Accueil Nissan Nissan et Toyota aux 24 heures du Nürburgring 2012

Nissan et Toyota aux 24 heures du Nürburgring 2012

85
0
PARTAGER

Les 24 heures du Nürburgring sont plus que jamais populaires parmi les constructeurs japonais. Cette année encore Toyota va participer via le Gazoo Racing, soumettant la GT86 à l’épreuve de l’enfer vert de façon très publique après la participation d’un prototype camouflé l’année dernière, et Nissan va pour la première fois engager une GT-R de série ou presque sous son nom.

Du côté de Toyota, la LFA revient une fois de plus mais seul un exemplaire est engagé sous la bannière du Gazoo Racing et cette fois Akio Toyoda laisse le volant à des professionnels : Kinoshita, Iida et Wakisaka seront en charge d’assurer la victoire de classe. A côté de la supercar, Gazoo Racing engage deux coupés 86 aux équipages mixtes incluant pilotes d’usine (Ishiura, Oshima) et pilotes d’essai Toyota (Katsumata, Takaki), l’idée étant de récolter du feedback pour la voiture de série, et de mettre au point la version qui participera presque à l’identique au championnat japonais des rallyes.

C’est la même idée qui a poussé l’équipe de développement de la Nissan GT-R sous la direction de son célèbre leader Mizuno-san, qui voit l’épreuve comme le meilleur test possible pour aller de l’avant avec le développement de la voiture 5 ans après sa sortie. Familière du Nordschleife où elle a enchaîné les tours (et les records), la GT-R n’a participé que par la bande à la compétition via des engagements privés.

Cette fois c’est sous la bannière Nissan, avec le numéro 23 qui signale une participation officielle, qu’est alignée une GT-R Club Track Edition, la version préparée pour les journées circuit. Sans modification mécanique, elle reçoit une lame avant et un aileron sur le coffre, la suspension est réglée pour utiliser des pneus slicks et les freins sont dimensionnés pour être endurants tandis que l’intérieur est équipé d’un baquet compétition, d’un arceau cage et d’une cellule réservoir de 120 litres. Elle aura pour tâche principale de passer à travers les ennuis et d’apporter de nouvelles données de développement, selon la version officielle. L’objectif est sans doute un peu ambitieux si l’on en croit la composition de l’équipage, constitué de pilotes officiels Nissan qui savent tenir un volant : Toshio Suzuki, Tetsuya Tanaka, Kazuki Hoshino et Michael Krumm.

Source : Toyota et Nissan
Crédit images : Toyota, Nissan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz