Accueil Champ Car Indycar 2013: St Petersburg

Indycar 2013: St Petersburg

100
1
PARTAGER

Meilleur rookie 2011, James Hinchcliffe (Andretti) est plusieurs fois monté sur le podium en 2012. Il ne lui manquait plus qu’une victoire pour coiffer ce beau parcours. A St Petersburg, « Hinchtown » a rattrapé cela. Assurément, avec « Manica », le Canada s’est trouvé un nouveau héros.US F2000

Avant cet hiver, Scott Hargrove (Cape Motorsport) était un inconnu. Aujourd’hui, le Canadien fait figure de candidat sérieux au titre. Il le prouve en remportant la pole de St Petersburg.

Pour rester au contact, Neil Alberico (Cape Motorsport), ex-favori des bookmakers, a besoin de points. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette fois. En effet, au premier virage, il s’accroche avec Jeroen Slaghekke (Cape Motorsport) et sa course s’arrête là.
Hargrove peut donc rouler tranquille vers un nouveau succès. Derrière, Wyatt Gooden (Afterburner) et Stefan Rzadzinski (JDC) se battent par la 2e place. Gooden a le dernier mot, mais « Razzy » peut être fier de son premier podium 2013.
Notez la 5e place du Frenchie Florian Latorre (Jay Motorsport.)

Dans la course 2, Alberico doit rentrer aux stands dans le tour de formation, pour cause de problèmes de freins.
Hargrove a encore une fois le champ libre. Gooden le suit de nouveau, tandis que Slaghekke et Rzadzinski sont en lutte pour la 3e place. Au 19e tour, le Hollandais et le Canadien s’accrochent. 5e, Jesse Lazare (Pabst) se retrouve donc 3e.

Au championnat, Hargrove fait le trou. Avec 122 unités, il a déjà mis une option sur le titre. Gooden (79 points) et Lazare (70 points) complètent le podium provisoire. Lattore est 10e (49 points), juste devant le malheureux Alberico (35 points.)

Pro Mazda

2e de la course 2 du Circuit of the Americas et 3e du championnat, Shelby Blackstock (Andretti) est une bonne surprise. Il confirme en décrochant la pole à St Petersburg. Son équipier et rival Matthew Brabham connait l’expérience douloureuse (mais comique) du pommeau de levier de vitesse qui vous reste en main. Il doit se contenter du 8e temps.

Dans la course 1, Brabham s’attaque à St Petersburg par la face nord. Au premier virage, il est déjà 6e. Néanmoins, dans la cohue du départ, Juan Pedrahita (JDC) s’est fait chahuter. D’où des drapeaux jaunes, le temps d’évacuer le Colombien.
Au restart, l’australo-américain reprend sa remontée. 3e au 6e tour, il a désormais les leaders en point de mire. Blackstock a des soucis de sous-virage et Diego Ferreira (Juncos) en profite pour le doubler. Brabham se débarrasse de son équipier au 10e tour, puis de Ferreira au 12e. Il remporte ainsi sa 2e victoire.

Dans la course 2, rebelote. Parti 5e, Brabham est déjà 3e à la chicane. Ferreira lui cède sa 2e place un tour plus tard. Puis il part à l’assaut du poleman Blackstock et trouve l’ouverture au 10e tour. L’Americain se consolera avec la 2e place, son meilleur résultat en Pro Mazda.

Au championnat, un trio se détache. Brabham compte 118 points. Il devance Ferreira avec 105 points et Blackstock à 82 points.

Indy Lights

9 voitures en Floride et une nouvelle monoplace reportée sine die. L’Indy Lights va très mal.

Carlos Munoz (Andretti) est le plus rapide aux essais. Il conserve la tête jusqu’au 2e tour, lorsque Gabby Chaves (Sam Schmidt) le dépasse. Munoz ne veut pas laisser faire et les deux Colombiens se percutent.
Jack Hawksworth (Sam Schmidt) a alors un boulevard. Le champion de Star Mazda 2012 est ainsi le premier vainqueur de l’Indy Lights 2013. Le vétéran Peter Dempsey (Belardi) et Sage Karam (Sam Schmidt) complètent le podium.

Indycar

Un seul grand débutant à St Petersburg: le tricolore Tristan Vautier (Sam Schmidt.) Il a d’ailleurs visiblement oublié ses lunettes de soleil.

Chez Dale Coyne, on s’attendait à un duo Wilson. Ana Beatriz doit relayer Stefan à Sao Paulo et Indianapolis. Elle trouve un complément de budget, qui lui permet de venir également en Floride.

Les qualifications sont folles, avec pas mal d’éliminées aux portes du « Fast 6 ». Champion en titre, Ryan Hunter-Reay (Andretti) doit se contenter de la 8e place. Dario Franchitti (Ganassi) est 10e, Simon Pagenaud (Sam Schmidt), 19e et Sébastien Bourdais (Dragon Racing), 26e.
Comme d’habitude, Will Power (Penske) décroche la pole. C’est la 30e de l’Australien et sa 4e consécutive à St Petersburg! Takuma Sato (Foyt) est 2e et meilleur Honda. Il devance la surprenante Simona de Silvestro (KV.) Tristan Vautier (Sam Schmidt) est 6e.

Au départ, aucun problème pour l’Australien, qui s’échappe. Il devant Sato, tandis que James Hinchcliffe (Andretti) et Helio Castroneves (Penske) faussent compagnie à de Silvestro.

Sur sa lancée de 2012, Dario Franchitti connait un week-end sans éclat. Après avoir cédé sa 10e place à Sebastian Saavedra (Dragon Racing), l’Ecossais effectue son premier arrêt, puis se fait piéger (pneus froids?) Il ouvre ainsi la longue liste des abandons. Castroneves prend la tête au restart.

Ca se frictionne entre Beatriz et Charlie Kimball (Ganassi), tandis que J.R. Hilderbrand (Panther) valse avec James Jakes (Rahal.) Puis Saaverdra pousse Hildebrand contre un mur.
Néanmoins, tout ce beau monde repart. Simon Pagenaud (Sam Schmidt) n’a pas cette chance. Il se gare définitivement suite à une panne mécanique.

Au second restart, Hinchcliffe prend le meilleur sur Power. Sato, 3e, semble touché. Il se laisse doubler par de Silvestro, puis par Vautier.

La direction de course ressort les drapeaux jaunes, tandis que Sébastien Bourdais (Dragon Racing) rentre avec un aileron cassé. Les leaders en profitent pour ravitailler. Power ressort 2e, devant Hinchcliffe, mais derrière Oriol Servia (Panther.) Alors que le drapeau est encore jaune, Josef Newgarden (Sarah Fisher) se gare. Le leader Servia rentre alors aux stands, où son Chevrolet expire.

Au restart, Castroneves reprend la tête, devant Hinchcliffe, Power et Vautier. Hélas, le tricolore renonce peu après.
Saavedra, fidèle à lui-même, finit par planter sa voiture.  D’où de nouveaux drapeaux jaunes. Power teste ses freins et Hildebrand, qui était trop près, escalade sa Dallara.

Au drapeau vert, Hinchcliffe repart devant Castroneves et de Silvestro. Pneus morts, la Suissesse fait ce qu’elle peut pour contenir Tony Kanaan (KV.) Finalement, c’est Marco Andretti (Andretti) qui trouve l’ouverture. Kanaan et Scott Dixon (Ganassi) l’imitent.
En tête, le Canadien obtient son premier succès, devant Castroneves et Andretti. Bourdais, seul Français à l’arrivée, est 11e.

Crédits photos: Indycar (photos 1, 8, 9, 10, 11, 12, 15 et 17), US F2000 (photos 2, 3 et 4), Pro Mazda (photos 5, 6 et 7) et Honda (photos 13, 14 et 16)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indycar 2013: St Petersburg"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zak
Invité

http://www.youtube.com/watch?v=qNbNZhxHnXo&feature=player_embedded

Toute la course pour ceux qui s’intéressent à l’IndyCar. Pas de pneus Pirelli, spectacle assuré !

wpDiscuz