Accueil 20 ans déjà 20 ans déjà: Renault Twingo

20 ans déjà: Renault Twingo

605
27
PARTAGER

S’il est Mondial pour la 3ème fois, on désigne encore par salon le rendez parisien de l’automobile. En 1992, un passage par la porte de Versailles est encore impératif pour faire connaissance avec certains modèles de grande série. A l’ouverture de cette édition les visiteurs se précipitent en masse vers le stand Renault pour se faire une idée de LA nouveauté du salon, la Twingo
Si le visiteur peut se faire une idée de la X06 quelques jours avant l’ouverture du Mondial parisien, le secret entourant son nom a été bien gardé. Et sa commercialisation est encore lointaine. La petite Renault est un vieux serpent de mer. Dès le début des années 70, des informations filtrent sur une R2, mélange de Mini et de Motobécane KM2V. Avec un hayon en plus. Vont lui succéder les projets VBG, pour « Véhicule Bas de Gamme » de 1973 à 1976, puis simultanément les Z (1981-1983), X49 (1981-82), X44 (1983-84) et enfin X45 (1984-85). Mais ils restent somme toute classiques. On est loin de ce qui aboutira à la Twingo, et il faut attendre le W60 pour voir apparaitre l’esquisse d’une toute autre automobile. Les maquettes de Ploué et Gandini font penser à la récente et originale Honda Today. Une auto de ville qui rompt avec les codes traditionnels, mais à qui il manque un sens pratique. Pour détourner l’attention sur ce projet sensible, le W60 se mue en X06. Conception compétitive (le design to cost), aspects pratiques et modularité soignés, éléments mécaniques éprouvés et peu chers, la Twingo va mettre tous les atouts de son côté. Son développement, sous l’égide de Raymond Lévy qui a fait de la qualité une priorité, est bien aidé par une toute nouvelle organisation en direction de projet. La gestation est longue pour une auto dont la mécanique est déjà existante et le dessin rapidement figé. Mais la prise de risque est d’autant plus élevée que le régie est en plein convalescence. Une rechute pourrait s’avérer fatale. Alors derrière son allure mutine, la Twingo cache une austérité colorée. L’équipement est minimaliste, le choix des modèles et les options limitées. Une vraie Dacia avant l’heure !
Présentée au salon, sa commercialisation débute en 1993 et c’est un succès immédiat. Alors que le marché de l’automobile français dégringole de 18% cette année là, Renault remonte la pente après une décennie 80 épique. On connait la suite. Originale sans être décalée, économique et astucieuse, elle va marquer 15 ans d’automobile. Et sa « bouille » n’est pas prête à disparaître.

Lire également Twingo 1992-2007

 

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "20 ans déjà: Renault Twingo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
carcassor
Invité

nostalgie…. vraiment mythique cette voiture.. j’en verserai presque une larme 🙂

MomO
Invité

Perso : en janvier la TWINGO de ma mère fêtera ses 20 ans. Bon elle ne la prend pas souvent, elle a que 150 000 kms et elle est toute cabossée !! mais c’est increvable !

jurassix
Invité

Article un peu court pour LA supermini qui a regné pendant 10 ans sur le marché européen. Elle mérite nettement plus.

Spacieuse, assez confortable, pas chère à entretenir. Un physique pas facile, surtout qu’elle était proposée en 4couleurs flashy a la sortie… Pas de diesel (tiens, on recommence a sortir des VP sans moteur diesel), un carton malgré tout ça.

Chapeau.

panama
Invité

… elle n’a jamais régné sur le marché européen.

Carlos Ghost
Invité

P’tite bouille sympa, une des dernières Renault regardables avant la cata Le Quément.

pedro
Invité

La voiture d’une generation!
Si les annees 2000 sont les annees 206, les 90’s furent assurement celles de Twingo… Une part du patrimoine auto francais…

carcassor
Invité

oui, 2 très bonnes voitures avec un charme et des qualités indéniables. actuellement je ne vois pas ce qui pourrait leur succéder.

wpDiscuz