Accueil Constructeurs chinois CTCC 2012: Shanghai

CTCC 2012: Shanghai

110
0
PARTAGER

Le championnat 2012 de tourisme chinois se termine à Shanghai. Seul le titre « constructeur » des Superproduction est déjà attribué (à ChangAn-Ford.) Pour les autres couronnes, tout est ouvert et les candidats vendent chèrement leur peau…

UKCA

Red Bull veut que le sport auto « morde » en Chine. Faire courir des voitures, c’est bien, mais il faut penser à remplir les tribunes!
Le sport auto reste un loisir pour les ultra-riches des villes cotières.

D’où l’University Karting Championship Alliance, un tournoi inter-université. La boisson gazeuse dispense également des cours sur le sport auto.
En 2011, le tournoi est parrainé par Ho-Pin Tung. Cette année, Ma Qin Hua prend le relais. Ma est justement un pur produit du karting chinois.

Au final, l’école normale de Shanghai remporte la finale. Tianhua Tian, Zhi Wen et Guy Fan gagnent un licence de pilote.
Ma est absent, pour cause d’essais avec HRT à Yas Marina.

Polo Cup

Volkswagen a décidé de regrouper les finales de ses championnats chinois dans un meeting à la gloire du constructeur. Il aura lieu à Shanghai, le week-end prochain.

Sachant que les formules de promotion de FRD (Clio Cup et Asian Formula Renault) ne quittent pas Zhuhai, il ne reste plus que la… Polo Cup China.

Guo Wenfeng, déjà titré, peut courir sans pression. 22 pilotes font le déplacement pour la finale, dont un Hong-kongais, un Japonais et un Français.

Le Français en question (un certain Arnoux) est un parfait inconnu. En tout cas, il fait un festival!

Non content de décrocher la pole, ce débutant tricolore s’impose devant Guo dans la course 1!

Dans la course 2, Arnoux s’impose de nouveau.

A la sortie du podium, il se présente aux médias (en anglais): c’est un expatrié qui habite Shanghai. Son expérience de la course se limite à l’école de pilotage de Tianma. Il espère participer à l’ensemble de la saison 2013, sous réserve de trouver un sponsor d’ici-là.

Souhaitons lui bonne chance.

CTCC – Production

L’actu de la Produc’, c’est le retour de Sun Zheng chez Beijing-Hyundai. Le « Soleil » avait fait l’impasse sur la précédente manche pour courir la R8 LMS Cup. Il avoue à mots couverts qu’Audi paye mieux.

Pour 2013, il voudrait courir en Europe, faute de débouchés en Chine.

On dirait une photo de groupe des pilotes Haima, mais c’est bien la photo des trois premiers qualifiés!

Xu Chen décroche la pole devant Xie Xinzhe et Zixian. Sun est 4e.

Lors du départ, il y a pas mal de grabuge. Liu Yang (Verna) bondit du milieu de grille et il se paye Xu. La voiture de sécurité sort.

Au restart, Yue Cui (Verna) et Sun trompent les Haima.

Au 11e passage, Wei Huaxia (Yaris RSR) commet une erreur. La voiture de sécurité ressort et le classement est gelé jusqu’à l’arrivée.

Avec cette victoire, Yue décroche le titre. Sun est 2e et William Lin, 3e. A l’arrivée au parc fermé, Sun est le premier à féliciter son équipier.

Hélas, Yue est maudit en CTCC, cette saison. Lors de l’inspection, sa voiture est déclarée non-conforme. Sun hérite de la victoire et Xie, du titre.

CTCC – Superproduction

Comme d’habitude, la star, c’est Han Han (Polo GTI.) Titré la semaine dernière en rallye, l’écrivain-blogueur vise une couronne en tourisme.

Très cabot, il évoque ses débuts: les volants payés avec ses droits d’auteur, les ramen à tous les repas, l’envie de raccrocher, les copains qui le persuadent de poursuivre, puis les podiums…
Il oublie simplement d’évoquer les coups de mains de BMW et Red Bull, les premiers à percevoir son potentiel médiatique.

Aux essais, c’est une autre Polo qui s’impose, celle de Wang Rui.

Néanmoins, la sensation, c’est la 2e place de la toute nouvelle K2 de Lu Jiajun.

SAIC-Chevrolet ne gagne rien, mais ses pilotes sont contents (grâce aux race queen de l’écurie?)

Zhang Zhiqiang, issu de la monoplace, continue de découvrir les « caisses à portes ». Le vétéran Lu Gan, lui sert de tuteur. Zhang l’appelle d’ailleurs « oncle 6 » (NDLA: rapport à l’homonymie de Lu avec liu -6 en mandarin-.)

Au feu vert, Wang s’échappe en compagnie de Jiang Tengyi (Focus) et Lu. Derrière, ça se dispute entre Han, Andy Yan (Focus), Rainey He (Focus) et Gao Huayang (Polo GTI.) Les Cruze sont derrière.

Lu se retrouve pris en sandwich entre les Focus de Jiang et He. Yan, qui ne joue pas le titre, se tient à distance. La DongFeng-Yueda-Kia se prend un coup de portière et se retrouve derrière les furieux.

Jiang tente une manœuvre sur le leader Wang. Les deux voitures se retrouvent dans le gazon et Han, surgit de nul part, hérite des commandes.
Yan est alors 2e. Plus question de jouer les porteurs d’eau! L’ex-pilote de Formule Atlantic part à l’assaut de l’écrivain-blogueur et s’impose.

Han est 2e et Lu, miraculé du peloton, 3e, de quoi sauver la saison du team 778.

Ne vous fiez pas à son tee-shirt « champion » et à sa magnifique perruque bleue, Yan n’est que vice-champion 2012.

Han remporte bel et bien le CTCC. Il est désormais le boss du sport auto chinois!
On le retrouvera le week-end prochain pour la R8 LMS Cup, avec Sun et un invité prestigieux, Edoardo Mortara.

Source:
FASC

A lire également:
CTCC 2012: Shanghai-Tianma

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz