Accueil Berlines Détroit 2013 live : Lexus IS350 F-Sport et IS300h

Détroit 2013 live : Lexus IS350 F-Sport et IS300h

218
8
PARTAGER

Contrairement à la Lexus LS qui s’est surtout offert un nouveau visage, l’IS est nouvelle de fond en comble même si elle hérite elle aussi de la fameuse Spindle Grille. Dévoilée il y a quelques jours, la Lexus IS se montre au salon de Détroit en deux déclinaisons pour l’instant, la Lexus IS350 F-Sport et l’IS300h, première version hybride du modèle.

Proche du concept LF-CC, la berline IS en reprend les grandes lignes avec notamment la calandre avant très marquée. Comparée à la précédente génération, cette nouvelle IS arbore un design un peu moins tendu avec quelques courbes qui adoucissent la ligne sauf à l’arrière qui garde un esprit de coupes droites et franches notamment sur les feux arrière et surtout avec le pack F-Sport. Comme sa devancière, elle ose l’originalité avec son arrière ramassé et son long capot avant, un peu à la façon des BMW Série 3 Berline.

Point d’orgue de ce changement, la séparation marquée entre le bloc optique principal et les feux à LED diurnes dont le dessin rappelle le L de Lexus ou plutôt diront certains, le logo d’une grande marque de sport….

Outre l’esthétique, ce sont aussi les dimensions qui changent. En effet, l’empattement de l’IS s’allonge de 7cm, permettant une habitabilité arrière en nette hausse. La longueur est différente par rapport à sa devancière avec ses 8cm supplémentaires. Grâce à cela, le volume de chargement passe à 480l (450l en version hybride) soit un gain de 80l. Elle se situe ainsi dans la moyenne de ses concurrentes allemandes.

Niveau mécanique, les trains roulants ont été entièrement revus. Alors que celui de l’avant est une version améliorée du train avant à double triangulation de la précédente génération, le train arrière multibras est tout nouveau et proche de celui de la Lexus GS. Bien entendu, les versions F-Sport auront droit à des réglages spécifiques et pourront recevoir, en option, une suspension pilotée.

A l’intérieur, l’aspect sportif de l’extérieur est de mise avec notamment la console centrale de la planche de bord inspirée de la supercar LFA. cette imposante console centrale abrite une nouvelle instrumentation à écran TFT qui doit elle aussi à la LFA.

La grande nouveauté sous le capot est l’apparition d’une version hybride qui manquait sur la précédente génération. Héritant du bloc moteur de la Toyota Camary Hybrid, la Lexus IS300h revendique 220ch et un couple de 215Nm. Selon Toyota, elle consommerait 4,3l aux 100kms tout en ne rejetant que 100g par km.

Outre cette version hybride, la gamme IS comprendra deux versions essence (IS250 et IS350). Comme c’est le cas avec la GS, Lexus n’a pas évoqué de version diesel pour l’IS. Enfin, pour terminer, la gamme IS proposera des équipements introduits par la berline GS tels que les phares adaptatifs, l’assistant de maintien de ligne ou encore l’alerte d’angle mort.

A lire également :
Détroit 2013 : Lexus IS

A voir également : Galerie Lexus IS350 F-Sport
[zenphotopress album=14345 sort=random number=5]

Galerie Lexus IS300h
[zenphotopress album=14344 sort=random number=5]

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Détroit 2013 live : Lexus IS350 F-Sport et IS300h"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Verslefutur
Invité

Superbe
L’arrivée de la version hybride est une excellente nouvelle, car elle manquait entre la petite CT hybride Toyota et l’imposante GS.
Malheureusement Lexus est trop peu représenté en France, face à la déferlante Allemande qui n’est pas supérieure

jr
Invité

j’espère qu’ils vont sortir une version 200h ou 220d car sinon en Europe on ne la verra presque pas et comme elle m’intéresserait bien dans une de ces 2 versions ça serait bien

sylver
Invité

200h, ca risque d’être un peu limite… Le bloc de la Prius n’est pas vraiment fait pour une voiture de cette taille et surtout il n’est pas prévu pour être implante longitudinalement (moteur avant, roue arrière motrice).
300h ca risque d’être juste parfait… Mais pour info le groupe n’est celui de la camry repris tel quel, il s’agit d’un nouveau moteur.
Quant au diesel, ca m’étonnerait beaucoup… L’Europe représente un marché de niche pour cette voiture, jamais ils n’auront les chiffres de vente pour amortir le développement d’une version diesel.

bautzen
Invité

1 Raie Manta , trop fort LEXUS , Groupe TOYOTA , débridés les japs.

Chelmi
Invité

Mea culpa, bautzen = scudric, pas bruce, a moins que bruce = scudric…
On y revient mais vous ne voulez pas modifier votre charte, histoire que le monsieur ne soit plus dans les regles en utilisant 12pseudos differents.

carcassor
Invité

d’accord avec toi… il est schyzo ce type….sinon effectivement elle me plait bcp cette lexus.

Heathcliff
Invité

Je n’ai jamais compris pourquoi Lexus avait abandonné les feux « cristal » qui avaient fait sensation sur le première IS. A l’époque on parlais même de « feux lexus ». Ils auraient su garder cet élément stylistique sur les versions suivantes

starbuck
Membre

Très décevant par rapport au concept LF-C; je préfère l’ancienne II S !

wpDiscuz