Accueil Droit routier Sécurité routière : -15,7% de tués sur la route en octobre

Sécurité routière : -15,7% de tués sur la route en octobre

42
17
PARTAGER

Depuis un « dérapage » constaté au début de l’année 2011, les bilans de la sécurité routière affichent de façon presque insolente des baisses mensuelles quasi-continues du nombre de morts sur les routes. Octobre ne déroge pas à la règle et voit la mortalité baisser de 15,7% par rapport à octobre 2011.

Les chiffres provisoires de la sécurité routière viennent d’être publiés. Octobre a vu malheureusement 296 personnes perdre la vie sur les routes françaises, mais cela représente tout de même une baisse de 15,7% et 55 morts de moins par rapport au même mois l’an dernier. Coté blessés et accidents corporels, la baisse est moins significative puisqu’elle est respectivement de 2,6% et 1,5%. Le nombre d’hospitalisation quant à lui baisse de 10,2% précise la Sécurité Routière.

303 morts de moins sur les 10 premiers mois de 2012

L’année 2012 s’annonce assez exceptionnelle du point de vue de la mortalité routière puisque sur les 10 premiers mois de l’année c’est un total de 303 morts de moins (9,1%) par rapport à la même période en 2011. Sur 12 mois glissants – de novembre 2011 à octobre 2012 – le total des personnes tuées sur la route s’élève à 3 660 tués soit le plus bas niveau historique. Avec la baisse enregistrée depuis le début de l’année, le bilan en fin d’année devrait se situé vers les 3 600 décès, voire un peu en dessous.

Comme à son habitude, la Sécurité Routière recommande la plus extrême prudence en cette période automnale – pluie, baisse des température, jours raccourcis, période de chasse, etc. – et de vacances de la Toussaint.

Lire également : Assurance – les assurés paieront plus en 2013

Source et photo : Sécurité Routière

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Sécurité routière : -15,7% de tués sur la route en octobre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gulzar joby
Invité

une des explications est bien simple, la population économise sur les déplacements ou n’a carrément plus d’argent pour les sorties « non obligatoires »… mais le gouvernement peur difficilement reconnaître une telle sociologie automobile.

pat d'pau
Invité
carcassor
Invité

c’est peut-être qu’ils commencent à s’attaquer aux VRAIS problèmes (alcool, drogues, etc…). En effet lundi soir j’ai soufflé pour la 1ere fois de ma vie ds un ballon lors d un contrôle inopiné (13 ans de permis)

carcassor
Invité

……et 60000 km/an

BlackLion
Invité

La dernière fois que j’étais dans un véhicule où un conducteur à dû souffler dans un ballon c’était il y a 15 ans sur une départementale (en journée) à très faible circulation au milieu de nul part où les gendarmes arrêtaient toutes les voitures qui passaient sans problème.
A l’époque je n’avais pas le permis et depuis jamais contrôlé… mais je fais très peu de kilomètre sur des départementales à faible circulation.

rs459
Invité

Cette manière de compter est totalement scandaleuse, et montre bien que le lobbie de la répression routière se moque totalement des victimes.

Un accident impliquant un père de famille seul l’année précédente, par rapport à un seul et même accident impliquant un autobus, cette année, donnerait une augmentation significative.

On améliore pas la sécurité des routes en comptant le nombre de mort, mais en comptant le nombre d’accident ayant causé la mort d’un ou plusieurs individus.

rs459
Invité
Là n’est pas le problème, ce chiffre fallacieux sert à justifier tout et n’importe quoi. Et je trouve bien dommage que vous les passionnés d’automobile, vous le repreniez sans nuance. Le nombre de mort c’est l’effet, pas la cause. Et la moindre des choses c’est des respecter les victimes et leurs familles, en luttant contre la cause. On pourrait par exemple compter le nombre d’accident mortel, impliquant un véhicule assez vieux, pour que les jeunes puissent s’assurer… On ressort pas dans le même état d’un accident avec une 205, et une 208, pourtant un jeune n’a pas les moyens d’assurer… Lire la suite >>
rs459
Invité
Ce rapport est très instructifs… Par commencer par le non port de la ceinture qui représentent 22% des tués. Que le non respect des distances représentent 6,6% des tués. Les chiffres sur l’alcool sont totalement hypothétiques… Les psychotropes rien ne peut être prouvé faute de chiffre. Que les autoroutes représentent 7% de la mortalité. Qu’on aurait aimer avoir en parallèle de la carte région par région la répartition des implantations radars. Que la baisse ou la montée n’est en aucun cas recoupée, avec la météo, les greves des transports, et la hausse des prix du carburants. On apprends que les… Lire la suite >>
Kif Kif
Invité

Merci Thibaut, très instructif

axsport92
Invité

Permis de conduire depuis 1994 !!! Jamais de contrôle alcoolémie en région parisienne !! Par contre 2 fois en province !!! MDR les radars sur autoroute : Ça freine et ça repart !!!!!!

wpDiscuz