Accueil F1 F1 : les pots de vin enfin reconnus

F1 : les pots de vin enfin reconnus

42
2
PARTAGER

L’ancien banquier Gerhard Gribkowsky qui dirigeait la banque régionale allemande BayernLB vient de reconnaitre durant son procès avoir bien touché des pots de vin de la part d’un certain Bernard E. lors de la vente des droits de la F1 à CVC Capital. Derrière ce « Bernard E. » se cache quelqu’un de très connu puisqu’il s’agit de Bernie Ecclestone.

Cette affaire vieille de 7 ans maintenant connait actuellement son épilogue et si jusqu’à présent l’ancien dirigeant de la BayernLB n’avait jamais formellement reconnu avoir touché des pots de vin lors de la transaction, c’est désormais chose faite. « C’est vrai pour l’essentiel » a-t-il déclaré. Il est soupçonné d’avoir touché 44 millions de dollars de la part du (généreux) grand argentier de la F1. « Donne moi un chiffre » aurait dit Ecclestone à Gribkowsky qui aurait dit 50 millions de dollars en ne pensant jamais recevoir plus de 10 millions.

En reconnaissant la fraude et la corruption, Gribkowsky, 54 ans, devrait voir sa peine réduite. Il risque jusqu’à 9 ans de prison. Selon Auto Motor und Sport, Bernie Ecclestone aurait proposé une commission à Gribkowsky en échange d’une vente à un très bon prix des droits de la F1. Du coté d’Ecclestone, rien de nouveau puisque Bernie est toujours considéré comme un témoin.

Pour aller plus loin : La justice allemande cite Bernie Ecclestone dans une grosse affaire de corruption

Crédit phot : BayernLB

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 : les pots de vin enfin reconnus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Depuis le temps qu’il nous pourrit la F1, qui pour lui n’est qu’une pompe à fric.
La FIA va peut-être enfin réagir…

Absolument!
Invité

Un homme trinque, mais le système demeurera toujours 😉

wpDiscuz