Accueil Ferrari Un rappel à la 250 LM sur la future supercar Ferrari ?

Un rappel à la 250 LM sur la future supercar Ferrari ?

124
12
PARTAGER

Sur la prochaine supercar Ferrari, la marque italienne entretient encore assez largement le mystère distillant progressivement des informations ou images au compte-gouttes. Quelques indiscrétions viennent aujourd’hui gonfler le lot des rumeurs sur celle qui se présente actuellement sous le nom de projet F150. Et si la supercar avait des gènes d’une ancienne ?A cette question Ferrari ne livre évidemment pas de réponses.A  contrario, c’est le site italien 0-100 qui, se fondant sur des indiscrétions signées de personnes bien placées (ce qu’on dit souvent dans ce cas), la supercar pourrait rappeler une certaine 250 LM (Le Mans) celle-là même qu’on surnomme la mal aimée de Maranello et qui fut découverte en 1963 au Mondial de Paris.

Berlinette sportive dont la paternité revint notamment à Pininfarina et Scaglietti, la GT à moteur central (V12  de 300 ch) permit à la marque transalpine de s’imposer au Mans. La rumeur veut aujourd’hui que cette 250 LM aurait partiellement inspiré le dessin de la future supercar. Jusqu’à quel point et dans quelles proportions cette filiation pourrait-elle bien se matérialiser ? Patience jusqu’à la présentation de la supercar.

A lire également. Ferrari en dit plus sur la F150, Ferrari F70 : l’arrière et La Ferrari F70 s’annonce en Chine.

Source : 0-100.it.

Crédit illustration : RM Auctions.

 

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Un rappel à la 250 LM sur la future supercar Ferrari ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

« La rumeur veut aujourd’hui que cette 250 LM aurait partiellement inspiré le dessin de la future supercar. »

J’espère que ce ne sera pas celui du pavillon, maladroit car bricolé à la va-comme-je-te-pousse pour transformer en coupé la découvrable à arceau.

tant qu’à s’inspirer d’une Ferrari de la grande époque, il aurait plutôt fallu s’inspirer de la P3-P4.

Ah, on me dit dans l’oreillette que ça a déjà été fait, avec la P5…

Bruce
Invité

Bonne nouvelle que de s inspirer de ce que Ferrari faisait de mieux 😉

Cette ancienne Ferrari était une machine à gagner ..

Ferrari entretien le mythe …les fans s impatientent ..la concurence est sur les nerfs 😉

pasdak
Invité
La 250LM na pas étéconçue comme réponse sportive à la GT 40. La volonté d’EF était de la faire homologuer en GT pour prendre la relève de la 250 GTO (qui avait remporté le championnat en 62 et 63) pour faire face aux Aston et autres Cobra. La CSI, qui avait encore en travers l’homologation de la GTO comme « simple évolution » de la 250 chassis court, ne s’est pas laisser avoir une seconde fois. La LM s’est donc retrouvée en proto, face à une concurrence souvent hors de portée.Ce qui ne l’a pas empêchée d’obtenir de nombreux succès, dont la… Lire la suite >>
pasdak
Invité

suite…et si on regarde un peu en arrière, on peut considérer que l’Enzo était déjà, à sa façon, une évocation de la LM. Museau plongeant, berlinette stricte 2 places, d’esprit plus proto que GT, V12 central-arrière, prise d’air au niveau de l’amorce des ailes arrières…

Carlos Ghost
Invité

Évocation dans l’esprit, oui, mais pas visuelle.

La « fille » directe de cette voiture est la sublime 275 GTB4.

François Tessier, pour votre anachronisme sur la GT40, vous serez puni : obligation de relire tous les posts de Bruce sur le Blogauto !

Fred
Invité

Ensuite Ferrari s’est fait laminer par Ford et sa GT40, Porsche et sa 908 et surtout 917, et puis par Matra.

Petit rappel à Bruce.:)

wpDiscuz