Accueil Actualités Entreprise Renault Flins : la Micra ouvre la voie à de l’embauche

Renault Flins : la Micra ouvre la voie à de l’embauche

201
9
PARTAGER

Petit à petit, les conséquences – bien évidemment positives – de l’annonce de la production de la Micra sur les chaînes de montage de Flins apparaissent.  Si vendredi, Carlos Ghosn se réjouissait de la nouvelle, estimant qu’elle devait bénéficier non seulement à Flins, mais aussi à toutes les usines Renault en France », le PDG de Renault, a affirmé samedi sur Europe 1 que la marque au losange allait être « obligée » d’embaucher. 

Selon FO, 1000 personnes pourraient être recrutées, correspondant à une équipe supplémentaire. Ce qui certes ne constitue pas un chiffre astronomique mais doit tout de même être signalé en ces temps de chômage et de difficultés financières accrues chez PSA.

Vendredi déjà, le patron de Renault affirmait haut et clair : « les efforts consentis par nos salariés pour l’accord de compétitivité commencent à porter leurs fruits. Renault est en ligne pour remplir ses engagements ». Un mois et demi après la signature de cet accord, les effets positifs des négociations sur l’emploi émergent peu à peu. La montée en cadence «ne peut pas se faire avec le nombre de personnes aujourd’hui dans l’usine», a ainsi assuré Carlos Ghosn.

Précisons qu’à l’heure actuelle, l’usine de Flins  emploie près de 3600 salariés, dont 750 intérimaires et 200 personnes d’autres sites Renault déplacées dans le cadre d’une mission. Une main d’oeuvre qui permet de sortir de ses chaînes plus de 120.000 unités par an, dont la Clio 4 et la Zoé.

Des responsables syndicaux ont par ailleurs évoqué la possibilité que d’autres modèles de partenaires pourraient suivre la voie de la Micra. Certaines rumeurs évoquent ainsi la production d’un utilitaire Nissan à Sandouville, en Seine-Maritime, et celle d’un développement de la gamme Citan de Daimler – basée sur le Kangoo – à Douai. Le site produisant à l’heure actuelle le Renault Scénic.

Sources : Renault, FO

Crédit Photo : Renault

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Renault Flins : la Micra ouvre la voie à de l’embauche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ezy
Invité

La voie

nopeo
Invité

Ah OK avant les Micra c’était de la génération spontanée, Renault ne va donc virer personne nulle part suite au déplacement de cette production… Sacré français qui crient aux delocalisations.

Disciple de Me Capello
Invité

« Ouvre la voie » est en effet la forme juste… LBA, toujours un régal pour les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire… C’est quand même dommage, non ??

Dédé
Invité

Le Citan, c’est à Maubeuge, pas à Douai.

bbr
Invité

Dommage qu’il faille demander aux travailleurs en poste des sacrifices alors qu’ils sont loin, financièrement d’être les mieux placer pour partager leur JUSTE salaire ! Rappelez nous combien de milliers de milliards sont à l’ombre et donc improductifs dans les paradis fiscaux ?

wpDiscuz