Accueil Constructeurs chinois Dakar 2013: il n’y a pas que la tête de la course…

Dakar 2013: il n’y a pas que la tête de la course…

139
1
PARTAGER

Le Dakar, c’est aussi les « petits », boudés par les objectifs et les caméras. Le 4 janvier, 151 voitures s’élancent de Lima. A mi-parcours, ils ne sont plus que 106. Pour beaucoup, arriver à Santiago sera déjà un exploit. Voici un focus sur quelques concurrents à surveiller.

Carlos Sousa, 10e et Zhou Yong, 22e, Great Wall Haval

Cette année, Zhou est l’unique Chinois présent. Les médias du pays sont en boucle sur lui! Un engouement difficile à percevoir ici.
D’un point de vue sportif, Zhou effectue un Dakar moyen, sans plus. Il se maintient autour du 20e rang. Les années précédentes, il avait connu des pépins durant la 2e semaine, ce qui lui avait coûté de nombreuses places. Arrivera-t-il à vaincre le signe indien?

Quant à Sousa, il est un peu décevant. 6e en 2012, il peut faire mieux cette année. D’autant plus que l’an dernier, le Portugais sortait d’une pré-retraite et découvrait l’équipe.

Emiliano Spartaro, 28e et Jose Francisco Garcia, 35e, Renault Duster

Renault Argentine engage deux protos Duster.

Spartaro est plutôt un pilote « circuit ». Il a néanmoins deux Dakar dans les dents (avec un VW Amarok et un buggy McRae.) Garcia, lui, a davantage d’expérience en rallye-raid (avec un titre national.)

Pour les deux hommes, l’objectif est d’arriver à Santagio. Si possible, dans le top 20. Pour l’instant, c’est plutôt bien parti.

Milciades Fretes, 81e, Great Wall Wingle

La nouveauté 2013, c’est l’engagement de deux pick-up chinois par un même importateur du Paragay. Ils ont été livrés à Lima en camion!

Le Higer de Roberto Recalde fait long feu.

En revanche, le Wingle de Fretes résiste. Ce dernier est débutant et comme tout novice, il veut d’abord arriver.

Benediktas Vanagas, 93e, OSCar 03

L’an dernier, le Letton OSC dévoilait un 4×4 électrique avec range extender.

Cette année, le lithuanien Vanagas engage un OSCar 03 équipé d’un plus classique V8 de Corvette. Vanagas n’est pas totalement un novice: il a déjà disputé le Silk Way et l’Abu Dhabi Desert Challenge.

Objectif: gagner le Dakar 2017! En attendant, Vanagas navigue en queue de la caravane…

Matthew O’Hare, 106e, Bowler

Pas de chances pour les invalides de guerre de Race 2 Recovery. Anthony Harris est exclu le 1e jour. Justin Birchall renonce à l’issu de la 4e étape. Benjamin Gott tient deux jours de plus avant de rendre son carnet.

Il reste donc un unique Bowler, celui d’O’Hare. Il est bon dernier, mais il tient le coup. Souhaitons donc à cet homme (qui a laissé une jambe en Afghanistan) d’atteindre Santiago.

Crédits photos: FASC (photos 1 et 2), Renault Argentine (photo 3), Great Wall Paraguay (photo 4), Vanagas (photo 5) et Land Rover (photo 6)

A lire également:
Dakar: au tour de Guerlain Chicherit

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Dakar 2013: il n’y a pas que la tête de la course…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anthny
Membre

Ils ont de la gueule les Duster !! 🙂

wpDiscuz