Accueil Le Mans Prix Jean Rondeau : Nelson Panciatici meilleur espoir tricolore

Prix Jean Rondeau : Nelson Panciatici meilleur espoir tricolore

237
0
PARTAGER

Si vous ne connaissez ni Jean Rondeau ni le prix qui porte son nom, sachez qu’en mémoire de ce pilote/constructeur on consacre chaque année le meilleur espoir français de l’endurance. Cette année c’est le pilote Signatech-Nissan Nelson Panciatici qui est sacré à l’issu de sa première participation aux 24 heures du Mans 2012.

Pour sa première participation au double tour d’horloge sarthois, Panciatici a fait mieux que de la figuration. Au volant de l’Oreca03 numéro 26 du team G-Drive Racing par Signatech-Nissan il a remplit parfaitement son contrat en qualifications puisqu’il a décroché le meilleur temps de son équipe et le 3ème des LMP2. L’écurie a très longtemps pensé pouvoir jouer la victoire ou au moins le podium avant qu’un pneu crevé n’endommage le diffuseur et ne fasse reculer la n°26 au 4ème rang.

Issu de la filière monoplace, les 24 heures du Mans n’étaient que la deuxième épreuve d’endurance pour Panciatici après les 6 heures de Spa. C’est donc naturellement que le prix Jean Rondeau lui a été remis. Le prix compte à son palmarès quelques beaux noms comme Emmanuel Collard, Franck Montagny, Benoit Tréluyer (vainqueur de l’édition 2012 des 24 heures du Mans sur Audi R18 e-tron quattro hybride) ou plus récemment Julien Jousse, prix 2009.

Jean Rondeau fut un pilote et un artisan-constructeur de voitures d’endurance. L’un de ces derniers aventuriers de l’endurance à tout faire lui-même. La consécration viendra en 1980 lorsqu’il remporte les 24 heures du Mans au volant de sa propre voiture ce qui reste un évènement unique dans l’histoire des 24 heures.

Lire également : Le Mans 2012 – la déchirante tentative de Motoyama

Crédit photo : 1-site officiel, 2-T. Emme/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz