Accueil Opel Opel Astra OPC : détails sur le châssis

Opel Astra OPC : détails sur le châssis

110
7
PARTAGER

Attendue au sein des concessions à partir de cet été, au ticket d’entrée de 33 990 €, l’Opel Astra OPC comptera notamment sur son châssis spécifiquement développé pour, par exemple, contenter les amateurs de sorties dominicales sur circuit. C’est justement cette partie en question que la marque détaille.

Afin de profiter pleinement et efficacement du 2.0 l turbo développant 280 ch pour 400 Nm, l’Opel Astra OPC adopte un châssis spécifique.

Ainsi on peut rappeler les jambes à pivot découplé HiPerStruts sur le train avant ou le système de mécatronique châssis FlexRide offrant trois modes (Standard, Sport et Ultime). Ce dernier mode justement entend notamment se traduire par une direction encore plus directe ou des performances optimisées.

Toujours sur le plan du châssis, on peut également souligner le différentiel à glissement limité mécanique multidisques sur le train avant. Enfin, le conducteur pourra aussi débrancher l’ESP. Pour mémoire, les raideurs des ressorts ont été augmentées d’environ 30 % quand l’assiette du véhicule a été diminuée de dix millimètres supplémentaires. L’Astra OPC adopte de série de roues en alliage de 19 pouces chaussées de pneus 245/40 ZR.

A lire également. Genève 2012 live : Opel Astra OPC et Opel Astra OPC : officielle et assez méchante.

Source : Opel.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Opel Astra OPC : détails sur le châssis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
John McClane
Invité

châssis spécifique,
2.0 l turbo développant 280 ch
Différentiel à glissement limité mécanique

Pas dur de trouver à qui elle veut se frotter.

hugh6
Invité

Oui la Renault est visée mais j’espère pour eux qu’ils ont mieux peaufiné le chassis que sur la Corsa OPC parce que c’est une catastrophe, le match contre la Clio RS a été perdu.

Pafoto
Invité

Mouais c’est pas comme si on venait de te parler de 50 technologies qui n’ont absolument rien à voir avec le néant de ce qu’il y a sur la corsa… mais merci de ta participation.

beniot9888
Membre

La Clio RS non plus, n’a pas « 50 technologies miracle ». Et pourtant, elle botte le *** de la Corsa.

Donc, ce sera en vrai qu’on pourra juger si ces technologies sont efficaces ou juste des « cache misères ». Et j’espère qu’Opel ne s’est pas raté. Car meilleur il sera, meilleure devra être la concurrence pour les dépasser. Et ainsi de suite… Quand un concurrent progresse, c’est toute la catégorie qui est tirée vers le haut.

Hugh6
Invité

@Pafoto
C’est ni le même tarif ni la même catégorie, heureusement qu’elle est plus pointue que la Corsa et heureusement qu’il y a des gens comme toi qui gobe tous les plans comms des marques. 50 technologies ou pas la Megane RS attends de pied ferme cette OPC à pivot découplé HiPerStruts et autres châssis FlexRide…

séb
Invité
La clio qui botte les fesses de la corsa opc oui (à quelques secondes sur circuit) mais en revanche si on prend la version Nurburgring (DGL, remap etc) la corsa est devant (temps au tour) donc pas si mauvais que ça comme chassis! Et la plus grande différence entre une corsa et une clio c’est pas les performances très proches mais les sensations de conduite! Donc clio rs vs corsa opc ==> avantage clio pour son chassis suppérieur Clio rs cup ==> corsa opc Nurburgring ==> avantage corsa car chassis comparable mais moteur plus performant. Et pour en revenir à… Lire la suite >>
r.burns
Membre

ouais enfin sur la Corsa opc même Mini n’ose pas mettre un chassis aussi bout de bois

wpDiscuz