Accueil Constructeurs WRC : le double discours de Volkswagen

WRC : le double discours de Volkswagen

28
5
PARTAGER

Il y a les déclarations d’un ennui hors du commun devant la presse spectatrice et il y a l’envers du décor. Demain, la nouvelle équipe Volkswagen va adopter un tout nouveau discours. Celui du chrono et ça ne devrait pas être en ligne avec les phrases de son patron.

Depuis des semaines, Jost Capito (nouveau patron de Volkswagen Motorsport après être passé chez Ford) affirme que Volkswagen n’a aucune expérience et que l’unique objectif est de monter à la régulière sur un podium du WRC lors de la seconde moitié de la saison 2013…

Exemple : « Nous sommes conscients que nous avons à faire face à une solide concurrence qui compte derrière elle des décennies d’expérience dans le Championnat du Monde des Rallyes. D’un autre côté, la Polo R WRC effectue ses débuts cette saison et le team est lui aussi nouveau. C’est pourquoi nous devons nous fixer des objectifs réalistes, comme celui de monter sur le podium à la régulière au cours de la seconde moitié de la saison. »

Mais, en coulisse, Volkswagen agit différemment. L’équipe a été montée il y a 18 mois pour disputer la quasi-totalité (hors NZ) du championnat 2012. La Polo R WRC roule depuis un an avec des essais organisés partout en Europe et en outre-mer. Deux prétendants au titre ont été engagés pour faire débuter la nouvelle Polo… Et Volkswagen joue aussi un jeu malheureux en remettant en cause l’engagement de M-Sport en tant que constructeur auprès de la FIA en raison du départ de Ford…

Mais demain, dès les premiers kilomètres du Monte-Carlo, Latvala et Ogier vont certainement modifier le discours par leur volonté de gagner. Car ni le Finlandais, ni le Français ne se contenteront de « points » pour débuter cette saison.

Peut-être que Capito pourra alors souligner l’extraordinaire travail de toute son équipe qui atteint des performances extraordinaires dès ses débuts (qui seraient ni plus ni moins en ligne avec l’investissement réalisé)… Et la presse spectatrice en fera l’écho.

Et aussi : WRC : Thierry Neuville en tête du shakedown du Monte-Carlo

Source : Volkswagen

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC : le double discours de Volkswagen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gallarton1O5
Invité

Roh y a une méchante animosité latente dans le ton du discours! 😉

C’est certain de bons résultats de VW ne seraient pas dus au hasard.
Mais quelque soit l’investissement en amont, il faut admettre que la concurrence n’est pas anodine! Et on peut comprendre que face à elle et tant que les résultats ne sont pas là, VW couvrira ses ambitions sous un voile de réalisme, si pas de fatalité!^^

Wait and see.
Et vive la concurrence!

DiZeL
Membre

Et puis si ils débarquaient en disant « on vise les deux titres » tout le monde taperait sur ces gros prétentieux d’allemands qui se croient les maitres du mondes avec leurs eurodeutschmarks.

On s’en fout des discours, place à la course.

Umaga
Membre

+1
« On est là pour apprendre ». J’ai entendu TOUS les constructeurs dire cette phrase en arrivant dans une discipline.

der linksfahrer
Invité
Comment croire que le deuxiéme ou troisiéme constructeur au monde est là pour faire de la viguration, et puis c’est pas comme si la golf avait jamais courru en rallye – golf1 – golf 2 16s (avec un titre…) – golf 2 rallye – golf 3 16s et aprés on est passés aux polo….. Donc on va dire que VW a un peu d’ancienneté en rallye, la logique serait tout autre en circuit et en f1 en particulier (quoique…) mais là ce serait plus Audi. Et puis, comme c’est dit plus haut, un constructeur qui vient pour apprendre et pas… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité

une équipe neuve, des bons pilotes font rjs la différence pour commencer sur ce rallye typé . Un mte carlo: c’est 1 le pilote, 2 les pneus, l’auto n’est que le 3ème élément

wpDiscuz