Accueil F1 F1 Melbourne 2013: Le brio de Raïkkonen

F1 Melbourne 2013: Le brio de Raïkkonen

166
23
PARTAGER

Au terme d’une course stratégique avec un arrêt de moins que ses adversaires, Kimi Raïkkonen a inauguré le palmarès de la saison 2013 en offrant la victoire et le meilleur tour en course à l’équipe Lotus Renault. Alonso termine second devant Vettel le poleman qui a souffert avec ses pneumatiques.

Départ: La piste est redevenue sèche au moment du départ de ce Grand Prix d’Australie et Sebastian Vettel réussit impeccablement son envol et virant largement en tête au premier freinage. En revanche Webber se rate totalement et ce sont les deux Ferrari de Massa et d’Alonso que l’on retrouve dans le sillage de la Red Bull de tête.

Tour 1: Alonso tente un dépassement sur Massa mais le Brésilien reste devant.

Tour 2: Raïkkonen prend le meilleur sur Hamilton. Il est quatrième.

Tour 4: Button s’arrête déjà pour chausser des pneus médium.

Tour 6: Arrêt de Webber. Les Ferrari sont revenues dans les échappements de Vettel.

Tour 7: Vettel s’engouffre dans la voie des stands. Il repart en médiums.

Tour 8: Après un tour en tête, Massa s’arrête aux stands. Alonso a beaucoup de mal avec ses pneus tendres et se retrouve directement menacé par Raïkkonen.

Tour 9: Alonso et Raïkkonen s’arrêtent simultanément. L’Espagnol reste devant et reprend la piste derrière Massa.

Tour 10: Meilleur tour en course de Massa en 1’31″976.

Tour 12: Hamilton, Rosberg et Sutil occupent les trois premières places mais ne se sont pas encore arrêtés.

Tour 13: Arrêt de Lewis Hamilton. Le Britannique retombe au huitième rang.

Tour 14: Nico Rosberg imite son équipier et passe aux stands. Sutil est en tête!

Tour 17: Sutil résiste bien en tête puisqu’il parvient même à creuser un léger écart sur Vettel.

Tour 18: Deuxième arrêt de Webber. Vettel ne semble pas au mieux non plus avec ses pneumatiques.

Tour 19: Alonso s’arrête et repart avec un nouveau train de pneus mediums.

Tour 20: Avec ses pneus neufs Webber améliore le meilleur tour en course en 1’31″543.

Tour 21: Sutil et Vettel s’arrêtent simultanément. Ils ressortent dans le même ordre.

Tour 22: Vettel réussit un dépassement sur Sutil.

Tour 23: Arrêt de Massa. Il repart derrière Sutil. Raïkkonen prend la tête de la course mais c’est Alonso qui se retrouve virtuellement en tête.

Tour 24: Meilleur tour en course de Sutil.

Tour 26: Abandon de Rosberg sur incident technique.

Tour 28: Des gouttes de pluie apparaissent sur l’objectif des caméras embarquées.

Tour 30: Alonso est remonté dans le sillage de Lewis Hamilton qui ne s’est arrêté qu’une fois. Il tente une attaque mais Hamilton allume ses pneus et reste devant mais pas pour longtemps puisque Alonso passe au virage suivant.

Tour 31: Hamilton s’arrête au stand. Il est deuxième derrière Raïkkonen.

Tour 32: Ricciardo s’empare du meilleur tour en course en 1’31″330 mais Alonso le bat en 1’30″836.

Tour 33: Deuxième arrêt de Raïkkonen. Il est visiblement sur une stratégie à deux arrêts. Alonso passe en tête.

Tour 36: Troisième arrêt de Massa.

Tour 37: Arrêt de Vettel.

Tour 39: Alonso dans les stands. Sutil repasse en tête.

Tour 40: Massa passe Hamilton pour le gain de la quatrième place.

Tour 41: Alonso en 1’29″725.

Tour 42: Hamilton au stand.

Tour 43: Alonso fond sur Sutil: 1’29″649 soit 4 secondes de mieux que la Force India.

Tour 45: Alonso passe Sutil. Il n’a plus que Raïkkonen en ligne de mire.

Tour 46: Sutil s’arrête pour terminer la course en super tendres.

Tour 48: Raïkkonen maintient l’écart avec Alonso.

Tour 50: Meilleur tour en course de Vergne. Il a le point de la dixième place occupée par Grosjean en ligne de mire.

Tour 55: Gêné par une Caterham, Fernando Alonso commet une petite erreur et perd deux grosses secondes sur le leader. Sauf incident Raïkkonen a course gagnée.

Tour 56: Raïkkonen établit le meilleur tour en course en 1’29″274.

Arrivée: Magnifique victoire stratégique de Kimi Raïkkonen qui place Lotus Renault en position de gros outsider en ce début de saison. Fernando Alonso n’a rien pu faire contre le Finlandais et doit se contenter du premier accessit alors que Vettel a souffert avec la dégradation de ses pneus et se console avec la troisième marche du podium.

Source: F1.com
Crédit photo: Lotus Renault

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "F1 Melbourne 2013: Le brio de Raïkkonen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

Mieux que bien pour l’ancien champion du monde de la discipline , accessoirement venu se distraire ds le peloton en rallye. Excellente ouverture

zak
Invité

Bravo Kimi ! C’est une très belle victoire et certainement pas la dernière cette saison.

Pat
Invité

Et pareil pour Renault qui propulse 2 des 3 premiers.

Je n’ai pas l’impression que Ferrari ou Mercedes auront les moyens de venir les chercher cette nouvelle saison

Zagato
Invité

Je me demande bien qui mène le championnat constructeur Après cette première course?

juuhuu
Invité

Good job for Kimi !

Romain
Invité

C’est Grosjean qui va empêcher Lotus d’être champion du monde constructeurs

jr
Invité
redbull est très rapide sur un tour les ferrarris très constantes et rapides sur 10 tours la lotus est très constante sur 15 -18 tous en étant un peu moins rapide logique que les positions s’inversent au fil de l’usure des pneus très bonne gestion de kimi en tour cas meilleur stratégie car grosjean avec 3 arrêts est resté dans le peloton en tout cas c’est très serré en performance sur la durée d’un gd prix en vitesse pur la redbull est un peu devant la Ferrari et la mercedes mais en course la Ferrari la redbull et la lotus… Lire la suite >>
wpDiscuz