Accueil Constructeurs RM Monaco 2012 : Lancia Aprilia 1949

RM Monaco 2012 : Lancia Aprilia 1949

120
0
PARTAGER

Dernière voiture conçue du vivant de Vincenzo Lancia, avant son décès soudain en février 1937, la Lancia Aprilia offre un niveau de technologie très élevé pour l’époque. Cet exemplaire, dont les numéros de châssis et de moteur correspondent, est vendue aux enchères par RM Auctions cette semaine lors du Grand Prix Historique de Monaco.

Parmi ses originalités techniques, elle comporte une suspension à quatre roues indépendantes : coulissante à l’avant, par demi-arbres oscillants à l’arrière avec barres de torsion et ressort à lames transversal.

C’est avec l’Aprilia que Lancia commence ses études en soufflerie, celle de l’Université Polytechnique de Turin. Sa forme ramassée et sans montant central la distinguent sur la route des automobiles plus conformistes de l’époque. La première ligne de la voiture suit scrupuleusement les conclusions de l’étude menée à Turin mais lorsque Vincenzo Lancia découvre le prototype en bois de la carrosserie, il trouve que la courbe de raccordement entre le toit et l’aile arrière est trop importante. Il demande de la réduire immédiatement. Après cette retouche le coefficient aérodynamique mesuré s’élève à peine à 0,47 Cx, un vrai record pour l’époque.

L’Aprilia est équipée du V4 Lancia de 1,486 cm3 et 48 ch et d’une boîte manuelle à 4 rapports. Il reprenait le principe cher à Lancia des cylindres en V étroit mais intégrait la chambre hémisphérique de combustion, avec un système de distribution particulier et un peu complexe, qui fera l’objet de brevets.

L’Aprilia conduite à droite proposée dans cette vente est sortie d’usine en 1949, ce qui correspond à la dernière année de production de la deuxième série, présentée en 1939. Elle a été vendue à son premier propriétaire le 19 janvier 1949 à Turin et n’a, depuis, jamais quitté cette région. Cette Lancia Aprilia n’a en effet connu que deux propriétaires. Une restauration a été entreprise il y a 20 ans et la voiture a bénéficié au début de l’année d’une reconstruction moteur.

Estimation : 38 à 45 000 euros

[zenphotopress album=13389 sort=random number=8]

Et aussi :
Monaco 2012 : BMW Isetta 300 1956

Source : RM Auctions

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz