Accueil Caterham Caterham se lance dans le downsizing

Caterham se lance dans le downsizing

192
28
PARTAGER

Qui a dit qu’il fallait faire d’énormes V8 ou des SUVs 7 places pour être tenté par le downsizing ? Le constructeur de la Seven vient d’annoncer une nouvelle version d’entrée de gamme de son inaltérable roadster qui mettra elle aussi en pratique ce précepte dominant de ces dernières années dans l’industrie.

Caterham donne des mot-clés « simple », « accessible », facile », un chiffre, moins de 17 000 livres (soit moins de 20 000 euros), et indique que la voiture appliquera la mantra maison « add lightness » avec un moteur ultra compact, ultra sobre, et répondant aux normes EU6. La voiture sera présentée à l’automne et mise en vente peu après. Graham MacDonald ajoute que cette nouvelle Seven d’entrée de gamme sera « pas compliquée, facile à vivre, et, ce qui est le plus important, intuitive et excitante à conduire« .

Quelle pourrait bien être cette nouvelle motorisation pas compliquée, facile à vivre, sobre, compacte et EU6 ? Le blog auto a sa petite idée sur la question. Des échos insistants dans les milieux de la presse japonaise parlent d’un châssis Caterham vu chez Suzuki, avec des ingénieurs maison penchés sous le capot, et le jeu de mots Kei-terham fait sourire dans les conversations… Suzuki s’y connaît comme personne dans les tout petits moteurs qui marchent fort, et en produit par centaines de milliers au Japon comme dans le reste de l’Asie. Un trois cylindres 660 cm3 moderne, compact, léger et qui ne consomme rien serait très à l’aise sous le capot de la Seven et ne peinerait pas à l’emmener à des allures permettant de bien s’amuser vu le gabarit et le poids de l’engin… Ce type de motorisation est également très fiable et les pièces sont terriblement bon marché. Ajoutons des régimes fiscaux très favorables un peu partout pour ces mécaniques très sobres et voilà le travail.

Et même si ce n’est pas Suzuki, il y a de plus en plus de choix dans ce type de motorisation permettant à Caterham de faire son marché. Parions donc pour une version simplissime de la Seven, avec un petit parfum rétro (roues étroites, pas de carbone), et une mécanique de toute petite cylindrée facile à vivre. Si le constructeur réussit à contenir l’addition, la proposition ne manquera pas de charme.

Source : Caterham

Crédit image: PLR / le blog auto

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Caterham se lance dans le downsizing"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ryoma
Invité

Un twin-air!

Hans Gruber
Invité

pitié, pas ça!

Kevin
Invité

Ou peut-etre l’ecoboost de ford… Le 1.0 125 Ch… mais bon, il est turbocompressé donc je ne sais pas si c’est dans la philosophie… Mais avec une boite de vitesse au caractère sportif, ça pourrait être interessant… Isn’t it?

P2M
Invité

Le 3 cyl. 900cc Renault pourrait bien faire l’affaire aussi !

seb
Invité

Si je reprend votre article sur la Wagon R 2012 https://www.leblogauto.com/2012/09/suzuki-wagon-r-2012.html
Le moteur que vous cité ne fait que 54 ou 64ch (atmo et turbo). ça fait pas un peut juste pour remplacer un moteur qui en fait 120?

wizz
Membre
la puissance de 64ch en version turbo est dictée par la règlementation kei, pour pouvoir bénéficier de cette niche fiscale l’intérêt d’un turbo qui fait passer de 54ch à 64ch seulement: -10ch de gain, c’est déjà pas mal pour ce genre de voiture -mais surtout, le turbo permet de gaver rapidement le moteur dès les faibles régimes moteurs, et donc ne pas avoir un moteur trop creux, trop mou, et donc éviter que les gens ne cravachent à fond avec, ou roulent avec un rapport inférieur afin de conserver un régime moteur élevé, et donc conserver une forte réserve de… Lire la suite >>
John
Invité

Ford 1.0 ecoboost je pense. Le parteanariat avec ford pour les moulin est solide.

A défaut un TCe Renault, mais franchement j’en doute

jurassix
Invité

Le Renault pourrait être une solution, surtout depuis le rapprochement pour développer l’Alpine…

John
Invité

Possible oui, mais à mon sens peu probable, le TCe est moins bien que l’Ecoboost et Catheram à l’habitude travailler avec Ford sur les seven.

Vu ce que j’ai pu lire concernant le partenariat avec Renault, il est bien compartimenté à l’Alpine et à la F1 c’est tout. Ne pas oublié que Catheram est une entité cloisonné en sous sociétés distinctes.

Je reste curieux sur le choix et l’implantation de la boite à pignon, les moulins suscités sont d’implantation transversal et pas longitudinal (ceci ça n’avait pas empêché la Catheram de démo Ford 1.0 Ecoboost d’être assemblée : « juste pour rappel »)

wpDiscuz