Accueil Electriques Exagon Motors et Siemens officialisent leur partenariat

Exagon Motors et Siemens officialisent leur partenariat

119
7
PARTAGER

Cela faisait un moment que l’on n’avait pas entendu parler d’Exagon Motors mais à quelques mois du lancement en production de sa Furtive-eGT, le constructeur automobile français vient officialiser un partenariat prometteur avec Siemens, premier groupe européen de haute technologie.

Supercar électrique de luxe, selon les propres mots d’Exagon Motors, la Furtive-eGT renferme dans ses entrailles un nouveau concept de chaîne de traction. Elle est équipée de deux moteurs électriques entraînant une boîte de vitesses sans rupture de couple pilotée électroniquement pour une puissance totale de 2*148 kW soit 296kW (ce qui représente une puissance de 402ch contre 2*125kW soit 340ch sur le concept).

De plus, ces moteurs électriques à refroidissement liquide permettent de fournir un couple de 516Nm au total.  La boîte de vitesse à 3 rapports, gérée par les palettes au volant, est, selon le constructeur français, souple et très efficace. Le 0 à 100km/h est annoncé en 3,5s et sa vitesse maximale est de 287km/h (mais auto-limitée à 250km/h).

Équipée d’une batterie lithium-ion de 57kWh, la Furtive-eGT permet une autonomie de 400km en tout électrique et autorise même une autonomie de 800km, avec un réservoir de 25l (en option).

« Aujourd’hui, la Furtive-eGT augure une nouvelle ère dans la mobilité électrique. Nous sommes fiers d’accueillir Siemens à bord en tant que partenaire très expérimenté et innovant dans le domaine des technologies de trains roulants », confirme Luc Marchetti, Président d’Exagon Motors. « La coopération Siemens-Exagon Motors est une excellente opportunité pour introduire notre chaîne de traction hautes performances e-Drive dans une production de petite série et pour démontrer nos compétences et la maturité de notre savoir-faire en électromobilité », précise Vincent Jauneau, Directeur du secteur Industry de Siemens en France.

Il reste à connaître le degré de ce partenariat, mais l’alliance avec une entreprise du calibre de Siemens est un gage de sérieux et de pérennité pour Exagon Motors, deux denrées pas toujours abondantes dans le petit monde de la supercar artisanale. Pour l’instant le parcours de la société française est sans faute. On attend la suite avec impatience.

Source : Exagon Motors

A lire également :
Mondial Auto Paris 2010 live : Exagon Furtive eGT (en vidéo)
Mondial Auto Paris 2010 Live: Exagon Furtive eGT

A voir également : Galerie Exagon Furtive-eGT au Mondial
[zenphotopress album=10220 sort=random number=4]

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Exagon Motors et Siemens officialisent leur partenariat"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean-Philippe Halimi
Invité

Bonne nouvelle pour Exagon ! J’espère qu’à l’image de Fisker ou de Tesla ils arriveront à commercialiser leurs véhicules !

carcassor
Invité

jje n’ai peut-etre pas tres bien compris, mais lorsqu’on a des moteurs électriques qui entrainent une boite de vitesse, à quoi peut bien servir un réservoir optionnel de 25L ?….. Il y aurait aussi un moteur thermique? ce n’est pas très clair.

rowhider
Invité

Meme remarque pour moi: je comprends pas le coup des 25L…

carcassor
Invité

OK…comme une volt quoi.
Avec 2 moteur elec + une BV, je voudrais pas etre l’architecte machine et devoir intégrer en + un thermique…pfiouu quelle usine à gaz. mais j’ai hate de voir ça fonctionner.

wpDiscuz