Accueil Ecologie Renault : l’usine de batteries ne sera pas à Flins mais quand...

Renault : l’usine de batteries ne sera pas à Flins mais quand même en France

127
2
PARTAGER

Renault mise beaucoup sur l’électrique. Après Kangoo Z.E., Fluence Z.E. et le petit dernier Twizy, Renault lancera la Zoe à la rentrée. Afin de baisser les coûts de production Renault va bientôt faire assembler des batteries en Europe pour éviter les coûts d’acheminement, mais ce ne sera pas à Flins (Yvelines) comme il était prévu jusqu’à présent.

Lors de la présentation des résultats semestriels du groupe Renault, le Directeur Général du constructeur au losange Carlos Tavares a confirmé qu’une usine en France serait bien implantée pour produire des composants pour batteries. D’abord prévu pour être gérée par son partenaire japonais Nissan, Renault a récemment annoncé que ce sera finalement le sud-coréen LG qui aura en charge la production sur le site français. LG fournit déjà les batteries pour le quadricycle Twizy ainsi que pour Zoe.

LG en partenariat avec Renault et également le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) construira finalement une usine sur un autre site. Les vibrations dues à la voie ferrée proche de l’usine de Flins sont avancées pour justifier cette décision. Flins conservera toute fois l’assemblage final des modules dans les batteries.« Il y aura une usine en France, mais pas à Flins. Le lieu n’est pas décidé. LG n’assemblerait pas seulement les batteries, il fabriquerait dans notre pays la partie la plus technologique et la plus sophistiquée d’une batterie qui est l’électrode » a déclaré Carlos Tavares.

C’est donc une bonne nouvelle de voir qu’une usine telle que la production de modules de batteries s’implantera bientôt en France. Le protocole d’accord entre les deux entreprises a été signé pour un début de production en 2015. D’ici là les batteries continueront de venir de Corée à moins que le plan automobile du gouvernement ne remette en cause ces importations coréennes. Les batteries du Kangoo Z.E. quant à elles seront toujours fournies par Nissan et l’usine de Sunderland.

Pour aller plus loin : Essai Dacia Dokker – le Lodgy à tout faire
Pour une Nissan Leaf, 6 Renault Zoe ?

Source : l’Usine Nouvelle, photo : Renault (batteries dans une Juvaquatre de 1941)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Renault : l’usine de batteries ne sera pas à Flins mais quand même en France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dédé
Invité

Excellente nouvelle.
Dommage pour Flins, mais c’est une très bonne chose de faire venir le maximum de valeur ajoutée en France.

SLS
Invité

Un article du Figaro explique l’historique sur le choix des modèles de batteries par Renault
Et expique également pourquoi Renault préfère LG à Nissan, c qui semble bizarre à priori….

wpDiscuz