Accueil Droit routier Souriez vous êtes cernés : 4 000 radars d’ici la fin de...

Souriez vous êtes cernés : 4 000 radars d’ici la fin de l’année

259
26
PARTAGER

Toujours plus. Tel pourrait être le slogan de la sécurité routière en matière de radars tant ces appareils vont se multiplier le long des routes de France d’ici à la fin de l’année et au-delà. Dominique Péchenard, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière vient d’annoncer le déploiement de nouveaux radars pour un total de 4 000 environ à la fin de l’année.

Après les radars automatiques, les radars mobiles, les radars de feu rouge, les radars de chantier, les radars de tronçon ont été annoncés hier. Il rejoignent également les radars discriminants (pouvant flasher les camions à des vitesses différentes des voitures) ainsi que les petits derniers, les radars « mobiles-mobiles » (radar automatique embarqué dans une voiture en mouvement). Péchenard ancien directeur de la police nationale et proche du président Sarkozy, a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière par le nouveau ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

D’ici à la fin de l’année 78 radars discriminants seront donc en service, ainsi que 40 radars de tronçon, ainsi qu’un nombre non précisé de radars de chantier, censés protéger les ouvriers. Ces chiffres sont en ligne avec les projections de 2011 du projet annuel de performance qui prévoyaient environ 2250 radars fixes pour 933 radars mobiles (chiffre fixe depuis 3 ans mais qui devrait augmenter avec les « mobiles-mobiles ») ainsi que 720 radars de feu rouge.

Concernant 2013 et les années suivantes, pour le moment rien n’est arrêté et ce sera, selon Péchenard dont les propos sont rapportés par le Figaro, au comité interministériel (CISR) de décider. Gageons que les petits nouveaux – radars de tronçon et radars de chantier – connaîtront un taux d’installation exponentiel comme l’ont connu les radars de feux rouge (700 installés en 3 ans) et que la politique du nouveau gouvernement sera dans la continuité du précédent.

Cependant Dominique Péchenard ne parle pas que du tout répressif et rassure comme il peut : « J’ai désormais un objectif: améliorer la sécurité routière et diminuer le nombre de personnes tuées et blessées sur les routes. Pour y parvenir, la répression, incontestablement utile, ne suffit pas. La prévention et la formation sont indispensables » avant de préciser que les panneaux et/ou les radars pédagogiques annonçant les radars automatiques ne seront pas supprimés.

Lire également : Ethylotest obligatoire à partir du 1er juillet
Pour ou contre la boite noire automobile ?

Source : le Figaro, Rapport de l’Assemblée Nationale, Photo : Sécurité routière

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Souriez vous êtes cernés : 4 000 radars d’ici la fin de l’année"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rom1
Invité

4 000 ?

Batou
Invité

4 000.

Batou
Invité

4 000?

np26
Invité

vive la ditacture qui est entrain de ce mettre en place pour l’automobiliste

ils ont encore rien compris

DSX
Invité

Et dire que certains politiques de gauche critiquait l’époque où Nicolas Sarkozy installait des radars fixes partout… C’est beau l’hypocrisie non ?

wpDiscuz