Accueil Citroën Nouvelle Peugeot 807 : subtil

Nouvelle Peugeot 807 : subtil

196
15
PARTAGER

Autant le dire les différences ne sautent pas aux yeux lorsque l’on regarde d’emblée cette nouvelle 807 et qu’on la compare avec la mouture 2011. A l’intérieur du grand monospace haut de gamme (sic.) de Peugeot ce n’est pas non plus la révolution pour celui qui a commencé sa carrière il y a 10 ans avec son cousin le Citroën C8 puisque Peugeot se contente de nouvelles ambiances intérieures.

Difficile de modifier profondément un véhicule qui n’a pratiquement jamais bougé esthétiquement parlant et qui arrive à la fin de sa longue carrière (juin 2002). Le moins que l’on puisse dire c’est que les changements extérieurs sont subtils. La face avant ne voit que le logo Peugeot modifié pour sa version 2012. Le lion de Sochaux n’est plus simplement chromé mais dans chrome bi-ton et le creux autour de l’emblème a laissé la place à un plein noir. Subtil on vous dit.

A l’arrière c’est un peu plus visible mais tout aussi léger. La baguette chromée au-dessus de la plaque est affinée et perd la marque Peugeot qui trouve refuge sur la carrosserie juste en dessous du lion. Presque un retour en 2008 où les lettres de Peugeot s’étalaient en capitales sur tout le long de la carrosserie au-dessus de cet enjoliveur de volet. Ouvrons donc les portes pour découvrir les modifications intérieures.

Un intérieur « Mistral » est disponible désormais pour la finition « Allure » du 807. Les panneaux de portes, la planche de bord ainsi qu’une partie des fauteuils se parent d’Alcantara donnant à l’intérieur, selon Peugeot, « un raffinement et une qualité perçue de haut niveau ». Cette nouvelle 807 est disponible depuis le début du mois de juillet, à partir de 36 000 euros, avec toujours les mêmes 3 motorisations diesel : 2,0l HDi FAP de 136ch en boite manuelle 6 rapport, 2,0l HDi FAP de 163ch toujours en boite manuelle, ou ce même moteur de 163ch avec une boite automatique 6 rapports.

Des modifications plus que subtiles qui ne devraient pas booster les ventes du grand monospace de Peugeot écoulé à 6 345 unités dans le monde en 2011 (5 540 pour son cousin le C8). Il rencontrera sur sa route son rival français le Renault Espace lui aussi retouché en cette année 2012.

Galerie de la nouvelle 807:
[zenphotopress album=13689 sort=random number=8]

Pour aller plus loin : PSA – une ardoise de 175,6 millions d’euros en Espagne ?
Renault Espace IV Phase 4

Source et photo : PSA

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Nouvelle Peugeot 807 : subtil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

« A l’intérieur du grand monospace haut de gamme (sic.)  »

Bon monospace bien etudie, mais Sic aussi.

aurel77
Invité

Pourquoi laisser un tel véhicule au catalogue…
10 ans, complétement dépassé esthétiquement, qualitativement et mécaniquement face à la concurrence…

Gustavo
Invité
Dépassé esthétiquement oui… Qualitativement un peu moins… mais mécaniquement, ce véhicule n’a rien à envier à la concurrence… Le 2.0 HDI 163ch est celui qui équipe les 308, 3008, 5008 et 508. En terme d’émission de CO2, il est à 155g / km quand un Sharan 2.0 TDI 170ch est à 152g / km, alors que le Sharan est véhicule commercialisé depuis peu. Quant au fait de le laisser au catalogue, je ne vois pas pourquoi Peugeot devrait se passer d’un véhicule du segment monospace volumique. La demande est certes faible, mais elle existe. Alors, certes, d’aucun diront que PSA… Lire la suite >>
Verslefutur
Invité

Si le 807 disparait, que feront les familles nombreuses cathos qui ont besoin d’une camionnette « haut de gamme »? 🙂

belnea
Invité

la première fois que je l’ai vu au salon en noir avec ses barres de toit chromé, j’ai dis (et sans être discret…)
Tiens, un corbillard =))

Baobab
Invité

Subtil ? Invisible. Je me demande bien l’intérêt de tels changements.

Carlos Ghost
Invité

Content de savoir que ce véhicule spacieux, capable de satisfaire les claustrophobes qui ne se résignent pas à la tendance auto-mitrailleuse, existe encore.

wpDiscuz