Accueil BMW WTCC : Honda et BMW entrent dans la course en Slovaquie

WTCC : Honda et BMW entrent dans la course en Slovaquie

159
0
PARTAGER

Alors que le spectacle a grandement manqué dans la course 1, l’action était au rendez-vous dans la course 2 pour ce week-end slovaque qui a vu les première victoires de Honda en WTCC et de BMW cette saison, devant près de 38.000 spectateurs.

Gabriele Tarquini a donné ce week-end à l’équipe Castrol Honda sa première victoire en WTCC. Suivi par son coéquipier Tiago Monteiro, puis de  Norbert Michelisz, Honda signe donc le triplé lors de la Course 1 sur le Slovakia Ring.

Tarquini avait remporté la pôle pour le départ lancé de la Course 1, la 17ème de sa carrière, un record puisque Alain Menu et Yvan Muller n’en comptabilisent que 15.

Pas de changement de position à noter en tête de la course, puisque le podium reflète la grille de départ et que Muller, 4ème aux qualifications avec sa Chevrolet Cruze, termine à la même place sur la ligne d’arrivée. Son coéquipier, le britannique  Tom Chilton, qui a rapidement fait une incursion dans le bac à gravier, a abandonné dans les derniers tours afin de mieux préparer la voiture pour la course 2 dont le départ est donné peu de temps après l’arrivée de la course 1.
Épreuve difficile aussi pour la nouvelle équipe All-Inkl puisque Rob Huff, pénalisé sur la grille pour non conformité de la hauteur de caisse de sa Seat, est lui aussi passé par les graviers, tout comme son coéquipier René Münnich qui a dû abandonner après 5 tours.

La course s’est tout de même animée dans les derniers tours avec un Tiago Monteiro dont la Civic semblait de plus en plus difficile à conduire. Le portugais a vu son avance sur Michelisz fondre rapidement, mais sans que le pilote hongrois ne trouve l’ouverture pour récupérer la seconde place. En milieu de peloton, Bennani, d’Aste, Barth et Thomson ont eux aussi fait le spectacle pour le gain de la 10ème place.

« C’était très émotionnel à la fin de la première course. », a déclaré Gabriele Tarquini. « Je considère cette voiture comme un bébé; je suis son père et Tiago s’en est occupé pendant quelques courses mais c’est maintenant moi qui en suis responsable. C’est très important pour moi ; je suis désolé pour les deux autres pilotes Honda mais je me considère comme le père que la Civic ! Cette voiture est fantastique à piloter ; la dégradation des pneus, les freins et le moteur sont bons. L’accélération et la puissance ne sont pas aussi bonnes que sur la Chevrolet mais nous savions que sur un circuit normal nous serions bien plus compétitifs que sur les deux premiers circuits. C’était le premier circuit où nous avons effectué des tests par le passé et nous savions que nous serions bons. Nous nous sommes améliorés lors de chaque séance – par exemple nous avons découvert aujourd’hui que sur un tracé exigent avec des hautes températures notre voiture était bonne jusqu’à la fin. Nous pourrons travailler à partir de nos résultats de ce week-end avec les membres japonais et italiens de notre équipe pour être encore plus compétitifs. »

Dans la Course 2, c’est Tom Coronel qui est parti de la pôle position devant la Seat de Pepe Oriola. Michel Nykiaer, le vainqueur de la Course 1 à Marrackech à quand à lui malheureusement calé sur la grille.

Gràce à un très beau départ, Tiago Monteiro rejoint la 4ème place dés le premier virage mais a rapidement été dépassé par Muller et Tarquini après être parti au large dans le virage 1 au second tour.

Coronel a pu profiter de la bagarre pour la seconde place pour prendre de l’avance sur ses concurrents. Il aura effectivement fallut de nombreuses boucles pour départager Oriola, Huff, Muller et Tarquini, le premier des ses hommes n’ayant réussi a contenir la pression des trois champions de monde.

Dans le dernier tour, Muller est passé en seconde position en envoyant Huff à l’exterieur du virage 1, laissant alors le champs libre à un Tarquini assez opportuniste pour passer en 3ème position.

Oubliant ses poursuivants, Coronel passe la ligne d’arrivée sur sa BMW 320 TC avec une avance confortable. Il s’agit du 5ème vainqueur en 6 courses. Le hollandais est  suivi du français Yvan Muller qui conforte sa 1ère place au championnat avec 24 points de plus que Tarquini et 63 points sur Nykjaer. Tarquini prend la 3ème place du podium.

« La voiture s’est bien comportée et vous avez pu voir que je me suis amusé avec elle lors du tour de décélération ! », a déclaré Coronel. « Nous avions besoin de cela ; nous nous sommes bien battus l’année dernière et le ROAL Motorsport se bat encore car ils respectent la façon de penser italienne de dire que le ‘deuxième est le premier perdant’ ! J’ai vu lors de la première course que j’avais une bonne chance lorsque j’étais derrière Nash ; les pilotes leaders ne s’échappaient pas, j’ai donc su que je devais prendre un bon départ pour avoir une chance. J’ai dû contenir Oriola derrière moi durant les premiers tours, mais quand j’ai vu que ses pneus commençaient à se détériorer je me suis dit que c’était le moment d’y aller. En vitesse pure nous savions que nous ne pourrions pas nous battre avec les Chevrolet et les Honda mais la BMW est solide, constante et ne casse jamais. Je connais bien la voiture depuis les deux dernières années et si nous sommes sur des circuits avec beaucoup de virages, nous savons que ne pouvons vraiment concurrencer les autres. Nous sommes conscients que la bataille pour le titre aura lieu entre les Chevrolet et les Honda mais s’ils font une erreur, ta-da je serai là ! »

Les prochaines épreuves du championnat du monde des voitures de tourisme auront lieu les 4 et 5 mai sur le Hungaroring à Budapest.

Classement complet de la course 1 ICI.
Classement complet de la course 2 ICI.

Source : WTCC
Crédit images : WTCC

Lire également :
WTCC 2013: le Rotek Racing rachète les Focus
WTCC : Place aux jeunes à Marrackech

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz