Accueil Champ Car Indycar 2012: Milwaukee

Indycar 2012: Milwaukee

57
1
PARTAGER

Décidément, les ovales sont synonymes de surprise! Après Justin Wilson (Dale Coyne) au Texas, c’est au tour de Ryan Hunter-Reay (Andretti) de déjouer les pronostics. Cette victoire met également fin à la domination récente de Honda.

Le fait marquant de la semaine, c’est la pluie de pénalités pour changement de moteurs.

Takuma Sato (Rahal) et Josef Newgarden (Sarah Fisher) ont cassé leurs blocs à Fort Worth.

Les équipes effectuèrent ensuite un test dans l’Iowa. Les deux premiers du championnats, Will Power (Penske) et Scott Dixon (Ganassi) sont trahi par leurs mécaniques. Justin Wilson (Dale Coyne, ci-dessous), le vainqueur du Texas et Mike Conway (Foyt) sont victimes du même mal.

Et lors des essais libres, le Chevrolet de Ryan Briscoe (Penske) rend l’âme. Ce qui porte à 7 le nombre de pilotes pénalisés!

Depuis le forfait de Qingdao, l’Indycar se cherche une épreuve pour clôturer la saison 2012.

A priori, la manche disputée la semaine dernière au Texas Speedway devait être la dernière fois que l’Indycar s’y rendait.
L’organisateur a proposé au propriétaire du circuit, Eddie Gossage, de revenir en novembre. Et peut-être qu’ensuite, le Texas serait réintégré au calendrier 2013…

Gossage refuse: en novembre, le Texas Speedway accueillera un triple meeting de Nascar. L’Indycar n’a plus qu’à chercher une autre piste…

Les essais

C’est désormais une habitude: chaque fois que Franchitti se plaint que sa voiture est inconduisible et/ou qu’il a du mal à la régler, il décroche la pole!

Derrière lui, les pénalités des uns font le bonheur des autres. Qualifié 3e, Ryan Hunter-Reay (Andretti) gagne un rang. Rubens Barrichello (KV) et Helio Castroneves (Penske) se retrouvent en deuxième ligne (alors qu’ils devaient partir de la troisième.) EJ Viso (KV) et Tony Kanaan (KV), pourtant 8e et 10e, atterrissent sur la troisième ligne. Quant à Simon Pagenaud (Sam Schmidt) et James Hinchcliffe (Andretti), qualifiés en milieu de grille, ils héritent de la quatrième ligne!

Indy Lights

Ces derniers temps, on avait un peu oublié Tristan Vautier (Sam Schmidt) et Sebastian Saavedra (Andretti.)

A Milwaukee, le tricolore est impérial: pole et course menée de bout en bout. Saavedra effectue la course dans ses échappements, sans jamais le dépasser. Quant à Esteban Guerrieri, il est l’auteur de la remontée du jour, sanctionnée par une 3e place.
Pour son retour en Indy Lights, Bryan Clauson (Fan Force United) n’est que 10e (sur 12.)

Au championnat, Vautier reprend la tête, avec 241 points, face à Guerrieri (238 points.) Saavedra est 3e (227 points.)

La course

A cause de la pluie, le départ est décalé d’une heure et demi. Malgré cela, la course conserve son format de 225 tours.

Franchitti domine le premier quart de la course. Ensuite, c’est la dégringolade: un arrêt aux stands peu avant un « jaune » (du coup, il se retrouve dans le peloton), un contact avec Briscoe et au final, une suspension cassée qui l’envoi dans le mur.

L’Ecossais, vainqueur en titre, manque une occasion de revenir au championnat.

Dixon n’a guère plus de chance. Parti 21e suite à sa pénalité, il remonte le peloton jusqu’à la 4e place. C’est là que les officiels se rappellent qu’il est reparti un peu vite lors d’un précédent « jaune ».

Il écope d’un drive through, remonte de nouveau le peloton et termine 11e, juste devant Power.

D’ordinaire Alex Tagliani (Brian Herta) fait de belles qualifications, mais n’arrive à concrétiser en course. Cette fois, c’est l’inverse qui se produit: parti 13e, il termine 7e et meilleur « Honda ».

En tête, Hunter-Reay prend les commandes. Il contrôle parfaitement Kanaan et Hinchcliffe pour s’offrir son premier succès 2012.

C’est une belle revanche pour un pilote qui avait tapé l’an dernier au premier virage du premier tour!

Au classement, Power reste en tête, avec 274 points. L’Australien possède un nouveau dauphin: Hinchcliffe, 2e avec 243 points (et par ailleurs, le leadership du classement « ovales ».) Dixon descend au 3e rang (239 points.)

6e avec 216 points, Pagenaud mène largement le classement des « rookies ».

Prochaine manche la semaine prochaine, avec l’Iowa. Ce sera la cinquième et dernière manche consécutive.

Source:
Indycar

Crédits photos: Indycar (photos 1, 4, 5 et 7), Honda (photos 2 et 6), Texas Speedway (photo 3) et Penske (photo 8)

A lire également:
Indycar 2012: Texas

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indycar 2012: Milwaukee"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Absolument!
Invité

Comme souvent à Milwaukee, la course a été assez fade… fallait s’y attendre en même temps 😉

wpDiscuz