Accueil Champ Car 500 Miles d’Indianapolis 2013: Ryan Briscoe de retour chez Ganassi?

500 Miles d’Indianapolis 2013: Ryan Briscoe de retour chez Ganassi?

76
0
PARTAGER

A Barber Park, il y a 26 pilotes sur la grille. Or, il y a 33 places à Indianapolis. Comme chaque année, c’est la porte ouverte aux intérimaires. Carlos Munoz, pilote Andretti en Indy Lights, est annoncé depuis longtemps (toujours avec Andretti.) Il s’est d’ailleurs entrainé sur l’ovale du Texas. Conor Daly (qui attend toujours une signature chez ART, en GP3) pilotera pour Foyt. Mais la grande annonce, c’est le retour de Ryan Briscoe, chez Ganassi.A 31 ans, l’Australien possède une carrière pleine de rebondissement. Il est d’abord le chouchou de Toyota Motorsports. Fer de lance de la filière de l’écurie de F1 d’Ange Pasquali, il remporte l’Euro F3 2003 et roule les vendredi de Grand Prix, en 2004. Mais Toyota, déçu par les résultats de l’écurie de F1, licencie les cadres dirigeants. La filière est dissoute. Briscoe rebondit en Indycar, en 2005, chez Ganassi.
A Chicagoland, il pulvérise sa voiture. Il manque la fin de saison et surtout, il a perdu la confiance des écuries. C’est une période de flottement. En 2007, Penske, alors présent en ALMS, lui confie une Porsche RS Spyder. D’emblée, Briscoe collectionne les podiums. Roger Penske lui offre une pige à Indianapolis (via la structure Luczo Dragon de son fils Jay), pour voir. L’essai est concluant et pour 2008, Penske Sr lui confie la voiture de Sam Hornish Jr (parti en Nascar.) Cette saison-là, il remporte ses premières victoires.
Briscoe connait son heure de gloire en 2009, lorsqu’il joue le titre face à Dario Franchitti et Scott Dixon. Puis les résultats stagnent. Il subit l’arrivée de son compatriote Will Power (également « repêché » par Penske.) Fin 2011, on parle de manque de budget (suite notamment au départ de « rouge et blanc »); Briscoe est en porte-à-faux. Finalement au départ, il décroche la pole à Indianapolis et s’impose à Sonoma.

Les rumeurs de problèmes financiers ressortent fin 2012. Penske passe de 3 voitures à 2 voitures à temps plein + 1 à mi-temps. Briscoe et A.J. Allmendinger aurait du se relayer sur la « mi-temps ». Néanmoins, il semblerait que l’on s’achemine vers un « A.J. ou rien ».
Aux 12 heures de Sebring, Briscoe est au départ, avec la LMP2 de Level 5. Ganassi, vainqueur en titre à Indianapolis, possède une 4ème voiture, inutilisée cette saison. Il compte sur Briscoe pour jouer les intérimaires de luxe. Pour l’Australien, ce sera bien sur une opportunité pour se montrer et qui sait, espérer un baquet pour le reste de la saison…

Source:
Autosport

A lire également:
Indycar 2013: Barber Park

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz