Accueil F1 F1: Retour en chiffres sur le Grand Prix du Canada

F1: Retour en chiffres sur le Grand Prix du Canada

62
0
PARTAGER

Un pilote va-t-il enfin prendre le dessus sur ses petits camarades cette année ? Déjà particulièrement disputée avant le départ du Grand Prix du Canada avec six vainqueurs différents en six courses, le début de saison 2012 persiste dans l’incertitude totale avec l’avènement dimanche d’un septième vainqueur en la personne de Lewis Hamilton.

Voir six pilotes se succéder sur la plus haute marche du podium sur les six premières épreuves d’une saison était déjà un évènement inédit dans l’histoire de la F1, et il l’est donc d’autant plus depuis qu’un septième homme s’est imposé à Montréal.

Désormais, le nouveau record à battre est neuf vainqueurs consécutifs ce qui est déjà arrivé entre les Grands Prix de France 1961 et 1962 avec Giancarlo Baghetti, Wolfgang Von Trips, Stirling Moss, Phil Hill, Innes Ireland, Graham Hill, Bruce McLaren, Jim Clark et Dan Gurney. Il est même déjà arrivé que neuf vainqueurs se succèdent durant une même saison. C’était en 1982 entre les Grands Prix de Monaco et de Suisse avec Riccardo Patrese, John Watson, Nelson Piquet, Didier Pironi, Niki Lauda, René Arnoux, Patrick Tambay, Elio de Angelis et Keke Rosberg qui remporta le titre mondial en ne gagnant qu’une seule course.

Pour en revenir à 2012, Lewis Hamilton a remporté dimanche la dix-huitième victoire de sa carrière, sa troisième au Canada. Il rejoint Kimi Raïkkonen dans la hiérarchie. Depuis son arrivée en F1 en 2007, le Britannique aura toujours inscrit au moins une victoire par saison.

Samedi, c’était Sebastian Vettel qui ajoutait une trente-deuxième pole position à son palmarès soit autant que Nigel Mansell et une de moins qu’Alain Prost et Jim Clark. A défaut de victoire, il a pu se consoler hier avec un onzième meilleur tour en course en carrière.

Au classement général, Hamilton et Alonso poursuivent leur série ininterrompue d’arrivées dans les points, ce n’est donc pas un hasard de les retrouver aux deux premières places provisoires du championnat.

Enfin, nous Français avons assisté hier à une première depuis près de quinze ans, très exactement depuis le Grand Prix du Luxembourg 1997 que Jean Alesi avait terminé à la seconde place. Depuis cette date jamais un pilote tricolore n’avait terminé en si bonne place, sauf bien sûr Romain Grosjean dimanche. Souhaitons lui qu’il efface vite des tablettes la victoire d’Olivier Panis au Grand Prix de Monaco 1996.

A lire également:

F1 Montréal 2012: Hamilton, et de 7 !

Après Carroll Shelby… Roy Salvadori

Crédit Photo: McLaren-Mercedes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz