventuelles nouveautés dans des segments inédits. En résumé : ni SUV ni berline quatre portes. Point. Ferrari entend rester encore plus performant dans son coeur de métier.

A lire également. Finances et influence : Ferrari fait coup double en 2012 et Une belle prime chez Ferrari.

Source : Automotive News Europe.

Crédit illustration : Ferrari.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Ferrari : produire moins, gagner plus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
F375mm
Invité

Z’avez déjà prévus le bilan 2021 de Ferrari? Z’êtes trop fort le BlogAuto…

joledemago
Membre

c’est malheureusement (à mon grand désarroi) le grand risque pour Porsche… belle réussite industrielle au détriment de l’exclusivité… (cayenne par ci, panamera par la, futur macan par ci…)

objectif
Invité

Arrêtez avec PORSCHE.
Je suis fatigué et lassé de ces voitures et surtout ne me parlez pas de fiabilité allemande. Ce n’est que de la poudre aux yeux.
PORSCHE vend car il n’a pas de concurrent.

Vite MASERATI et on verra déjà plus clair.

Dano
Invité

Porsche pas fiable? C’est une blague?
J’en vois pleins avec 20 piges et plus de 200k km au compteur…
La 911 peut etre utilisée tous les jours.
La finition est top, le bruit top, mais ce n’est pas la meme gamme que Ferrari.
D’ailleurs La grille tarifaire de Porsche s’arrête là où commence celle de Ferrari…

GREG
Invité

Maserati?La firme qui descend progressivement en gamme, recours au clonage pour ses nouveaux véhicules, et offre une Gran Turismo avec un poste de radio de Peugeot 207?
Oui effectivement on y voit clair.

wpDiscuz