Accueil Actualités Entreprise Affaire de la pédale : Toyota verse plus d’un milliard de dollars...

Affaire de la pédale : Toyota verse plus d’un milliard de dollars pour tourner la page

90
9
PARTAGER

En finir définitivement avec une histoire qui aura duré trois ans. Au lendemain du jour de Noël, Toyota Motor North America (TMNA) a publié un communiqué de presse pour indiquer le versement de plus d’un milliard de dollars en guise d’indemnisation aux propriétaires américains de véhicules touchés par l’affaire dite de la pédale et dont les véhicules ont perdu de la valeur (une histoire qui avait à l’époque entraîné un rappel de plus de dix millions d’unités au niveau mondial). En procédant à cet accord amiable, le constructeur entend-il reconnaître une éventuelle faute ? Non. Mais entend bien tourner la page.

 

A l’époque, l’affaire avait fait grand bruit. Occasionné des dizaines d’accidents avec pour certains des conséquences mortelles. Entraîné le rappel de plus de dix millions de véhicules. Terni l’image de marque du constructeur. Obligé les responsables de la marque à s’excuser publiquement et reconnaître des erreurs. Fait descendre la marque de la première marche mondiale. Contraint Toyota à verser plus de cinquante millions de dollars en amendes diverses. Coûté officieusement plus de trois milliard de dollars. Etc.

Après des mois et des mois d’enquête menés par la NHTSA en collaboration avec des experts indépendants et même ingénieurs de la NASA, une conclusion majeure venait mettre un terme à toute supputation ou théorie parmi les plus farfelues : non le système d’accélération électronique n’avait aucun lien avec les incidents et les cas d’accélérations subites.

Et ça, chez Toyota Motor North America on entend bien le rappeler en marge de l’annonce de ce versement d’argent. La conclusion de cet accord n’a pas été facile à la vue « des preuves scientifiques fiables et des évaluations indépendantes multiples qui ont confirmé que le système de contrôle électronique était sûr« , rappelle ainsi TMNA précisant qu’il était temps de « tourner la page, clore ce chapitre juridique et ce dans le meilleur intérêt de notre entreprise, de nos employés, nos concessionnaires et nos clients » (les propos entre guillemets ont été tenus par Christopher Reynolds, directeur juridique de la filiale américaine Toyota).

Cet accord amiable, mettant fin à toute suite judiciaire, porte sur la somme de 1,1 milliard de dollars (environ 850 millions d’euros). Il doit désormais être validé par un juge de l’État de Californie où a été regroupée cette class action. En complément, Toyota Motor North America indique aussi mettre en place un nouveau  programme devant rajouter des garanties sur certains composants et l’installation gratuite d’un système de freinage d’urgence sur certains véhicules ayant été touchés par le rappel. L’affaire dite du fantôme et des accélérateurs semble proche de sa conclusion.

A  lire également. Affaire Toyota : la NHTSA n’a pas trouvé de fantôme dans les accélérateurs, Toyota pédale dans le yaourt et Toyota : pourquoi tant de haine ?

Source : Toyota.

Crédit illustration : Toyota.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Affaire de la pédale : Toyota verse plus d’un milliard de dollars pour tourner la page"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
matta
Membre

Franchement, un cas de protectionnisme hilarant (ou pas) qu’on devrait enseigner à l’école.

Des idiots se prenne la pédale dans le tapis et bam! On fait tomber « l’envahisseur » du marché.

Toyota est bien gentil dans l’affaire.

timeless
Invité

Quel marque automobile aurait fait la même chose que Toyota?? Je trouve que c’est une très bonne chose pour l’image de la marque.

beniot9888
Invité

Qu’est-ce qui est bien ? De reconnaitre à demi mots qu’ils sont responsables même si ça ne vient pas de leur accélérateur électronique ?

A moins qu’ils soient prêts à lâcher 1 million de dollars juste comme ça…

objectif
Invité

En procédant à cet accord amiable, le constructeur entend-il reconnaître une éventuelle faute ? Non. Mais entend bien tourner la page.
Comment écrire de pareilles inepties ou plutôt pourquoi protégez-vous TOYOTA ? Merci pour la SUPER PUB !
Payer c’est reconnaître car j’aurais déjà tourné la page depuis longtemps si je n’avais rien à me reprocher.

S’il vous plait arrêtez ces injustices et ses préjugés afin que le paysage économique puisse s’équilibrer.

kartoffel
Invité

les américains veulent à tout prix étre premiers de la classe partout,
quand ils ne peuvent pas gagner,ben ils trichent ,combien de fois il y a eu des problèmes avec des voitures us,on n’en parle pas ou peu,

winx
Invité

@ kartoffel: ben renseigne-toi un peu tu verras que les constructeurs US sont autant touché, n’en déplaisent a tous les aficionados de Toy… eh oui ça vous fait mal de reconnaitre LA FAUTE de TOY… mais pour les constructeurs US y’as déja beaucoup moins de monde pour défendre… aussi si vous pensez qu’il y a que les ricains pour tenter d’etre les maitres du mondes, laissez moi rigoler, c vrai les jap et chinois sont des agneaux du commerce et de l’industrie… vraiment soyez serieux et moins naifs 🙂

Toyos
Invité

Le probleme est regler. Meme si cette affaire n’est qu’un coup monté par l’oncle sam il aurait montré la reactivité du groupe. Le probleme venant de tapis non conforme.

wpDiscuz