Accueil Citroën Arnaud Monterbourg juge la fermeture d’Aulnay inéluctable

Arnaud Monterbourg juge la fermeture d’Aulnay inéluctable

71
9
PARTAGER

Il a pourtant fait son cheval de bataille de la révision du plan de fermeture du site d’Aulnay-sous-bois, demandant officiellement à la direction de revoir sa copie et commandant même un rapport (le fameux rapport Sartorius) sur l’Etat de PSA. Las, le Ministre de se rendre à l’évidence en considérant la fermeture du site d’Aulnay comme inéluctable ce matin sur RTL.

« En tout cas nous n’avons pas trouvé d’autre solution. Aujourd’hui nous ne savons pas faire autrement » déclare le Ministre sur la radio périphérique. Alors Arnaud Montebourg défaitiste ? Accuse-t-il le contexte miné en Europe et les ventes de voitures neuves en berne ? Que nenni ! Le Ministre du Redressement Productif accuse la direction d’avoir menti et d’avoir dissimulé la situation exacte du groupe. « La conséquence maintenant c’est qu’on est obligé en effet de prendre des mesures de redressement » ajoute-t-il.

Cependant l’Etat ne lâche pas le morceau et demande à PSA un « reformatage » du plan social. Philippe Varin a déjà esquissé les grandes lignes d’une ré-industrialisation des sites de Rennes et d’Aulnay et le Ministre indique que ce sera visiblement la voie de sortie : « Nous demandons à PSA que personne d’Aulnay et de Rennes (…) n’aille à Pôle Emploi (…) c’est–à-dire qu’on trouve des mesures de réindustrialisation sur les deux sites pour qu’il n’y ait pas de rupture du contrat de travail ».

Par la voix de Denis Martin, directeur industriel du groupe, PSA indique avoir une palette d’emplois de substitution plutôt complète. Ces derniers peuvent être en mobilité interne (changement de site) ou bien chez une autre entreprise proche du site impacté qui cherche des compétences dont dispose actuellement PSA. « Nous avons aujourd’hui plus de possibilités d’emploi que nous avons de salariés sur le site d’Aulnay, de manière à offrir une palette très vaste à l’ensemble de salariés » déclare-t-il. Toujours est-il qu’à Aulnay-sous-bois la grogne et la mobilisation continue.

Lire également : PSA – réouverture d’Aulnay-sous-bois lundi
Philippe Varin promet de ne licencier personne

Source : RTL, Reuters, photo : PSA, gouvernement

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Arnaud Monterbourg juge la fermeture d’Aulnay inéluctable"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Vite !
Marions Robert et Jean-Christophe !!

beniot9888
Invité

Il dit qu’il voit pas le rapport…

John
Invité

Si, le rapport c’est qu’il dit qu’il était peut être plus urgent de voir ce qu’il était possible de faire pour sauver l’emploi, plutôt que de faire du mariage gay le débat publique n°1.

Bon alors après pour faire simple : si vous voulez sauver l’emploi en France il va peut être falloir rompre avec l’ensemble du système actuel… Et là, il ne fallait peut être pas choisir Mr Hollande

pedro
Invité

Exact.

beniot9888
Invité

Et ?

Si il y a des débats interminables, ce n’est pas la faute du gouvernement. Cet aménagement de droit était au programme du candidat élu. Élu selon ce programme.

Pour l’instant, en cristallisant le débat sur ce sujet, l’opposition fait prendre du temps à tout le monde et monopolise l’attention sur un non sujet.

On a rien à gagner à avoir une opposition médiocre. Vivement que tout le monde (quelque soit son camp) se ressaisisse et devienne, qui sait, force de proposition sur des sujets importants.

tator
Invité

On imagine bien comment cet incompétent personnage, au sein de ce gouvernement d’incompétent, aurait vomi sur Sarko si cela s’était passé pendant son mandat…
Mais non, le changement c’est maintenant! Vive le ministre du redressement productif!

Merci les pigeons!

beniot9888
Invité

Chantage de Renault a la fermeture d’usine :
Oui, mais bon, ils ont des arguments, les syndicats feraient mieux de signer !
Promesse de PSA de fermer une usine :
Oui, mais bon, ils peuvent difficilement faire autrement !

J’ai hâte de voir ce que Montebourg va nous sortir pour l’usine Goodyear à Amiens… Avec un ministre du redressement productif comme ça, même plus besoin de patrons rapaces.

guy liguily
Invité
montbourg monterbourg ! je sais plus , l’avocat ( ils le sont presque tous ) qui défend le condanné du couloir de la mort aux states . et comme ont dit .. c’est mort quoi ! enfin , nous l’avons accompagné ……sarko , le passe partout de fort boyard avait blindé les dossiers quand même !  » PSA indique avoir une palette d’emplois de substitution plutôt complète. » sur une palette euro de 120×80 il y va environ …….. neuf personnes !  » chez une autre entreprise proche du site impacté qui cherche des compétences dont dispose actuellement PSA  » d’habitude… Lire la suite >>
John
Invité

Bah c’est le principe d’une société post moderne non? Tu changes de bagnole quand tu n’en a pas besoin, tu changes de téléphone parcequ’il y en a un nouveau, tu change de gouvernement parcequ’il y a des élections… Mais au final, la qualité des produits est toujours plus médiocre, malgré soit disant des performances à la hausse

(Non il n’y a pas d’intru dans la liste non exhaustive de produit)

wpDiscuz