Accueil 4x4 Nouvelles options pour le Lada 4×4

Nouvelles options pour le Lada 4×4

398
9
PARTAGER

 

Si celui qui restera toujours le Lada Niva est probablement le plus rustique des tout-terrains du marché, il s’embourgeoise ces derniers temps, et le prouve en recevant de nouvelles options visant à le rendre plus confortable.

Le Niva, pardon, 4×4, peut désormais s’équiper du verrouillage centralisé avec télécommande et des vitres électriques à l’avant. Deux équipements proposés sous le nom de «Pack électrique» qui est facturé 390€.

Mais il y a mieux : l’auto peut recevoir une caméra de recul ! Intégrée au bandeau du hayon arrière, celle-ci renvoie son image sur un écran dissimulé dans le rétroviseur conducteur qui ne s’active qu’au passage de la marche arrière. Il en coûte 300€.

Ces deux options sont disponibles sur toute la gamme Lada 4×4 essence ou GPL, 4 places ou Utilitaire.

En modernisant ainsi cet ancêtre apparu en 1978, Lada semble vouloir lui trouver une nouvelle clientèle à la recherche d’un véhicule «Vintage» et décalé en gommant quelques-uns de ses aspects de brute mal dégrossie. Une volonté qui a débuté il y a quelques mois avec l’apparition de la série spéciale Tsarina.

Photo : Lada.fr

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Nouvelles options pour le Lada 4×4"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
John
Invité

Pour qu’il soit réellement « Fashion Vintage » il faudrait ressortir la carrosserie d’origine avec les chromes et tout. Ça avait un certain charme (relatif) et le design de la malle AR était plus homogène que l’actuelle, bien que moins pratique.

panama
Invité

Il faudrait déjà fiabiliser le tout, parce que là c’est franchement pas la joie.

Dommage, moi j’aime bien sa gueule de baroudeur

Jean
Invité

Je me posais la question de sa fiabilité. Quelle partie tombe souvent en panne sur cette voiture ?
Et puis je crois qu’il consomme trop sinon.

John
Invité

Il consomme, c’est un fait. Un cubain m’avait expliqué que là bas quand le moulin était vraiment trop vieux ou gourmand ils faisaient comme pour les américaines des années 50 : moteur boîte toyota. Par contre ils m’en vantait la fiabilité

John
Invité

de même le père d’un ami a restauré sa Fiat 124 Spider avec des pièces de Niva. De bien meilleurs qualité (et prix) que les pièces d’origine Fiat

guy liguily
Invité

en option ! écran dissimulé ( ça fait stasi ) et ( cadeau ) étant un produit de l’est il livré d’office avec l’alcootest eaumologué !
à la question .. ce qui tombe en panne en premier ?.. l’ensemble tout simplement !!.
à cuba la notion de fiabilité ( chez nous un tapis de travers et 20.000.000 de rappel ) n’a pas pas la même définition que chez nous …….suffit de voir ce qui roule là-bas .

John
Invité

Vu le prix des pièces : si ça roule depuis 40 ans c’est que c’est fiable

Facel
Invité

Pour avoir roulé et appris à conduire en Lada Niva, à l’époque de l’U.R.S.S., je dois dire que c’était une très bonne voiture sur deux points. D’une part, c’était un franchiseur hors pair (que n’égale guère que le Land Rover Defender). D’autre part, il avait une « certaine fiabilité », en ce sens que sa rusticité faisait qu’il démarrait pratiquement toujours (à la manivelle!), mais aussi qu’il pouvait avoir des pannes archaïques (démarreur à charbons!)… En tout cas, à une époque où les S.U.V. n’existaient pas, rouler avec en ville, c’était vraiment du jeu de massacre… 😀

wpDiscuz