Accueil Actualités Entreprise Fiat et Tata, divorce à l’amiable

Fiat et Tata, divorce à l’amiable

127
4
PARTAGER

Depuis plusieurs mois, le torchon brûlait entre Tata et Fiat. Pas de flammes, mais de la fumée qu’aucun communiqué ne parvenait à dissiper totalement. Finalement, les deux partenaires unis depuis 2006 ont décidé de dénouer en partie leurs liens.

En 2006, Fiat s’associe à Tata pour s’implanter en Inde. Les accords sont simples : les véhicules Fiat seront assemblés dans une usine Tata à Ranjangaon, aux côtés de véhicules Tata, et la distribution des voitures italiennes est prise en main par Tata, qui connaît le marché. En échange, Tata hérite du moteur diesel 1.3 JTD, également produit par la co-entreprise (qui fourni d’ailleurs également Maruti-Suzuki…).

Mais depuis plusieurs mois, les ventes de Fiat plafonnent, ou plutôt chutent. Et les deux partenaires de se rejeter la faute. Réseau peu performant ou gamme mal adaptée (Punto et Linea), les arguments divergent. En réalité, il y a probablement un bon mélange des deux.

Fiat a donc choisi de reprendre en main l’aspect commercial des choses : marketing, vente et après-vente. Les 178 points de ventes actuels seront bien entendu encouragés à faire partie du nouveau réseau, le but n’étant pas de repartir de zéro.

Source : Tata / Fiat

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Fiat et Tata, divorce à l’amiable"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AZZURRA
Invité

Bien joué Marchionne.

winx
Invité

MDR, marchionne est comme les autres européens, il n’est pas + fort et se casseras les dents comme renault… l’inde est un pays + difficile encore que la chine a conquerir… et ou est placé Fiat en chine ??? je rigole d’avance 🙂
bien joué Tata! 😉

y'aqu'à
Invité
L’inde n’est pas un Eldorado ! et c’est bien plus qu’un marché difficile, c’est un marché impossible. Et PSA s’en est rendu compte, heureusement, assez vite et a laissé tomber son idée de construire une usine de production automobile en Inde. Il ferait mieu d’en construire une en Amérique là au moins il bénéficierait de l’attrait de la nouveauté pour une clientèle habitué à consommer. En Inde rien ne se prête à la production d’automobile de masse. En effet, le réseau routier est inexistant (compte tenu de la superficie du territoire). La mentalité indienne n’est guère adaptée à celle, assoiffé… Lire la suite >>
Financier
Invité

Simple petit rappel :
– Fiat a été le premier constructeur de voitures en Inde dès 1936,
– Fiat a été pendant 40 ans le premier au niveau des ventes avec sa fameuse Fiat 1100-103, construite par PAL et rebaptisée Padmini,
Apprendre ce qu’est le marché indien à celui qui en a été a l’origine, n’est-ce pas un peu prétentieux pour un simple citoyen français qui n’a rien fait d’important ??

wpDiscuz