Accueil F1 F1 Monza 2012: Hamilton vainqueur, Pérez héroïque

F1 Monza 2012: Hamilton vainqueur, Pérez héroïque

168
25
PARTAGER

Lewis Hamilton a dominé le Grand Prix d’Italie et remporté sa troisième victoire de la saison devant Sergio Pérez. Le Mexicain a effectué une fin de course de toute beauté en dépassant les deux Ferrari. Fernando Alonso réalise tout de même une bonne opération au championnat avec sa troisième place alors que Vettel a du abandonner.

Départ: Après le départ chaotique du Grand Prix de Belgique, les pilotes se montrent extrêmement prudents à l’amorce de la première chicane. Lewis Hamilton vire en tête, attaqué par Felipe Massa qui a réussi à déborder Jenson Button. Ce dernier tente de reprendre son bien à la variante Ascari mais la Ferrari reste devant.

Tour 1: Hamilton mène devant Massa, Button, Schumacher, Vettel et Alonso déjà revenu en sixième position après ses dépassements sur Kobayashi puis sur Raïkkonen.

Tour 3: Vettel surprend Schumacher à la chicane. Le septuple champion du monde est immédiatement menacé par Alonso.

Tour 5: Rosberg et Senna se touchent à la chicane mais peuvent poursuivre leur course.

Tour 6: Alonso passe Schumacher dans la ligne droite des stands.

Tour 7: Di Resta se rabat sur Senna et le Brésilien est obligé de passer par l’échappatoire pour éviter la sortie.

Tour 8: Enorme tête-à-queue de Jean-Eric Vergne au freinage de la chicane. Sa Toro Rosso s’envole sur les vibreurs et c’est l’abandon.

Tour 14: Meilleur tour en course pour Hamilton en 1’30″194. Il est toujours leader avec une avance de 4″7 secondes sur Massa et 6″2 secondes sur Button.

Tour 15: Premier arrêt de Schumacher.

Tour 17: Pérez dépasse Raïkkonen qui s’arrêtent aux stands juste après.

Tour 18: Button passe Massa. Les deux McLaren sont en tête.

Tour 19: Arrêt de Massa qui repart en pneus durs.

Tour 20: Arrêt simultané de Vettel et d’Alonso. L’Allemand repart devant de justesse.

Tour 22: Arrêt de Button. Il reprend la piste devant un train composé de Massa, Senna, Vettel et Alonso.

Tour 23: Hamilton aux stands. Pérez qui ne s’est pas encore arrêté est en tête.

Tour 24: Meilleur tour en course d’Alonso en 1’29″378.

Tour 25: Alonso tente une attaque sur Vettel à la chicane. Ca ne passe pas. Il insiste à l’extérieur de la curva grande mais est obligé de mettre quatre roues dans l’herbe pour éviter l’accrochage.

Tour 28: Hamilton reprend la tête en dépassant Pérez à la chicane alors qu’Alonso réussit son dépassement sur Vettel.

Tour 29: Arrêt de Pérez. Il retombe au huitième rang mais devrait terminer la course avec son train de pneus tendres.

Tour 30: Hamilton en 1’28″908.

Tour 31: Vettel écope d’un drive through pour avoir poussé Alonso hors de la piste dans la curva grande.

Tour 33: La McLaren de Button se range sur l’herbe, victime d’une panne.

Tour 34: Vettel se soumet à sa pénalité. Il repart neuvième derrière son équipier. Pérez tourne en 1’28″720.

Tour 35: Pérez attaque Raïkkonen mais le Finlandais reprend sa position en croisant sa trajectoire.

Tour 36: Cette fois c’est réussi. Pérez passe cinquième en doublant Raïkkonen à la chicane.

Tour 37: Pérez en 1’28″663 alors que Schumacher s’arrête une seconde fois. Vettel dépasse Webber.

Tour 38: Raïkkonen perd une nouvelle place au profit de Rosberg.

Tour 39: Alonso prend la deuxième place en dépassant Massa. Pérez revient comme une balle derrière les deux Ferrari: 1’27″846.

Tour 40: 1’27″753 pour Pérez soit presque trois secondes au tour plus vite que Massa devant lui.

Tour 42: Pérez est à moins d’une seconde de Massa. Il le dépose à l’amorce de la Parabolique.

Tour 44: Pérez poursuit son attaque: 1’27″705. Alonso est à sa portée.

Tour 45: Alonso est impuissant face à l’attaque de Pérez. Le Mexicain est second.

Tour 47: Abandon de Vettel, arrêté par son ingénieur pour préserver son moteur.

Tour 50: Tête-à-queue de Webber dans la variante Ascari. Il tombe au dixième rang.

Tour 51: Webber abandonne à son tour dans les stands.

Arrivée: Victoire incontestable et incontestée de Lewis Hamilton qui se replace au championnat. Pérez signe un nouveau podium tandis que Fernando Alonso reprend un peu d’air au championnat pilotes.

Classement:

1. Hamilton
2. Pérez
3. Alonso
4. Massa
5. Raïkkonen
6. Schumacher
7. Rosberg
8. Di Resta
9. Kobayashi
10. Senna

Championnat pilotes:

1. Alonso 179
2. Hamilton 142
3. Raïkkonen 141
4. Vettel 140
5. Webber 132
6. Button 101
7. Rosberg 83
8. Grosjean 76
9. Pérez 65
10. Massa 47

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "F1 Monza 2012: Hamilton vainqueur, Pérez héroïque"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabien
Invité

J’espère qu’ils ont de bons juristes et banquiers chez Sauber si ils veulent garder Pérez parce que les offres risques de se multiplier… (en rouge peut-être ?)

AZZURRA
Invité

Pour de bons banquiers je ne me fais pas de souci pour eux, c’est des suisses 🙂 🙂 Dommage la position d’ALONSO sur la grille encore une victoire facile qui lui échappe.

Homer S.
Invité

@AZZURRA Alonso a terminé à 20s d’Hamilton même en partant premier Hamilton l’aurait dépasser

AZZURRA
Invité

Probable mais pas certain, quand tu es devant tu gères.

Jean
Invité

attention, azzurra le grand connaisseur est en train de parler f1 loool

AZZURRA
Invité

@Jean Alonso en pôle, n’aurait pas eu besoin de taper sur ses pneus, il aurait eu juste le besoin de contrôler son poursuivant. Monsieur l’expert mdr, suis presque certain que tu es un grand supporter des moteurs Renault hein?
Ciao bello

Jean
Invité

La fin de ta phrase ne fait que confirmer ce que j’imaginais de toi (car en effet je ne te connais pas.. encore). Tu dis tant de choses qui prouvent que tu n’es pas connaisseur, que je préfère en sourire. Ca fait un bail que je te lis. Bref en l’occurrence tu n’as certainement pas tort, même si on ne refait pas l’histoire.

AZZURRA
Invité

@Jean Que tu me critiques, il va de soit que je n’ai rien contre, par contre critiquer sans apporter le pourquoi, sans argumenter, ça je ne le tolère pas. C’est pour cela que je vais te demander quelques éclaircissements, à toi l’expert de F1.
1-Le POURQUOI des baisses subites des performances des REDBULL?
2-Pourquoi Alonso n’aurait pas fait la pôle alors qu’en Q1 Q2 il avait le meilleur temps?
Soit objectif et ne fait pas le footix à ne pas me répondre. Ciao bello

Kaizer Sauzée
Invité

« @Jean Que tu me critiques, il va de soit que je n’ai rien contre, par contre critiquer sans apporter le pourquoi, sans argumenter, ça je ne le tolère pas.  »
Alors là ! Elle est bonne celle-là. C’est toi le 1er à critiquer sans aucun argument (Red Bull entre autres).
Alors dit moi, STP, comment tu fais pour te tolérer ???
Qu’est-ce-que j’me marreeeuuuuuuuuu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ouarf!!! Ouarf!!! Ouarf!!!

AZZURRA
Invité

Ah c’est sûr, Monza ce n’est pas un circuit pour moteurs fragiles. 🙂 🙂 🙂 MDR

samix
Invité

Maintenant c’est evident: la FIA devrait expulser Grosjean pour le reste de la saison ce serait bien pour le spectacle et pour la securite des autres pilotes. 😛

Sam Suphi
Invité

Alors il aurait fallut expulser Hakkinen, Mansell et Shumacher qui ont fait le même genre de fautes par le passé…?
C’est du grand n’importe quoi.
D’ailleurs il me semble qu’Alonso et Hamilton ont admis que la sanction était trop lourde. Te crois-tu plus qualifié qu’eux pour juger de la chose ???

KeR
Invité

Notez que Raikkonen a encore une fois de plus fait le boulot. Mine de rien il se retrouve 3ème du championnat à 1 point de Hamilton. Et si il créait la surprise en fin de saison. Un champion du monde sans avoir gagner une course mais en étant régulier du début à la fin. Ce serait énorme !

wpDiscuz