Accueil Sport auto Super GT 2013 – 1 : Honda au finish à Okayama

Super GT 2013 – 1 : Honda au finish à Okayama

84
0
PARTAGER

La première course de la saison 2013 de Super GT qui s’est déroulée à Okayama a été disputée jusqu’au bout et laisse augurer d’une belle bagarre, que ce soit entre les constructeurs comme entre les manufacturiers. Si Nissan a dominé le début du week-end, c’est Honda qui tire les marrons du feu avec une très belle victoire de l’équipage du team Raybrig, Takashi Kogure et Takuya Izawa.

Qualifications

Le week-end a été marqué sur tout le Japon par un temps atroce samedi mêlant pluie et vent froid. Le circuit d’Okayama ne faisait pas exception et quand arrivait l’heure des qualifications la piste était à peine praticable. La première session concernait la catégorie GT300 et se déroulait en pointillés, interrompue régulièrement par des drapeaux rouges au fur et à mesure que les voitures se plantaient dans les bacs à gravier. A l’issue de la Q1 la BMW no4 avait le meilleur temps, peu significatif tant la séance avait été décousue. Les choses s’amélioraient un peu avec la Q1 des GT500. Là aussi, après un début où la pluie faiblissait un peu, les drapeaux rouges rythmaient la séance à l’issue de laquelle la GT-R no23 signait le tour le plus rapide alors que quatre Lexus sur six étaient éliminées pour la Q2.

La Q2 pour les GT300 se déroulait sans encombre malgré la pluie qui s’intensifiait, et c’est la Subaru BRZ no61 qui émergeait en tête et obtenait la pole position de la catégorie devant la Nissan GT-R GT3 NDDP no3 et la Mercedes SLS AMG GT3 Gainer Dixcel no11. Au titre des contre-performances, la nouvelle Lamborghini Gallardo FL2 JLOC n088 ne postait pas de temps, pas plus que la nouvelle CR-Z ARTA no55, bloquée à son stand suite à une grosse sortie le matin même.

Après quelque attente, les conditions étaient jugées trop mauvaises et la Q2 était annulée pour les GT500, la grille étant formée avec les résultats de la Q1. C’est donc la Nissan GT-R no23 qui se voyait décerner la pole position devant la Honda HSV-010 Epson no32 et la GT-R Kondo Racing no24. La Honda HSV-010 Wieder de Fred Makowiecki et Naoki Yamamoto prenait la 9ème position, le Français n’ayant pu participer à la Q2 annulée. « Mako » avait bien débuté le matin avec le troisième temps de la séance libre.

Course GT500

Après une nuit de tempête, le temps se levait quelque peu dimanche malgré un fort vent froid qui empêchait la température de s’élever. Après deux tours sous safety car, le peloton s’élançait et Ronnie Quintarelli sur la GT-R #23 prenait immédiatement un peu de marge alors que derrière, après avoir tenté quelques tours de retenir ses poursuivants, la Honda no32 plongeait graduellement vers l’arrière, comme la GT-R no24. Le meilleur départ était à mettre au crédit de Kaneishi sur la HSV Keihin no17 qui venait rapidement former un peloton compact avec les deux autres HSV no100 et no18 en 2e, 3e et 4e positions. La GT-R no23 confortable en tête, les Honda bataillaient et arrivaient aux ravitaillements avec la no17 devant la no18 et la no100.

A l’issue des ravitaillements, c’est Fred Makowiecki sur la no18 qui se retrouvait en seconde position pour sa première course de Super GT ! Takashi Kogure, sur une HSV fonctionnant de mieux en mieux grâce à des Bridgestone performants, revenait sur le pilote français qui résistait crânement, jouant du trafic avec beaucoup d’aplomb. Pendant ce temps, Kodai Tsukakoshi sur la HSV n017 était dans le diffuseur de Kogure, guettant l’ouverture. Makowiecki finissait par partir à la faute et laissait passer les deux autres HSVs mais repartait quatrième.

Alors que l’on approchait de la fin de course, la pluie qui tombait sporadiquement jusque-là s’intensifiait et dans ces conditions Yanagida sur la GT-R de tête semblait moins à l’aise. Il voyait les deux HSV revenir dans son sillage jusqu’à un tour d’anthologie où Yanagida et Kogure enchaînaient une série de virages portière contre portière, Tsukakoshi venant même un instant se porter à la hauteur des deux autres ! Les deux Honda passaient finalement la GT-R et effectuaient un dernier tour roue dans roue, Tsukakoshi passant même quelques mètres en tête à la faveur d’un dépassement d’attardé. Mais c’est Takashi Kogure qui l’emportait au final devant Tsukakoshi, permettant au team Kunimitsu de renouer avec la victoire pour la première fois depuis 2006. Makowiecki finissait finalement cinquième après s’être fait passer par Tachikawa revenant fort en fin de course sur la Lexus SC no38. Cinquième, c’est une belle entrée en matière pour notre nouveau représentant en Super GT qui a d’emblée compris les règles du jeu. A revoir avec intérêt à Fuji dans trois semaines. Les gagnants du jour sont Honda, qui ont montré une belle forme collective tout le week-end, alors qu’au contraire les Lexus ont été à la peine. Cela devrait aller mieux pour elles sur leur circuit fétiche à Fuji.

Course GT300

La Subaru BRZ ne faisait pas de vieux os en tête puisqu’elle était passée avant la fin du premier tour par Kazuki Hoshino sur la GT-R GT3 no3 puis par Bjorn Wirdheim sur la Mercedes SLS AMG no11. La Subaru plongeait par la suite encore plus. En tête de la course Wirdheim passait bientôt la GT-R qui se retrouvait rapidement sous la menace de la BMW no4 et la Lamborghini Gallardo no87.

 

A la mi-course la SLS no11 continuait de mener sans souci devant la BMW no4 alors que la lutte pour la troisième place se dessinait entre la Gallardo et la Porsche no33 revenue dans les roues de l’italienne. A deux tours de l’arrivée, les deux autos s’accrochaient et partaient dans le gravier. La Lamborghini pouvait repartir et finissait finalement troisième. C’est la première victoire de Bjorn Wirdheim en Super GT, après de nombreuses années bredouilles en GT500. Son équipier Hiranaka avait gagné à Okayama la saison dernière.

Prochaine épreuve : 500 km de Fuji les 28 et 29 avril prochains.

Résultats GT500

PoNoMachineDriverTime/Diff.LapsBest LapTire
1100RAYBRIG HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Takuya Izawa
Takashi Kogure
1:58’48.911811’24.173BS
217KEIHIN HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Koudai Tsukakoshi
Toshihiro Kaneishi
0.555811’24.168BS
323MOTUL AUTECH GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Masataka Yanagida
Ronnie Quintarelli
4.903811’24.274MI
438ZENT CERUMO SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Yuji Tachikawa
Kohei Hirate
11.534811’24.603BS
518Weider Modulo HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Naoki Yamamoto
Frederic Makowiecki
12.612811’24.057MI
612CALSONIC IMPUL GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Tsugio Matsuda
J.P. Lima De Oliveira
50.496811’24.560BS
76ENEOS SUSTINA SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Kazuya Oshima
Yuji Kunimoto
54.294811’24.093BS
839DENSO KOBELCO SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Juichi Wakisaka
Hiroaki Ishiura
1’11.663811’25.030BS
98ARTA HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Ralph Firman
Kosuke Matsuura
1’29.527811’23.802BS
101REITO MOLA GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Satoshi Motoyama
Yuhi Sekiguchi
1’30.704811’25.335MI
1132Epson HSV-010
Honda HSV-010 GT / HR10EG
Ryo Michigami
Daisuke Nakajima
1’32.049811’25.566DL
1236PETRONAS TOM’S SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Kazuki Nakajima
James Rossiter
1Lap801’24.952BS
1324D’station ADVAN GT-R
NISSAN GT-R / VRH34B
Hironobu Yasuda
Michael Krumm
1Lap801’25.555YH
1419WedsSport ADVAN SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Seiji Ara
Andre Couto
1Lap801’25.633YH
1537KeePer TOM’S SC430
LEXUS SC430 / RV8KG
Daisuke Ito
Andrea Caldarelli
2Laps791’24.836BS

Résultats GT300

PoNoMachineDriverTime/Diff.LapsBest LapTire
111GAINER DIXCEL SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Katsuyuki Hiranaka
Bjorn Wirdheim
1:59’57.178771’29.612DL
24GSR HATSUNEMIKU BMW
BMW Z4 GT3 / P65B44
Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
11.036771’29.902YH
387LA SEINE LAMBORGHINI GT3
GALLARDO GT3 / CEH
Hideki Yamauchi
Hiroki Yoshimoto
1Lap761’29.757YH
452OKINAWA-IMP SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Hironori Takeuchi
Takeshi Tsuchiya
1Lap761’30.678YH
561SUBARU BRZ R&D SPORT
SUBARU BRZ GT300 / EJ20
Tetsuya Yamano
Kota Sasaki
1Lap761’29.718MI
662LEON SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Haruki Kurosawa
Masanobu Kato
1Lap761’30.778YH
716MUGEN CR-Z GT
Honda CR-Z / J35A
Hideki Mutoh
Yuhki Nakayama
1Lap761’30.670BS
833HANKOOK PORSCHE
PORSCHE 911 GT3 R / M97/79
Masami Kageyama
Tomonobu Fujii
2Laps751’30.628HK
948DIJON Racing IS GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Hiroshi Takamori
Katsumasa Chiyo
2Laps751’30.614YH
100ENDLESS TAISAN PORSCHE
PORSCHE / M97/79
Kyosuke Mineo
Naoki Yokomizo
2Laps751’31.008YH
1186CRYSTAL CROCO LAMBORGHINI GT3
GALLARDO GT3 / CEH
Kouji Yamanishi
Shinya Hosokawa
2Laps751’31.468YH
1255ARTA CR-Z GT
Honda CR-Z / J35A
Shinichi Takagi
Takashi Kobayashi
2Laps751’30.677BS
137OGT Bonds Racing GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Igor Sushko
Ryo Orime
2Laps751’31.948YH
1430IWASAKI apr R8
Audi R8-LMS ultra / CJJ
Yuki Iwasaki
Fairuz Fauzy
2Laps751’32.012YH
1510GAINER Rn-SPORTS DIXCEL SLS
Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159
Tetsuya Tanaka
Masayuki Ueda
3Laps741’30.959DL
1621ZENT Audi R8 LMS ultra
Audi R8-LMS ultra / CJJ
Akihiro Tsuzuki
Richard Lyons
3Laps741’32.185HK
175MACH GoGoGo SYAKEN Ferrari 458
Ferrari 458 GT3 / F142
Tetsuji Tamanaka
Junichiro Yamashita
3Laps741’33.202YH
18360RUN UP GROUP GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Takuya Shirasaka
Atsushi Tanaka
4Laps731’32.969YH
199NAC KOUKAKUKIDOUTAI ARISE DR PORSCHE
PORSCHE 911 GT3 R / M97/79
Shogo Mitsuyama
Yu Yokomaku
10Laps671’31.697YH
2050Exe Aston Martin
Aston Martin V12 Vantage GT3 / V12
Masaki Kano
Hideto Yasuoka
20Laps571’31.120YH

Crédit images : GT Association

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz