Accueil Général AfricaRace étape 6 : Schlesser encore

AfricaRace étape 6 : Schlesser encore

68
0
PARTAGER

Après une journée de repos visiblement bien venue pour tout le monde, l’AfricaRace est passée en Mauritanie pour la 6ème étape. Mais si le pays change, les vainqueurs sont encore Jean-Louis Schlesser et Cyril Esquirol mais Pélichet et Panseri reste en embuscade.

Cette édition de l’Africa Race en est à la moitié et rien n’est complètement joué au général. A la moindre erreur tout le monde peut perdre gros. La 6ème étape était longue de 575 km mais était surtout composée de liaison par la route. Après une première portion pour rejoindre la Mauritanie, il a fallu toute la patience et les talents de négociations de René Metge (photo 1) pour passer la douane. Décidément les passages douaniers n’auront pas été une partie de plaisir cette année. Une fois la frontière passée, les concurrents ont attaqué une spéciale de 161 km faite de sable et d’herbe à chameaux. Vainqueur de l’étape précédente, Pélichet part en premier et ouvre la piste. Enfin Schlesser lui laisse ouvrir la piste et le garde à portée de tir.

Une fois les principales difficultés avalées et arrivés sur la partie la plus rapide (à 40km de l’arrivée de la spéciale) Schlesser et Esquirol ont fait parler la poudre. Lancés à plus de 200 km/h ils ont dépassé Pélichet et Panseri pour franchir la ligne d’arrivée en tête. Pélichet a même « assuré » et ne finit qu’à la 6ème place en laissant filer 5 minutes 46 sur Schless. A la deuxième place et à 1 minute, on retrouve van Cauwemberge qui effectue une bonne opération au général en reprenant 6 minutes 30 à Zapletal. Ces deux-là ne sont plus qu’à 3 minutes l’un de l’autre au général pour une place sur le podium final.

Paulo Ferreira décroche la troisième place de l’étape à 1 minute 44. Sur une étape aussi courte et aussi roulante le Russe Shibalov a fait parler la puissance de son Kamaz. Il n’échoue qu’à 2 minutes 54 du buggy bleu et augmente son avance au général sur la Portugaise Jacinto. Une nouvelle fois l’Egyptien Adelhamid Abouyoussef prend un joli accessit avec la 5ème place et remonte au général. Handicapée par le manque de puissance de son MAN, Elisabete Jacinto finit à la 10ème place à 10 minutes 30.

A noter qu’en catégorie « Classic », il ne reste plus que la 911 du Belge Henrard. Les 2 UMM des équipages portugais ont en effet jeté l’éponge avant la journée de repos. L’étape de demain sera un morceau de bravoure avec beaucoup de changement de sols entre dunes, herbe à chameaux, pistes empierrées, ou roulantes. Les navigateurs seront mis à contribution et nous pourrions avoir de gros bouleversements à l’arrivée.

L’Africa Race c’est aussi et surtout une aventure humaine formidable. La photo ci-dessus date d’il y a 3 jours quand à quelques encablures de l’arrivée la Portugaise Jacinto sort de la piste en « rebondissant » sur l’herbe à chameaux. Tanquée sur le bas coté elle aurait pu voir s’envoler de précieuses minutes, surtout que son principal rival le Russe Shibalov et son Kamaz passaient et filaient vers la ligne d’arrivée. Oui mais voilà, le désert est une aventure commune avant d’être une compétition et le Russe a sorti les sangles et sa rivale de l’ornière.

Le classement général est disponible ici.

Source : AfricaRace, Photo : 1-2-HuberAuriolRacing, 3-ElisabeteJacinto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz