Accueil Actualités Entreprise Renault inaugure 40 hectares de panneaux photovoltaïques

Renault inaugure 40 hectares de panneaux photovoltaïques

66
8
PARTAGER

Dans la série… Après Porsche, Ferrari et l’usine de Maranello, le site d’Ingolstadt chez Audi, l’usine de Martorell pour Seat (liste non exhaustive), c’est au tour de Renault de passer aux panneaux photovoltaïques dans le souci de réduire son empreinte énergétique en revendiquant l’inauguration du « plus grand dispositif photovoltaïque mondial« .Fruit d’un partenariat avec Gestamp Solar (filiale énergie photovoltaïque de Gestamp Renewables) et Coruscant (pour le seul site de Cléon), Renault vient d’inaugurer l’équivalent de 40 hectares de panneaux photovoltaïques ce à Douai, Maubeuge, Flins, Batilly, Sandouville et à Cléon (contre 45 hectares selon le plan initial).

Selon le constructeur au Losange, l’ensemble du dispositif  « équivaut à une puissance totale de 59 MW, ce qui permet une production d’électricité de 52 600 MWh par an » et vont permettre « de réduire de 2.200 tonnes par an la quantité de CO2« .

Renault précise au passage que ces panneaux sont prévus pour résister aux différentes intempéries dont la grêle ceci se posant comme « une solution innovante pour protéger les véhicules neufs avant leur distribution vers le réseau commercial, en limitant les risques de dégradations« .

A lire également. Panneaux photovoltaïques : Renault voit grand.

Source : Renault.

Crédit illustration : Renault.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Renault inaugure 40 hectares de panneaux photovoltaïques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

Très bonne initiative 🙂

norad
Membre

Quid de la durée de vie de ces panneaux? Des tonnes de CO2 dégagées pour les produire et les acheminer jusqu’à leur site respectif? Quid de leur recyclage et du CO2 dégagé lors de celui-ci?
Ca me rappelle un truc… Ha oui les batteries des voitures ecolo-électrique de Renault, soit disant écolo donc, mais qu’on ne sait pas encore vraiment recycler. On ne sait pas non plus combien de CO2 cela dégage pour les produire et donc éventuellement les recycler au bout de 200 000 km (leur durée de vie)…

wizz
Membre
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Piles-et-accumulateurs-usages,12041.html le plus difficile dans le recyclage des batteries, ça concerne les…particuliers et leur piles usagés, que sont les piles boutons, les piles rondes, les jouets avec piles incluses (non changeables), etc… La majorité des gens se disent que c’est « trois fois rien » et jetent à la poubelle pour les industriels, le taux de recyclage est « proche » de 100% ensuite, lorsqu’on a des différentes technologies (plomb, nicd, nimh, etc…), c’est difficile d’avoir une filière efficace, spécialement lorsque les sources sont multiples, c’est à dire nous les particuliers mais lorsqu’on a 1 million de tonne d’un type de batterie, et qui… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Pour la énième fois les batterie lithium sont recyclées (plusieurs filières existent) à plus de 98% depuis pas mal de temps maintenant. Les parties métal et/ou plastique repartent dans les filières de recyclage classiques (pas de métaux lourds donc aucun souci de recyclage!) et les parties chimiques sont séparée et réutilisées dans les différentes industries existantes. Il ne faut pas non plus oublier que ces jolies petites batteries sont également présentes dans les mobiles, les portables, les tablettes, etc… Concernant les panneaux photovoltaïques les garanties constructeurs sont actuellement d’environ 92% de puissance jusqu’à 12 ans, et 80% de puissance garantis… Lire la suite >>
norad
Membre
@wizz : « il ne te reste plus qu’à trouver le CO2 nécessaire pour fabriquer 1m² de panneau, et voir le bilan…. » : c’est bien le problème @Thibaut Emme : « Pour la énième fois les batterie lithium sont recyclées (plusieurs filières existent) à plus de 98% depuis pas mal de temps maintenant. » : Je veux bien des infos la dessus.. Mais combien de CO2 ces usines dégagent? Combien de CO2 pour transporter ces batteries (lourdes) usagées par la route (camion : 30l / 100km) ou les voies maritimes (porte-conteners : 200t de fuel par jour) Je ne dis pas que photovoltaïque… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Difficile d’avoir une info sur les rejets de CO2 des usines de recyclages. En revanche les circuits empruntent les mêmes voies que les recyclages classiques (trains, recyclage local, bateau, camion, etc.). Parmi les acteurs du marché on peut citer (cocorico) l’un des pionniers, la société française Recupyl qui a parmi les premières extrait le lithium des batteries usagées (jusqu’alors les batteries étaient désossées, les parties plastiques ou métal étaient recyclées, le reste étant stocké). LA société a été rejoint depuis lors par Toxco, Veolia ou bien le leader mondial du recyclage électronique, le Belge Umicore. Pour le moment le recyclage… Lire la suite >>
bbr
Invité

UN bien bel investissement vert. Bravo et merci à Thibaut pour les précisions apportées. Perso je produis 2700kw par an et je suis très heureux d’apporter cette petite contribution à la production électrique verte… Même si les 4 installateurs sont venus une semaine en utilitaire (français) diesel pour m’installer les panneaux ! (rires)

nicool
Invité

40 hectares de panneaux PV, c’est monstrueux.
Je ne sais pas si les gens s’imaginent la surface mais c’est tout simplement hallucinant.

C’est dommage qu’il est indiqué que ces panneaux vont servir de toit pour les véhicules stationnés mais pas si Renault compte vendre son électricité à EDF ou l’utiliser pour soi-meme.
Le mieux étant de la revendre à EDF. Renault pourra ainsi gagné des millions d’euros chaque années meme si les 8 premieres années ne serviront qu’à rembourser l’investissement.

wpDiscuz