Accueil Chrysler Résultats financiers : Fiat et Chrysler

Résultats financiers : Fiat et Chrysler

177
8
PARTAGER

Sorti de la faillite sous un contrôle confié au groupe Fiat, Chrysler a peu à peu amélioré sa situation, et présente un résultat positif pour l’année 2011. De quoi compenser la situation rendue plus difficile au dernier trimestre pour Fiat très lié au marché Européen.

Alors que Fiat est passé au dessus des 50% de capital de Chrysler en juin dernier, Chrysler a publié des résultats de façon indépendante, tandis que Fiat a publié des résultats consolidés comprenant ceux de Chrysler sur le second semestre.

Chrysler dans le vert

Chrysler a connu une année 2011 que l’on peut qualifier de succès. Le chiffre d’affaires des $55 milliards est en hausse de 31%, avec des ventes en hausse de 22%, portées à 1.855.000 véhicules. La part de marché du groupe est repassée au dessus des 10% aux Etats-Unis, ce qui lui permet de pointer à la quatrième position. Sur le plan financier, la situation est bien plus saine, avec un résultat d’exploitation positif : $2 milliards (€1,5 milliard), et un bénéfice net de $183 millions (€139 millions). A comparer à la perte nette de $652 millions (€495 millions) enregistrée en 2010…

Le flux de trésorerie a lui aussi été largement positif, avec une progression de $1,9 milliard (€1,44 milliard). Le groupe dispose à présent de $9,6 milliards (€7,3 milliards) de liquidités disponibles, sans compter une ligne de crédit renouvelable de $1,3 milliard. La dette brute a aussi été réduite, à $12,5 milliards (€9,5 milliards) contre $13,1 (€9,9) il y a un an.

Pour 2012, Chrysler compte sur la progression du marché américain pour continuer à se reprendre, et annonce un objectif de chiffre d’affaires de $65 milliards (49,3 milliards) et un bénéfice net de plus de $1,5 milliard (€1,14 milliard).

Le groupe Fiat, Chrysler compté pour un semestre

Le chiffre d’affaires de Fiat s’est élevé à €59,6milliards en 2011, y compris 23,6 pour Chrysler sur la période juin à décembre, et 12 milliards pour les activités d’équipement (Magnetti Marelli, Teksid, FPT, Comau). Le résultat opérationnel s’est élevé à €2,4 milliards, dont 430 millions pour Fiat Automobiles, €312 millions pour Ferrari, €40 pour Maserati, €1,345 milliards pour Chrysler et €348 millions pour les activités d’équipement.

Au final, le résultat net du groupe se monte à €1,651 milliards. Sans Chrysler, les événements exceptionnels et l’impact de la scission avec Fiat Industrial, ce résultat descend à 800 millions.

Du coté des liquidités, Fiat dispose de €10,3 milliards, plus €7,4 comptés pour Chrysler, soit un total de €17,7. On peut y ajouter presque €3 milliards de lignes de crédit disponibles (2 pour Fiat et 1 pour Chrysler). Les dettes s’élèvent à €16,2 milliards pour Fiat (dette brute), et un total de 26,7 pour le groupe en comptant Chrysler.

Face à ces résultats, Fiat versera un dividende de 0,217€ par action, soir un total de 39,7 millions en comptant les différents types d’actions.

Pour 2012, le groupe table sur un chiffre d’affaires de €77 milliards et un bénéfice net entre €1,2 et €1,5 milliard.

Source : Fiat et Chrysler

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Résultats financiers : Fiat et Chrysler"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mike
Invité

Depuis la reprise en mains de chrisler par Fiat , la marque renoue avec le succee !!
Petit a petit l oiseau fait son nid^^
la synergie entre les deux groupes commence a porter leurs fruit..rajouter a tous cela les différents partenaires telle que susuki maruti, opel général motors,et psa..
Fiat retrouve des couleurs et c tant mieux!!

SAM
Invité

Voir Fiat et Chrysler dans le vert, ça me fait plaisir. Je suis nostalgique de ces deux groupes qui au début des années 1990 affichaient des rentabilités records. Remplacez vite la Punto, monsieur Fiat car c’est une auto, il est loin le temps où cette auto se trouvait devant la Golf au classement des ventes européennes….

Nico
Invité

Donner autant de chiffres ne sert a rien quand 95% des lecteurs ne savent pas faire la difference entre eux !

AZZURRA
Invité

Ben moi je me dis: chapeau Mr Marchionne du coup de poker avec Chrysler. il y a assez de liquidités pour lancer au moins une vingtaine de modèles dans les deux ans à venir, surpris aussi par le résultat opérationnel de FERRARI la récession n’est pas pour tout le monde…

lilo
Invité

je suis content de voir cela, et du talent de marchionne ! il a su faire taire certains qui ont voulu enterrer la marque fiat un peu trop vite en 2000 !! ( auto plus ) pour ne pas citer

wpDiscuz