Accueil Concept car Paris 2012 : Peugeot Onyx, supercar hybride de 680 ch

Paris 2012 : Peugeot Onyx, supercar hybride de 680 ch

452
23
PARTAGER

Les premiers éléments relayés suite à une fuite étaient donc erronés, on parle là de l’aspect mécanique. Et pour cause. En levant le voile sur le terrible concept Onyx, un concept qui s’inscrit dans la lignée des Quasar, Proxima, Oxia, 907 comme le rappelle Peugeot, on découvre une fiche technique qui propulse bien la bête dans la catégorie des supercars. Le partenaire aux chevrons avait eu la GTByCitroën : Peugeot a l’Onyx.Terriblement agressif, un style qui devrait en ravir quelques uns ou rebuter d’autres, le concept Onyx entend aussi saluer une certaine 908 HDi hybride. Sur le plan mécanique on retrouve la présence du V8 hybride HDi FAP de 3,7 l développant 600 ch, moteur implanté en position centrale arrière. Avec le système HYbrid4 en complément, c’est 80 ch de plus qui sont offerts lors des phases d’accélération. Le V8 transmet la puissance aux roues arrière via une boîte séquentielle 6 rapports. Quant au gabarit du concept, il s’affiche à 4,65 m de long, 2,20 m de large, 1,13 m de haut pour un poids contenu à 1100 kg. La structure centrale est en carbone monolithique, le pavillon et le vitrage en polyméthacrylate de méthyle ou les trains roulant estampillés Peugeot Sport.

« Interface entre la carrosserie et l’habitacle, les portes offrent un accès aisé grâce à leur cinématique en deux mouvements. A l’ouverture, la peau extérieure en cuivre se sépare de la contre-porte, se dégage latéralement de quelques centimètres avant de pivoter autour de son axe de rotation« , détaille Peugeot. Le concept se veut aussi une exploration de différents matériaux. Ainsi les deux occupants prendront place à bord d’un habitacle uniquement composé de feutre et d’un seul tenant « sans couture ni raccord« .

La tendance se poursuit entre une planche de bord en bois, un simili bois en réalité composé à partir de papiers journaux recyclés. Le contraste est alors saisissant entre l’habitacle sobre, épuré et dépouillé  et l’extérieur plus racé et agressif. « Onyx possède la force du supercar, avec des lignes extrêmement aérodynamiques. Il est unique par son style sculpté, ciselé, par des matières et une architecture innovantes« , commente Gilles Vidal le directeur du style Peugeot.

Si le concept Onyx ne devrait rester qu’une splendide étude, il entend déjà mettre en lumière le savoir-faire de la marque et ses différents travaux en recherche et développement. Et, qui sait, poser les jalons d’une future supercar ou encore envisager un éventuel retour à terme dans le sport auto… Certitude : le concept Onyx va faire tourner quelques têtes dans les allées du Mondial de Paris.

ONYX_1208CGI005ONYX_1208CGI003ONYX_1208CGI002ONYX_1208CGI004ONYX_1208CGI001ONYX_1208AB001ONYX_1208AB012ONYX_1208AB008ONYX_1208AB004ONYX_1208AB002ONYX_1208AB018ONYX_1208AB021ONYX_1208AB020ONYX_1208AB015ONYX_1208AB024ONYX_1208AB003ONYX_1208AB014ONYX_1208AB005ONYX_1208AB017ONYX_1208AB023

A lire également. Paris 2012 : Peugeot Onyx Concept en clair.

Source : Peugeot.

Crédit illustration : Peugeot.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Paris 2012 : Peugeot Onyx, supercar hybride de 680 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ZISSOU
Invité

Ils auraient pu la faire quand même à 720ch, c’est mesquin là…

Kevin
Invité

Même 1000000000 cv de toute manière pour la déplacer en la poussant du hall au hangar aucun interet!

Thibaut Emme
Admin

Personnellement je suis partagé entre enthousiasme que soulève ce très joli concept et la déception ravivée de ne pas voir la 908 Hybrid en course contre Toy et Audi.

Néanmoins ce concept démontre un savoir faire dans différents domaines (la planche de bord en journaux recyclés 🙂 ) et donne certainement des pistes de style pour les prochaines production du Lion.

On remarquera d’ailleurs que le lion descend du capot pour réintégrer la calandre flottante. Un lion dans une calandre cela ne s’est plus vu depuis quand ? Les 206/306/406/607 ?

Bobo
Invité

Plutôt que de nous sortir une « Supercar » à chaque salon depuis 25 ans , PSA ferait mieux de reconquérir sa clientèle en proposant des « Standard-car » qui se vendent

SAMUEL
Membre

le style exterieur ne m’inspire pas grand chose. c’est simple, trop. je n’y trouve pas de caractère. j’ai le sentiment (surement exagéré) que c’est un dessin d’un apprenti.
l’intérieur m’interesse plus. c’est simple (oui mais) aéré, accueillant.
pour la motorisation, un peu plus de réalisme n’aurait pas nuit au concept: un bloc existant dans la production (2.2Hdi par exemple), un peu gonflé tout de même, couplé au même moteur électrique (ou à celui de la production actuelle), ils en sortait au moins 300 chevaux cumulés et ça pouvait faire rêver plus d’acheteurs potentiels

wpDiscuz