Accueil Berlines Shanghai 2013 : Škoda Superb, principe de primauté

Shanghai 2013 : Škoda Superb, principe de primauté

108
6
PARTAGER

Après avoir lancé la Rapide, qui pousse elle même l’Octavia vers le haut, Škoda ne pouvait passer à côté d’une remise à niveau de son haut de gamme, la Superb. A moins de la voir mise à mal par sa petite soeur. Ce sera chose faite fin avril avec la présentation d’une version mise à jour au salon de Shanghai.

Avec l’arrivée de l’Octavia qui profite de prestations en nette hausse, la Superb pourrai se retrouver mise à mal. d’autant que son style semblait prendre un coup de vieux. Škoda revoit donc sa copie, à commencer par le style de la partie avant, qui vient harmoniser la gamme tchèque. Calandre identitaire bien présente, phares plus généreux et plus expressifs, la totalité des pièces de carrosserie jusqu’au montant A ont été revues. Changement plus discret à l’arrière où seul le dessin des feux est modernisé, avec trois guides de lumière pour la signature lumineuse. Le style intérieur ne bouge pas d’un iota, hormis le volant, mais profite de nouvelles teintes et selleries.

Pas de grand changement au rayon mécanique, puisque l’on retrouve en essence le 1.4 TSI de 92 kW / 125 ch qui devrait être secondé du 1.8 TSI et du V6. En diesel, le 2.0 TDi de 103 kW / 140 ch et 125 kW/ 170 ch sera toujours au programme, et en entrée de gamme la Superb Greenline adoptera le 1.6 TDI de 105 ch. Une bloc qui lui permet d’annoncer des émissions de CO2 en légère baisse à 109 g/km.

Petite surprise à la découverte du chapitre des aides à la conduite. Sur lequel Volkswagen insiste portant particulièrement depuis quelques mois, mais qui fait ici figure de parent pauvre, surtout comparé à l’Octavia. La Superb se contente donc d’améliorer son système d’aide au stationnement ParkAssist, et de proposer la surveillance de la vigilance du conducteur  ou encore l’assistant de passage automatique codes / phares. Point de régulateur de vitesse adaptatif, de surveillance d’angle mort, d’alerte de franchissement de file ou de reconnaissance des panneaux de signalisation pourtant disponibles sur l’Octavia.

2013_Skoda-Superb_012013_Skoda-Superb_022013_Skoda-Superb_032013_Skoda-Superb_042013_Skoda-Superb_05

Source : Škoda

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Shanghai 2013 : Škoda Superb, principe de primauté"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Minarey
Invité

Le restylage ne l’arrange guère. On va pouvoir faire de bonnes affaires avec la phase 1.

anto7076
Invité

Au contraire, c’est moins disgracieux, surtout à l’arrière

greg
Invité

Le Superb utilise l’ancienne plateforme VW.
Les nouveaux équipements inaugurés sur l’Octavia ne sont dispos que sur l’ensemble MQB.

Gliale
Invité

Toujours aussi mal proportionnée, un restylage ne peux pas récupérer ce type de problème. La prochaine génération basée sur la plateforme modulaire MQB devrait arranger les choses. D’ici là pas de miracle, le vilain petit canard ne se changera pas en cygne majestueux.

litlfred
Invité

Le break est franchement réussi. Spacieux, un tres bon rapport prix prestations.
La berline a innové avec sa malle / hayon, mais le prix en terme de style etait trop cher payé.

wpDiscuz