Accueil Champ Car Indycar 2013: Sebastian Saavedra chez Dragon Racing

Indycar 2013: Sebastian Saavedra chez Dragon Racing

58
0
PARTAGER

Chez Toro Rosso, Sébastien Bourdais a eu pour équipier Sébastian Vettel, puis Sébastien Buemi. Cette année, chez Dragon Racing, le Manceau fera équipe avec un autre « Seb »: Saavedra.

Le Colombien a une carrière faite de hauts et de bas.

Après des débuts en Formule BMW USA, il est vice-champion de F3 Allemande 2008. En 2009, il déboule en Indy Lights, chez Andretti et termine 3e du championnats, avec 2 victoires. Il a alors 19 ans et on le compare à son compatriote Juan-Pablo Montoya.
En 2010, il passe chez Brian Herta et ne s’impose qu’une seule fois. Néanmoins, son patron lui offre deux opportunités en Indycar.
L’hiver suivant, Conquest teste le champion d’Indy Lights, JK Vernay. Saavedra agite sa carte de crédit et remporte le baquet. Le Colombien n’est guère véloce. Atteindre le top 10 est de l’ordre du virtuel. Par contre, il multiplie les cartons.
Après l’accident mortel de Dan Wheldon, l’Indycar dresse une liste noire de pilotes dangereux pour eux-même et pour le peloton. Saavedra en fait parti.

En 2012, il « redescend » en Indy Lights et retourne chez Andretti. Il remporte une victoire, termine 4e et se refait une virginité. Andretti lui offre un mini-programme en Indycar (3 courses) où il ne montre rien de probant. Au moins, il arrive à éviter les murs et c’est déjà ça…

Nul doute que Dragon Racing compte surtout sur ses sponsors colombiens.

Pour la petite histoire, l’équipe vient de s’offrir l’atelier de HVM. HVM, dont on vous rappelle que les ingénieurs ont suivi Simona de Silvestro chez KV, dont le management est en WEC avec Status GP et dont le nom est présent avec E.J. Viso chez Andretti!

L’arrivée de Saavedra se fait évidemment au détriment de Katherine Legge.

En 2012, l’Anglaise sort de 5 années sans monoplace et en plus, elle n’a même pas roulé en 2011. Son retour est un véritable calvaire et elle se retrouve au milieu de la guerre entre Dragon Racing et Lotus.
Dans ce contexte, sa 9e place pour la finale de Fontana est loin d’être ridicule.

Hélas, pour poursuivre, les sponsors sont impératifs. Legge est soutenue par TrueCar Racing, censée pousser les femmes pilotes.
Or, l’organisation donne actuellement des signes inquiétants. Shannon McIntosh est absente de la grille d’US F2000. Ashley Freiberg (Star Mazda) est à pied; elle prospecte en IMSA GT3. Seule Emilee Tominovich (MX-5 Cup) a un programme 2013. Quant à Legge, elle est censée nous annoncer « quelque chose » pour « bientôt ».

Source:
Indycar

A lire également:
Indycar 2013: Viso chez Andretti et Allmendinger chez Penske
Indycar 2013: Mike Conway chez Rahal… Mais juste pour Long Beach
Indycar 2013: Rahal chez Rahal
Indycar 2013: Sato signe avec A.J. Foyt

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz