Accueil F3 Résultats et brèves sur d’autres disciplines

Résultats et brèves sur d’autres disciplines

60
1
PARTAGER

Des courses très paradoxales, ce week-end. En F3 Australia, Tim Macrow domine, mais aucun leader ne se détache réellement. En Auto GP, on arrive à 3 vainqueurs en 4 courses. Pour autant, Kimi Sato (Euronova) et Sergio Campana (Ibiza Racing) ont déjà pris une option sur le podium final.F3 Australia

James Winslow, double-champion et vainqueur de la manche d’ouverture, décide de quitter la F3. Il veut tenter sa chance en V8 Supercars.

A Symmons Plain, le surprenant Tim Macrow (BRM) remporte la pole. Son chrono de 50″18 est à rapprocher du record de la piste (50″16) réalisé par Alfie Costanzo, en 1982, avec une F5000.

L’image ci-dessous résume bien la course 1, avec Macrow seul en tête. Steel Giuliana (R-Tek), déjà 2e aux essais, doit se contenter de l’argent. Nathan Morcom (R-Tek), leader virtuel du championnat (suite au retrait de Winslow) est 3e.

Dans la course 2, Macrow s’offre une autre virée en solitaire. Derrière, ça se bagarre entre John Magro (BRM) et Ben Gersekowski (Gilmour.) Ce dernier finit par expédier le premier dans les airs:

La direction sort le drapeau rouge. Macrow est déclaré vainqueur devant Giuliana et Jack Lebrocq (Erebus), qui offre un 2e podium à Mygale.

La direction de course déclare que l’accrochage entre Magro et Gersekowski est un « incident de course ». Pas de bobos, mais une belle frayeur pour Magro, cf. les images enregistrées par sa caméra…

Au moins, l’écurie BRM a le sens de l’humour:

Le dimanche, Giuliana veut empêcher Macrow de faire la passe de 3. Au feu vert, il dépasse le poleman et tente un dépassement à « trotar », mais avec les pneus froids… Giuliana visite les pelouses de Symmons Plain. A son retour en piste, Macrow et LeBrocq sont déjà passés. L’ex-futur pilote de GP3 part à l’assaut du protégé de Mercedes, qui ne peut résister. LeBrocq cède ensuite la 3e place à Magro, bien remis de sa cabriole du samedi.

Au championnat, Macrow (qui n’a marqué aucun point à Bathurst) est le nouveau leader, à 46 points. Magro suit avec 44 points, devant Giuliana (41 points.)

Auto GP

Narain Karthikeyan (Zele) ne devait être que l’invité-vedette de Monza. Finalement, le pilote Indien décide de venir aussi à Marrakech. Il est vrai que depuis la manche italienne, son portable n’a pas beaucoup sonné…

En revanche, Giacomo Ricci (MLR71) mettra le pied à terre. Le pilote italien est présent au Maroc, mais comme manager de l’équipe.

Des trombes d’eau s’abattent sur le circuit, le vendredi et toutes les séances sont annulées. Le samedi, Karthikeyan est le plus rapide des essais libres. Néanmoins, c’est Sergio Campana (Ibiza Racing) qui décroche la pole position, juste devant l’Indien.

Au départ, Ricardo Agostini (Manor MP) dépasse Karthikeyan. De quoi laisser le champ libre à Campana, qui s’envole. Kimiya Sato (Euronova) se loupe complètement et se retrouve 9e au premier pointage. Robert Visiou (Ghinzani) double Daniel de Jong (Manor MP) pour le gain de la 4e place. Agostini commet une erreur. Il repart, mais perd tout espoir de résultat. Lors des arrêts aux stands, Visiou harponne Karthikeyan, pénalisant les deux pilotes. Grâce à une attaque maximum et un arrêt repoussé au maximum, Sato est un éphémère leader. Il ressort des stands 2e, derrière Campana, mais devant de Jong. Le pilote de GP2 trouve l’ouverture sur le Japonais. Le Néerlandais peut même espérer mieux, alors que Campana a des soucis de mécanique. Mais l’Italien tient bon et s’impose devant de Jong et Sato, tandis que Visiou abandonne.

Luciano Bacheta (Zele) se retrouve en pole. Il y a pas mal de cafouillage dans les premiers tours. Le week-end est déjà terminé pour Karthikeyan, de Jong, Agostini ou Campana. Le safety car entre en piste et les pilotes en profitent pour effectuer leur arrêt au stand obligatoire.
Antonio Spavone (Super Nova), devant Andrea Roda (Virtuosi) et Bacheta. Roda tente une attaque et expédie Spavone dans le mur. Bacheta est déchainé et il dépasse le leader, tandis que Visiou baisse les armes face à Vittorio Ghirelli (Super Nova) et à Sato. Suite à sa valse avec Spavone, Roda écope d’un drive-through. Bacheta a alors le champ libre pour s’imposer. Ghirelli et Sato complètent le podium. Notez l’improbable 5e place de Max Snegirev (Virtuosi), qui bénéficie de l’hécatombe générale.

Au championnat, Sato, très régulier, conserve la tête avec 66 points. Il devance Campana (62 points), qui paye son abandon dominical. Quant à Bacheta, grâce à son succès, il remonte au 3e rang, avec 43 points.

Crédits photos: Auto GP (photo 1, puis photos 8 à 11) et Australian F3 (photos 2 à 7)

A lire également:
Résultats et brèves sur d’autres disciplines
Auto GP et championnat européen de F3 à Monza: les caprices du ciel

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Résultats et brèves sur d’autres disciplines"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

L alfa en premier plan <3 <3<3

wpDiscuz