Accueil Citroën Rencontre : les coulisses de la technologie Hybrid Air (vidéo)

Rencontre : les coulisses de la technologie Hybrid Air (vidéo)

150
20
PARTAGER

Hydraulique, petit moteur essence et air comprimé comme nouvelle chaîne de traction visant à réduire de manière conséquente les niveaux de consommation et d’émissions de CO2 : voici la stratégie hybride engagée par le groupe PSA Peugeot Citroën quand d’autres se concentrent sur les hybrides dites classiques avec batteries. Le Blog Auto est parti à la rencontre d’acteurs de ce projet, un projet développé dans le plus grand secret depuis deux ans notamment en collaboration avec Bosch et Faurecia.

 

Devant se poser (et s’imposer ?) comme rupture technologique dans le monde des full hybrides, l’Hybrid Air devra aussi se traduire par une offre client cœur de gamme accessible en prix. Ceci se concrétisera alors à l’horizon 2016 puisque c’est cette date qui a été cochée sur le calendrier du groupe français pour son lancement.

D’abord sur les modèles du segment B, la technologie Hybrid Air affrontera alors les hybrides classiques lesquelles auront incontestablement aussi progressé dans différents domaines. La bataille dans le domaine de la meilleure efficience possible et des niveaux de conso et d’émissions les plus contenus ne fait que commencer.

Quant aux différents acteurs du projet PSA, ils disposent donc encore de quatre ans pour peaufiner leur technologie et en améliorer plus encore le rendement. En 2016 les ambitions sont claires et déjà chiffrées : 2,9 l/100 km à 69 g/km de CO2 sur un petit modèle. Place à la vidéo plus explicative encore.


Hybrid Air par leblogauto

A lire également. Hybrid Air, plateforme modulaire, etc : les innovations chez PSA.

Crédit illustration : Peugeot.

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Rencontre : les coulisses de la technologie Hybrid Air (vidéo)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Homer S.
Invité

Le soucis c’est le prix : système + boîte auto + S&S etc

Tout ça pour payer un peu moins à la pompe, j’ai de plus en plus de mal à comprendre l’intérêt des hybrides

carcassor
Invité

euh , le but n’est pas de payer moins à la pompe, mais de baisser les émissions polluantes…. bientôt les normes seront tellement restrictives que l’hybride sera la seule solution (avec un moteur thermique) pour les respecter. alors autant prendre les devants. et cela reste toujours moins cher que du tout élec ou la pile à combustible…

Laurent
Invité

L’intérêt n’est pas de payer moins a la pompe mais de remplir moins à la pompe. Ce n’est pas pour le portefeuille mais pour la planète.

Marioli
Invité

ahahah vous êtes rigolo vous deux « pour la planète »… ridicule.

carcassor
Invité

@ marioli, je n’ai jamais dit « pour la planète », si tu sais lire, mais j’ai dit « pour baisser les émissions polluantes » afin de respecter les réglementations à venir… alors tes réflexions débiles sur nos propos « ridicules », tu te les gardes.

Homer S.
Invité

@carcassor Justement il est ou l’intérêt d’une voiture plus polluante à produire ? en plus cette technologie n’est valable que sur certaines versions ! & qu’une boite auto est loin d’être un modèle d’écologie (au nombre de vitesse équivalente)

Il serait pas plutôt intelligent de travailler sur le poids car là ça serait pour toutes les C3 produites (oui, oui je sais il y a une nouvelle plate forme PSA toussa)

carcassor
Invité

en occurrence, l’hybride pneumatique n’a pas l’air + polluant à produire qu’une voiture thermique classique, contrairement aux hybrides électriques. En ce qui concerne la supposée surconsommation des boites auto, je pense qu’il s’agit aujourd’hui d’une vieille légende. pour avoir roulé en BVA pendant 70000km, je consommais un poil moins qu’avec une voiture équivalente équipée d’une boite manuelle (conduite + zen sans doute …).
par contre je suis entièrement d’accord avec toi pour la réduction des masses.

Invité

@ Homer S. : cela fait belle lurette que les boites auto ne sont plus « plus polluantes » que les boite manuelles. On parvient même à des conso inférieures en BVA qu’en BVM

ingeniere
Membre

système intéressant car ne nécessite pas de métaux et terres rares comme les batteries (chères et polluantes)
il y a en effet plusieurs moyens de stocker de l’énergie
le fait de l’appeler Air est du marketing, car en fait c’est un système de pression hydraulique (expérience suspensions Citroën)
Sur des camions de livraison, ou bus il existe un système qui stocke de l’énergie avec un gros volant d’inertie

NICO-84
Invité

@ homerS l’avantage de l’hybride air c’est justement le prix qui est beaucoup moins élevé et moins de pollution à la fabrication.

Jean
Invité

C’est bien joli mais est-ce que ça roule ? Pour l’instant on ne voit que des systèmes à l’arrêt.

Invité

Là il faut se renseigner… des prototypes roulants tournent depuis un moment et ont fait leurs paquets de km, notamment la C3.

Jean
Invité

Je ne doute pas que des prototypes roulent mais mon interrogation portait plus sur le fait ne pas en donner à essayer aux journalistes ou en montrer en video.

Invité

Je pense que c’est trop tot. Les ingénieurs avouent qu’il reste de nombreux points à améliorer (agrément, bruits…)

Mais en effet, sans des tests de journalistes, ce sera difficile de se faire un avis!

wpDiscuz