Accueil Général Ventes anémiques de VE : Stephen Norman veut repositionner le marketing

Ventes anémiques de VE : Stephen Norman veut repositionner le marketing

121
20
PARTAGER

Si au fil des mois et des études menées à l’échelon mondial la proportion des clients prêts à acheter un véhicule « alternatif », la concrétisation dans les faits et les chiffres ne se fait pas encore sentir. On pense avant tout aux modèles électriques. Sur un marché qui n’en est finalement qu’à ses balbutiements, Renault a opté pour une stratégie claire : celle du tout électrique. Et de se conformer alors aux ambitions de Carlos Ghosn, celui-ci continuant de prédire (pour l’ensemble du groupe) la vente de 1,5 millions de modèles du genre d’ici à l’horizon 2015. Accordant un entretien à Autocar, Stephen Norman a évoqué le cas des modèles électriques…

 

… Et pour celui qui occupe le poste de Directeur Marketing et Communication Monde, l’une des raisons dans les anémiques chiffres de ventes de modèles électriques tient à la stratégie de communication. En clair, Stephen Norman entend repositionner l’image des modèles du genre. Ceci passera par de nouvelles armes de communication.

Et l’autonomie sera un point clef dans cette réorganisation marketing. Selon lui, les clients ne prennent pas suffisamment en compte un constat simple : en moyenne l’autonomie maximale d’un VE suffit à son utilisation quotidienne. Hors de question de craindre la panne sèche et donc être refroidi par cette éventualité.

On devrait en visualiser les premiers fruits très rapidement avec l’introduction de la Zoé, le modèle clef dans la politique électrique Renault. Pour mémoire aujourd’hui c’est bien le Twizy qui comptabilise le plus de ventes, un moyen de déplacement catalogué comme quadricycle électrique et non auto.

Pour que l’essor du VE, chez le groupe Renault ou ailleurs du reste, soit réellement effectif, il faudra aussi appréhender d’autres données entre prix du véhicule (location/achat batterie), autonomie, infrastructures de recharge, prestations, performances, etc. Les prochains mois seront à suivre avec intérêt après le lancement de la Zoé et des retours chiffrés.

Source : Autocar.

crédit illustration : Renault.

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Ventes anémiques de VE : Stephen Norman veut repositionner le marketing"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
bbr
Invité

Faudrait même qu’ils envisagent des offres d’achat groupées une atmo + une VE ainsi ils font d’une pierre deux coups et les clients repartent avec la deuxième voiture du foyer VE et une offre groupée alléchante. J’imagine un slogan pub du genre « cous achetez une offre groupée nous vous offrons un, deux ou trois ans de location de batterie » selon le prix de l’atmo…

scratchy
Invité

Probléme de marketing ou probléme de produit…

bbr
Invité

Avec zoé et twizy le problème produit existe moins.

patd'pau
Invité
« Et de se conformer alors aux ambitions de Carlos Ghosn, celui-ci continuant de prédire (pour l’ensemble du groupe) la vente de 1,5 millions de modèles du genre d’ici à l’horizon 2015. » BEN on est en 2013 reste plus que 24 mois pour faire 1,5 millions en Full Year … oupss.. ca sent le mur… va falloir etre fort avec les chiffres pour nous faire croire que les ventes « decollent » 😉 « Selon lui(stephen Norman), les clients ne prennent pas suffisamment en compte un constat simple : en moyenne l’autonomie maximale d’un VE suffit à son utilisation quotidienne. Hors de question de… Lire la suite >>
Malco
Invité

Juste changer la com’ pour tout changer, ça prête à (sou)rire.

D’un autre côté, adapter le marketing pourrait avoir une influence nette sur les ventes. Par exemple, un partenariat avec un loueur, de manière à avoir en prêt un véhicule thermique les 2x/an ou tu pars pour un long trajet. Une Zoé pdt l’année, une Scénic pour les vacances…

Flashhhhhh
Invité

Véhicules principalement destinés au milieu urbain … tout le monde n’habite pas dans une maison, n’a pas une place de parking ou un garage, de plus équipé avec prise éléctrique, donc tant que ca ne bougera pas plus de ce coté là, ca ne fonctionnera pas. Ensuite on peut interdire totalement les villes aux VP thermiques, ou réserver un max de stationnement aux VP électriques, mais encore une fois on les recharge comment … utopique

beniot9888
Membre

Plutôt aux utilisateurs péri-urbains, je pense.

Propriétaires d’une maison avec un garage où ils pourront recharger sans problèmes. En général, multi-motorisés, et donc avec une autre voiture permettant les « long trajets »tels que les départs en vacances. Effectuant chaque jours de 15 à 40 kilomètres à pour aller travailler et donc pouvant se contenter de l’autonomie de la voiture.

wpDiscuz