Accueil Coupés La photo du jour : Ferrari 250 GTO

La photo du jour : Ferrari 250 GTO

211
16
PARTAGER

L’année 2012 a été l’anniversaire d’une des plus emblématiques voitures de l’Histoire : la Ferrari 250 GTO. Aujourd’hui, mercredi 19 décembre 2012, nous nous offrons une petite pause pour admirer sa poupe.

Afin de célébrer ce demi siècle d’existence, l’organisation du Mans Classic a décidé de réunir un maximum de Ferrari 250 GTO : en comptant sur la participation du Club des propriétaires de l’Italienne, ce ne sont pas moins de 23 exemplaires (sur une production totale de 39 unités) qui ont rejoint la piste mancelle en juillet dernier.

Et c’est par le chemins des écoliers que ces bijoux ont transité : à cette occasion unique, les propriétaires se sont offert un rallye touristique (dont le tracé était gardé secret) à travers la campagne française, en faisant escale devant les plus beaux châteaux ou lieux mythiques du monde automobile, les tribunes du circuit de Reims en tête.

Au cours de l’année 2012, la Ferrari 250 GTO n’aura pas eu froid aux yeux en participant à plusieurs rallyes sur route ouverte, malgré sa cote inestimable (ou presque, un exemplaire s’étant vendu 35 millions de dollars). Mais les routes françaises portent le deuil de l’exemplaire 3445GT aux couleurs de la Suède, accidenté pendant le rallye touristique peu avant Le Mans Classic.

D’un coté, ces réunions permettent de pouvoir admirer encore et encore ces bijoux, mais d’un autre, le risque de les voir disparaître est omniprésent. Vous seriez pour ou contre ce genre de manifestations sur route ?

Ferrari-250-gto (1)
Pour les fondus de photographie, les exifs de ce cliché:
Boitier : Canon EOS 7D
Objectif : Canon 70-200 f/4 USM
Focale : 100 mm
Ouverture : f/4.0
Vitesse: 1/8000 s
Sensibilité : 1000 iso
Degré d’exposition : -4/3 EV

La galerie de Guillaume.

A demain.

Nouvelle adresse !
Si vous souhaitez participer à cette rubrique, vous pouvez envoyer vos contributions à laphotodujour-lba@hotmail.com au format Jpg de 1280px de large. Si vous êtes l’auteur de la photo, vous renseignerez votre prénom, nom du modèle automobile, galerie photo, les exifs concernant la photo et si possible une anecdote.

A lire également :
Ferrari 250 GTO : 35 millions de dollars

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "La photo du jour : Ferrari 250 GTO"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

« Vous seriez pour ou contre ce genre de manifestations sur route ? »

Si je suis anglais, je suis pour. Les Britons sortent leurs belles pièces sur les routes et les pistes et n’hésitent pas à emmancher sec.

Si je suis américain, je suis contre. Les Yankees ne sortent leurs belles pièces que sur les pelouses des concours, et pas une goutte d ‘huile ne doit suinter, qui prouverait que le moteur a tourné.

Si je suis Français, je n’ai que les moyens de regarder les autres.

philippe
Invité

Si je suis Français, je n’ai que les moyens de regarder les autres… en espérant que très vite sera crée une nouvelle taxe « juste et égalitaire » pour empêcher que des parvenus de ce genre puissent se pavaner devant des honnêtes citoyens-contribuables.

wizzzz
Invité

quelle jolie photo…merci

Carlos Ghost
Invité

Philippe, je vous sens mûr pour aller vivre en Belgique, heu, à Néchain !

(Un parvenu ne roule pas en Ferrari GTO, il ne sait même pas ce que c’est. Il roule en Cayenne)

philippe
Invité

– Non. Je ne suis pas (du tout) assez riche pour devoir m’exiler dans un pays qui m’attire aussi peu.

– D’accord avec ça. La GTO n’est pas une voiture mais une oeuvre d’art

Admin
« Mais les routes françaises portent le deuil de l’exemplaire 3445GT aux couleurs de la Suède » Sèche tes larmes, Soufyane, les 250 GTO ne meurent plus jamais. D’abord il n’y a pas vraiment de notion d' »état d’origine », la plupart ayant couru et ayant toujours pris des plaies et des bosses, et puis désormais c’est un mythe absolu, donc tant qu’il y aura au minimum un numéro de chassis rescapé, après le reste n’est qu’affaire de millions. C’est-à-dire du détail. On reverra très bientôt 3445GT comme neuve, après une restauration tiptop et un passage chez Ferrari Classiche pour la forme, et la… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

//D’abord il n’y a pas vraiment de notion d’ »état d’origine », la plupart ayant couru et ayant toujours pris des plaies et des bosses//

En 1967, après la fin de la course, j’avais vu à la toucher une P4. On voyait tous les coups de marteaux des carrossiers, et 24 heures épuisantes n’avaient rien arrangé.

J’en ai revu une (enfin, uniquement l’avant et l’arrière) chez un carrossier de Pouancé (53) qui travaillait pour Bardinon. C’était du boulot nifnif, plus rien à voir avec les imperfections d’origine.

Mais si les héritiers Bardinon veulent me faire un prix, c’est quand ils veulent.

pedro
Invité

Arretez de baver la dessus c’est juste une vielle caisse!
Un G 65 AMG retravaille par Brabus avec des jantes 22 pouces DUB style et un toit orange, ca c’est la classe.

Carlos Ghost
Invité

Brabus ? Bah moi je préfère Mansory, comme ça on me voit venir de loin !

pedro
Invité

Tres bon choix.
Avec le laser K2000 sur le capot et du plaque or un peu partout.

wpDiscuz