Accueil Coupés Révolution, la 911 passe au diesel

Révolution, la 911 passe au diesel

475
64
PARTAGER

Certains amateurs de la Porsche 911 vont sans doute hurler, mais ce qui était une rumeur depuis longtemps vient d’être confirmé par le constructeur, via une simple image annonçant la grande nouveauté de l’année : 911 Carrera … Diesel! Toutefois, rien à voir avec l’empreinte de Volkswagen sur la marque de voitures de sport…

En découvrant l’arrivée imminente d’une 911 diesel, on imagine déjà les attaques virulentes contre Wolfsburg, qui greffe ses TDI à tout-va. Mais le projet avait débuté bien avant la prise de contrôle par Volkswagen. A l’époque où Wendelin Wiedeking clamait haut et fort « la sportivité commence là où le diesel s’arrête, c’est à dire aux environs de 4000 tr/min ». Mais Porsche souhaite surtout être le premier sur le segment afin de démontrer la suprématie de la 911, ainsi que son caractère toujours innovant. Après le turbo, la transmission intégrale, la boîte double embrayage, celle qui s’est convertie à toutes les nouvelles technologies adopte donc le diesel…

Depuis des années, les ingénieurs de Weissach travaillent donc dans le plus grand secret à la mise au point d’un tout nouveau moteur. Car ici, point de V6 TDI Audi comme sur le Cayenne, mais un Flat-6, d’une cylindrée de 2,7l. Doté non pas de un, non pas de deux, mais de trois turbos. Comme le dernier né des 6 cylindres de BMW Motorsport… De quoi sortir selon les premiers chiffres communiqués 340 ch et 660 Nm… Soit un rendement équivalent à celui du BMW N57S. Pour son premier diesel, Porsche a donc fait les choses de belle manière…

Associé comme le Flat-6 essence à une boîte manuelle à 7 rapports ou PDK double-embrayage à 7 rapports également, il permet à cette 911 d’un nouveau genre d’atteindre 280 km/h en vitesse de pointe, et d’accomplir, grâce au couple impressionnant disponible très tôt, le 0 à 100 km/h en 4″5 (un dixième de moins en DCT)… Porsche prend bien entendu soin de préciser que la sonorité a fait l’objet de soins attentifs, ainsi que son caractère, qui se traduit par exemple par un régime maximal très élevé pour  un diesel : 5.600 tr/min.

Des performances qui n’ont donc rien à envier aux versions essence, et qui permettent au passage d’enregistrer des émissions de CO2 record pour la marque : 157 g/km avec la boîte manuelle, et même 149 avec la PDK… Tout en étant conforme à la norme Euro6.

Mais Porsche ne s’arrêtera pas là. En 2013, une version cabriolet arrivera, suivie vraisemblablement d’une Carrera S Diesel, donnée pour 395 ch et 780 Nm, moyennant une cylindrée passée à 2,8l. Par la suite, soit sans doute en 2014, Porsche étudie aussi une version dotée de la transmission intégrale, ainsi qu’une déclinaison en 2,5l destinée au duo Boxster / Cayman…

Rendez-vous au salon de Paris fin septembre pour la première apparition publique de cette 911 d’un nouveau genre.

Source : Porsche

Note : bien entendu, comme nombre d’entre vous l’on noté, cette information et un poisson d’avril maison…

Poster un Commentaire

64 Commentaires sur "Révolution, la 911 passe au diesel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lalala
Invité

J’avoue que j’y ai cru un instant… avant de me rappeler la date d’aujourd’hui. Mais ce n’est qu’une question de temps avant de ressortir la news hélas.

Eljulianos
Invité

Poisson d’avril!

Coxdudix
Invité

Euh… Poisson d’avril c’est ça ??

Michel 68
Invité

Poisson d’avril

MINI_Stig
Invité

Ahah ! Je sens une bonne journée de délires ^^

wpDiscuz