Accueil Le Mans WEC 2013 – 1 : victoire Audi très nette à Silverstone

WEC 2013 – 1 : victoire Audi très nette à Silverstone

105
10
PARTAGER

Le WEC a entamé sa saison à Silverstone, pour ce qui s’annonce être le premier « vrai » duel entre Audi et Toyota si l’on considère que le constructeur japonais était entré en cours de route la saison dernière. Pour cette première, c’est Audi qui prend les devants en signant un doublé dominateur.

Qualifications

Les qualifications, réalisées samedi entre celles de l’ELMS et la course de la même série, se sont déroulées sur le sec, avant que les cieux ne s’ouvrent en grand pour un déluge typiquement britannique. Le mode de calcul utilisé, faisant la moyenne des quatre meilleurs tours de chaque équipage, n’a pas simplifié les choses, d’autant que le système de chronométrage est tombé en panne avant la fin de la séance et les résultats on tardé à arriver. Au final, ce sont les deux Toyota qui monopolisaient la première ligne, la no7 de Wurz-Lapierre devant la no8 de Davidson Buemi. L’Audi no2 de McNish-Kristensen-Duval prenait la troisième position devant la Lola Toyota no12 du Rebellion Racing de Prost-Jani-Heidfeld, une très belle performance, et l’Audi no1 des champions en titre Lotterer-Tréluyer-Fässler.

En LMP2, les favoris pour le titre, l’Oreca-Nissan no25 Delta ADR de Graves-Pizzonia-Walker devançait la Morgan-Nissan no24 de Pla-Hansson-Brundle, et la seconde ligne répliquait la première avec l’Oreca-Nissan n26 du G-Drive Racing, troisième, devant l’autre Morgan-Nissan Oak Racing no35.

En LMGTE Pro, bien malin qui aurait pu prédire les résultats tant la catégorie semble équilibrée. Au final , les voitures se plaçaient avec un beau sens de l’ordre, les deux Aston Martin devant les deux Porsche devant les deux Ferrari. C’est la Vantage V8 no97 de Turner-Mücke-Senna qui obtenait le meilleur temps.

En LMGTE Am, là aussi carton plein pour les Aston Martin dans leur jardin anglais, avec la no96 de Goethe-Hall-Campbell Walter devant la no95.

Course

La course s’engageait sous un ciel nuageux mais il était dit qu’il ne pleuvrait pas au-delà de quelques gouttes. Les Toyota prenaient le commandement mais au bout de quelques minutes se voyaient passer successivement par l’Audi no2 de Allan McNish, survolté sur son circuit national, puis Benoît Tréluyer sur l’Audi no1. Les Audi, plus rapides, n’allaient pas se quitter de toute la course. La no1 prenait le commandement à l’issue de la deuxième heure, mais n’arrivait pas à lâcher la voiture no2, tandis que les deux Toyota roulaient elles aussi de concert mais à un tour, la no8 de Buemi-Davidson ayant pris tôt le meilleur sur la no7. La course se poursuivait sans ennuis majeurs pour les voitures de tête qui s’échangeaient le commandement au gré des ravitaillements. A quelques tours de l’arrivée, McNish, encore lui, mettait la gomme et allait chercher puis passait la no1 qui semblait destinée à la victoire. C’est donc la no2 de McNish-Kristensen-Duval qui l’emportait, une poignée de secondes devant la voiture soeur. La Toyota no8 prenait la troisième place sur le podium. La première privée est la Lola-Toyota Rebellion Racing no12 de Prost-Jani-Heidfeld, sans vraie opposition après que la HPD no21 soit sortie de la piste.

En LMP2 où comme d’habitude les péripéties furent nombreuses, personne ne fut en mesure d’aller chercher l’Oreca-Nissan Delta-ADR no25 de Graves-Pizzonia-Walker qui termine devant la Morgan-Nissan no24. L’Oreca-Nissan G Drive no26 occupant bien la tête un moment mais fut éliminée de la course à la victoire après un accident.

EN LMGTE Pro, la démonstration est à mettre au compte de l’Aston Martin no97 de Turner, Mücke et Senna qui a contrôlé la course de bout en bout. Derrière les choses ne furent pas si claires et la bataille tendue entre les Ferrari et la seconde Aston Martin. C’est finalement la 458 Italia no71 de Vilander et Kobayashi qui prend la seconde position devant l’Aston Martin no99. Les Porsche RSR, pour leur première course, ont été dans le rythme mais jamais menaçantes, l’équipe Manthey préférant sans doute assurer ce premier résultat.

Enfin en LMGTE Am les choses ressemblèrent un peu à la catégorie supérieure avec les vainqueurs roulant de bout en bout en tête, l’Aston Martin no95, et la bataille pour la seconde pace entre la Corvette Larbre no50 et la nouvelle arrivée dans la catégorie, la Ferrari 458 no81 du 8Star Motorsport, qui finissent dans cet ordre.

La domination très nette des Audi remet à plat quelques pronostics qui voyaient Toyota reprendre les choses là où le constructeur japonais les avait laissé à la fin 2012, avec un avantage en performance sur les voitures allemandes. Il convient toutefois de ne pas tomber dans l’excès inverse et donner trop de crédit à Audi puisque Toyota a choisi de débuter avec les châssis 2012, ce qui ne sera plus le cas à Spa.

Crédit images : WEC, Aston Martin Racing

Pos No Cat Driver Car T Laps Gap Best time
1 2 LMP1 Tom KRISTENSEN, Loïc DUVAL, Allan McNISH Audi R18 e-tron quattro M 197 1’42.767
2 1 LMP1 André LOTTERER, Benoit TRELUYER, Marcel FASSLER Audi R18 e-tron quattro M 197 3.462 1’42.926
3 8 LMP1 Anthony DAVIDSON, Sébastien BUEMI, Stéphane SARRAZIN Toyota TS030 – Hybrid M 196 1 Laps 1’43.196
4 7 LMP1 Alexander WURZ, Nicolas LAPIERRE, Toyota TS030 – Hybrid M 196 1 Laps 1’43.741
5 12 LMP1 Nicolas PROST, Neel JANI, Nick HEIDFELD Lola B12/60 Coupé – Toyota M 193 4 Laps 1’44.985
6 13 LMP1 Andrea BELICCHI, Mathias BECHE, Cong Fu CHENG Lola B12/60 Coupé – Toyota M 190 7 Laps 1’45.732
7 25 LMP2 Tor GRAVES, Antonio PIZZONIA, James WALKER Oreca 03 – Nissan D 184 13 Laps 1’50.668
8 24 LMP2 Olivier PLA, David HEINEMEIER HANSSON, Alex BRUNDLE Morgan – Nissan D 183 14 Laps 1’49.603
9 49 LMP2 Luis PEREZ COMPANC, Nicolas MINASSIAN, Pierre KAFFER Oreca 03 – Nissan M 179 18 Laps 1’51.475
10 35 LMP2 Bertrand BAGUETTE, Ricardo GONZALEZ, Martin PLOWMANN Morgan – Nissan D 179 18 Laps 1’51.427
11 41 LMP2 Chris DYSON, Michael MARSAL, Tom KIMBER-SMITH Zytek Z11SN – Nissan D 179 18 Laps 1’51.324
12 47 LMP2 Alexander IMPERATORI, Matthew HOWSON, Jim KA TO Morgan – Nissan M 179 18 Laps 1’50.995
13 26 LMP2 Roman RUSINOV, John MARTIN, Mike CONWAY Oreca 03 – Nissan D 176 21 Laps 1’49.087
14 97 LMGTE Pro Darren TURNER, Stefan MUCKE, Bruno SENNA Aston Martin Vantage V8 M 171 26 Laps 2’01.732
15 71 LMGTE Pro Kamui KOBAYASHI, Toni VILANDER, Ferrari F458 Italia M 170 27 Laps 2’01.713
16 99 LMGTE Pro Paul DALLA LANA, Frédéric MAKOWIECKI, Pedro LAMY Aston Martin Vantage V8 M 170 27 Laps 2’01.426
17 92 LMGTE Pro Marc LIEB, Richard LIETZ, Romain DUMAS Porsche 911 RSR M 170 27 Laps 2’02.652
18 51 LMGTE Pro Gianmaria BRUNI, Giancarlo FISICHELLA, Ferrari F458 Italia M 170 27 Laps 2’02.252
19 95 LMGTE Am Christoffer NYGAARD, Kristian POULSEN, Allan SIMONSEN Aston Martin Vantage V8 M 169 28 Laps 2’02.707
20 91 LMGTE Pro Jörg BERGMEISTER, Patrick PILET, Timo BERNHARD Porsche 911 RSR M 168 29 Laps 2’02.225
21 50 LMGTE Am Patrick BORNHAUSER, Julien CANAL, Fernando REES Chevrolet Corvette C6-ZR1 M 166 31 Laps 2’02.213
22 81 LMGTE Am Vicente POTOLICCHIO, Rui AGUAS, Philipp PETER Ferrari F458 Italia M 165 32 Laps 2’03.852
23 96 LMGTE Am Roald GOETHE, Stuart HALL, Jamie CAMPBELL-WALTER Aston Martin Vantage V8 M 165 32 Laps 2’02.402
24 88 LMGTE Am Christian RIED, Gianluca RODA, Paolo RUBERTI Porsche 911 GT3 RSR M 165 32 Laps 2’03.226
25 57 LMGTE Am Tracy KROHN, Niclas JONSSON, Maurizio MEDIANI Ferrari F458 Italia M 164 33 Laps 2’03.528
26 76 LMGTE Am Raymond NARAC, Christophe BOURRET, Jean-Karl VERNAY Porsche 911 GT3 RSR M 163 34 Laps 2’04.819
27 45 LMP2 Jacques NICOLET, Jean-Marc MERLIN, Morgan – Nissan D 154 43 Laps 1’54.471
28 61 LMGTE Am Jack GERBER, Matt GRIFFIN, Marco CIOCI Ferrari F458 Italia M 139 58 Laps 2’02.948
29 32 LMP2 Thomas HOLZER, Dominik KRAIHAMER, Jan CHAROUZ Lotus T128 D 113 84 Laps 1’53.033
30 21 LMP1 Nick LEVENTIS, Danny WATTS, Jonny KANE HPD ARX 03c – Honda M 55 142 Laps 1’47.014
31 31 LMP2 Kevin WEEDA, Vitantonio LIUZZI, Christophe BOUCHUT Lotus T128 D 44 153 Laps 1’56.355

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WEC 2013 – 1 : victoire Audi très nette à Silverstone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

N’oublions pas que les Toyota étaient en configuration 2012…ceci expliquant peut-être celà 😉
Vivement Spa en mai, où les armes devront être égales 😀

jr
Invité

il y avait pas l’alpine

jr
Invité

ah ok ils roulent en elms

gigi4lm
Invité

Le Mans sera une autre course. Il faudra remettre les compteurs à 0 et pas qu’en LMP1.

Akouel
Invité

Superbe mcnish! sa gestion du traffic et sa vélocité dés le debut de la course ont payé ! On avait l’impression que les toyota etaient parties dans un faux qu’elles ont gardé toute la course, esperons un retour en force a spa pour un duel!
Tres beau week end de rebellion, le nouveau format de qualif les a peut etre avantagé, mais ils n’ont pas demerité!
Et quelle domination aston ! C’etait une belle course comme toujours, meme si cette fois ci nous n’avas pas eu de gros duel pour la victoire, les combats pour les places d’honneur, eux étaient bien là!

wpDiscuz