Accueil Citroën PSA : Montebourg appelle les syndicats à la « responsabilité économique »

PSA : Montebourg appelle les syndicats à la « responsabilité économique »

92
13
PARTAGER

Si la rentrée des classes ne devrait guère être différente de celle des années précédentes, en revanche la rentrée sociale promet d’être particulièrement chaude avec différents dossiers comme Fralib ou, pour ce qui concerne l’automobile, les 8 000 suppressions de postes annoncées chez PSA. Ce dimanche, le Ministre du redressement productif Arnaud Montebourg a appelé les syndicats à la responsabilité.

« J’appelle à la responsabilité des actionnaires. J’appelle à la responsabilité des syndicats » a répété plusieurs fois le Ministre. En terme moins politiquement correct il appelle directement les syndicats a tenir compte de la réalité économique et de ne pas entraver le plan de restructuration de PSA. Il leur demande de ne pas mener une guerre contre PSA sous peine d’aggraver la situation : « Affaiblir Peugeot, ne pas l’aider si elle en a besoin, c’est risquer la descente aux enfers pour ceux qui restent » a-t-il déclaré.

Une manière plus ou moins policée d’avouer que le plan social de PSA est justifié par la conjoncture économique et que les arguments de Philippe Varin et de la direction de Peugeot ont fait mouche ? Quoi qu’il en soit, le ministère continuera de suivre le dossier des 8 000 suppressions de poste et tentera de minimiser au maximum la ‘casse sociale’ via des reclassements externes ou internes. « Il est important de défendre les salariés qui risquent de perdre leur travail et de reformater, renégocier et diminuer le plan social » a-t-il tenu a rappeler une nouvelle fois.

Le rapport gouvernemental sur la situation de PSA est toujours prévu pour le 11 septembre et doit permettre de savoir si oui ou non le plan de restructuration et les 8 000 suppressions de postes sont justifiés ou pas. A la vue de ces dernières déclarations du Ministre il semble que la réponse sera malheureusement ‘oui’.

Lire également : Report du rapport gouvernemental sur PSA
Décryptage – les citadines sud-coréennes mangent-elles vraiment le pain des constructeurs français ?

Source : BFM TV via agence, photo : PSA/Ministère

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "PSA : Montebourg appelle les syndicats à la « responsabilité économique »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro
Invité

Et apres ca? Une fois les 8000 emplois en moins et la restructuration effectuee? Ca ira mieux?
On reduit la voilure en se servant de la main d’oeuvre comme d’une variable d’ajustement. Triste mais pourquoi pas apres tout. Ca correspond a une realite economique que l’on se doit d’affronter. Apres les moyens sont discutables.
Le soucis c’est pour l’annee 2014 2015. On ne verra pas encore les effets de ces fermetures qui vont couter une fortune et PSA continuera a voir ses marges reduites. Avec des reserves en tresorerie semblables au desert de Gobi.
Le lion est mort ce soir…

Prout
Invité

La Criiiiiiiiiiiiiiiise… et si Peugeot ne vendait pas tout simplement parce que ses dirigeants sont mauvais?
Je ne suis pas « lutte finale » mais devoir ajuster de façon aussi violente est une preuve flagrante de manque de vision / négligence… et ne parlait pas de la crise…

MiguelAnge
Invité

Sauf que 1% de 110000, cela fait 8 fois moins du chiffre que tu as annoncé….

gwada
Invité

C’est bizarre on ne demande jamais aux actionnaires de revoir leurs dividendes a la baisse ??!! ni a la direction de diminuer leurs rémunérations diverses…peut être que si tout le monde faisait un effort(ex: Bosch),les syndicats seraient moins autistes …

CaptainBigleux
Invité

sauf que les 8000 c’est que les employés en contrat PSA. Si on rajoute les interim, presta… je suis sur qu’on double ce chiffre.

wpDiscuz