Accueil Chevrolet Histoire des muscle cars : Chevrolet Camaro – Quatrième génération (1993 –...

Histoire des muscle cars : Chevrolet Camaro – Quatrième génération (1993 – 2002)

848
3
PARTAGER

En 1992, GM décide de prolonger la carrière de la Camaro, et de la Firebird, malgré des ventes en berne. La quatrième génération n’est plus vraiment une Muscle Car, mais tente de poursuivre la lignée. Elle vivra jusqu’en 2002, et GM décidera alors de mettre fin à l’appellation. Avant de reprendre avec le succès que l’on connaît en 2009.

Si la troisième génération cédait du terrain sur l’esprit « Muscle Car », la quatrième continue à rentrer dans le rang, du moins sur le plan du style. C’est que les rivales de l’époque sont aussi issues des gammes des constructeurs japonais… Elle continue à moderniser le style général apparu avec la seconde génération, mais les formes sont à présent arrondies. Le lien familial est préservé, ainsi que les phares encastrés. Un style qui subira un profond facelift en 1998.

Si le style change en totalité, la technique se contente d’évoluer et cette Camaro reprend une bonne partie du soubassement de la précédente génération (plancher, suspension arrière…). La production est désormais assurée au Canada, dans l’usine de Sainte-Thérèse / Boisbriand.

Mini Corvette…

Pour la première année modèle 1993, le cabriolet n’est pas disponible. Il ne sera ajouté que pour 1994. La Z28 est en revanche bien présente et reçoit d’emblée le moteur V8 LT1 5.7l apparu l’année précédente sur la Corvette. Il est toutefois moins puissant et se contente de 275 ch. Il pouvait être au choix associé à une boîte manuelle ou automatique. Le modèle d’entrée de gamme reçoit un V6 3.4l de 160 ch. Pour célébrer son lancement, la Camaro fut à nouveau choisie comme pace-car des 500 miles d’Indianapolis.

Cabriolet, RS et SS, la Camaro plus puissante que jamais

Après l’arrivée du cabriolet en 1994, un nouveau moteur apparaît en 1995. Un V6 3.8l de 200 ch est proposé en option. De fait, il est surtout destiné à la Californie où le V6 3.4l ne passe plus les normes de dépollution. Dès 1996, il sera le moteur d’entrée de gamme dans tout le pays. La Camaro est alors plus puissante que jamais. En effet, alors que le pack RS est à nouveau disponible sur la version de base, la SS fait son grand retour. Sur la base de la Z28, dont le V8 grimpe à présent à 285 ch, Chevrolet et SLP Engineering proposent ainsi la SS avec le V8 LT1 poussé à 305 ch. C’est la première fois que la Camaro passe la barre des 300 ch en puissance nette (et officielle).

Mais elle ne s’arrête pas là, et en 1997, pour célébrer son trentième anniversaire, SLP proposera une Camaro SS dotée du V8 5.7l LT4 de la Corvette, avec 330 ch. Seulement 106 exemplaires en seront produits. Le pack 30ème anniversaire avec ses bandes orange sur le capot aura beaucoup plus de succès avec un peu plus de 4.000 exemplaires (Z28 et SS uniquement).

1998, Nouveau visage

En 1998, la Camaro subit un facelift assez profond avec une toute nouvelle face avant. Les optiques typiques disparaissent. Le V8 de la Z28 est à nouveau changé, alors que la Camaro suit les traces de la Corvette. Elle adopte en effet le nouveau V8 5.7l LS1 apparu sur la C5, et qui développe ici 305 ch. Chevrolet reprend à son compte la SS, sans SLP. Le LS1 doté d’une entrée d’air « Ram Air » sur le capot développe 320 ch. Z28 et SS recevront en 1999 un différentiel Torsen.

La Camaro n’évoluera plus réellement jusqu’à sa disparition. Quelques changements de jantes, de teintes, quelques corrections techniques de-ci de-là, 5 ch gagnés sur la Z28 en 2001… Les ventes passent sous la barre des 30.000 unités annuelles, ce qui explique en grande partie le non remplacement du modèle.

35 ans et un adieu

Pour marquer à la fois le 35ème anniversaire de la Camaro, mais aussi sa dernière année de production, Chevrolet propose pour l’année modèle 2002 un pack anniversaire sur la SS, avec bandes sur le capot, logos brodés sur les repose-têtes et le nom « Camaro » apposé sur les boucliers avant et arrière en lettres argentées. 3.152 exemplaires en furent vendus, et la production totale de l’année s’élève à 42.098 exemplaires.

La dernière Camaro quitte l’usine des Boisbriand le 27 août 2002. L’usine, la seule de GM Canada hors de l’Ontario, fermera ensuite ses portes.

1993-Camaro-Z28_Indianapolis500PaceCar_021995-Camaro-Coupe_011996-Camaro-SS-Coupe_021997-Camaro-Cabrio_011997-Camaro-RS-Coupe-011998-Camaro-Coupe_011998-Camaro-SS-011999-Camaro-Coupe_011999-Camaro-SS-abrio-012000-Camaro_022000-Camaro-SS-Cabrio_012001-Camaro-SS_012001-Camaro-Z28-Cabrio_012002-Camaro-35th-Anniversary_032002-Camaro-35th-Anniversary_04

Lire aussi sur la Camaro :
Histoire des Muscle cars : Chevrolet Camaro, la naissance
Histoire des Muscle cars : Chevrolet Camaro, première génération
Histoire des Muscle cars : Chevrolet Camaro, seconde génération
Histoire des Muscle cars : Chevrolet Camaro, troisième génération
– Histoire des Muscle cars : Chevrolet Camaro, quatrième génération

Et aussi sur d’autres Muscle Cars:
Histoire des Muscle Cars : Introduction
Histoire des Muscle Cars : AMC AMX
Histoire des Muscle Cars : AMC Javelin
Histoire des Muscle Cars : AMC Rebel The Machine
Histoire des Muscle Cars : Buick Skylark GranSport
Histoire des Muscle Cars : Buick GS
Histoire des Muscle Cars : Quelques autres Buick GranSport

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Histoire des muscle cars : Chevrolet Camaro – Quatrième génération (1993 – 2002)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
LOPAT
Invité

ce n’est pas une Corvette qu’on voit dans les images???

LOPAT
Invité

Désolé pour ma bourde, je n’est pas connu la Camaro 3eme génération. j’ai toujours pensé que c’était une Corvette (3ème gén. camaro).
heureusement que la 5éme gén. est revenu au dessin original!

Marcel
Invité

et quand GM a fermé a Boisbriand,ils ont perdu 20% de leur clientèle régulière au Québec.la facon sauvage de faire,a coûté cher a GM,surtout que le syndicat avait fait beaucoup de concession.le Fédérale voulait seulement l Ontario pour produire des véhicules.(Amen)la Camaro d aujourd hui est plus nerveuse et puissante avec le moteur de la Corvette,mais pour les nostalgiques la Fin des années 60 a été merveilleuses pour les Muscle cars.amitié

wpDiscuz