Accueil Berlines Renault ne renonce pas au Haut de Gamme

Renault ne renonce pas au Haut de Gamme

145
27
PARTAGER

Avec le non remplacement de la défunte VelSatis et les annonces de rentabilité record sur la gamme Dacia, nous pourrions penser que Renault a définitivement tiré un trait sur le marché du haut de gamme, pour y laisser la place à Infiniti.

Le Haut de gamme chez Renault, du moins en Europe, c’est la Latitude qui est plutôt perçue comme une déclinaison à coffre de la Laguna et non vraiment comme vrai haut de gamme.  La SM7, n’est, elle, pas importée. L’Espace va atteindre l’âge canonique de 10 ans cette année, la Laguna ne se vend pas bien, et le projet de grand SUV ne s’est jamais concrétisé. Il se pourrait même que le moteur V6 diesel soit abandonné, faute de volume suffisant, au profit d’un moteur Mercedes

Il faut dire que comparativement aux autres principaux constructeurs, il est très difficile pour Renault de justifier les investissements dans le haut de gamme. La marque n’est pas assez globale, et absente du marché américain et chinois qui sont les grands consommateurs de véhicules de cette catégorie. Cependant, le récent accord avec Daimler a permis de changer les choses. L’accord original porte sur le développement en commun des nouvelles Smart et Twingo, le Citan, dérivé du Kangoo, ainsi que la fourniture de plateforme et moteur pour Infiniti (plateforme compacte et moteurs diesel), ainsi que sur les voitures électriques.

Carlos Tavares, directeur général de Renault, voudrait donc profiter de cet accord pour relancer la marque dans le haut de gamme. Et la manière la plus simple et économique, est de partager les volumes des plateformes entre les 3 partenaires : Renault, Nissan et Daimler. Ce sera le cas pour la descendante de la Laguna et prochaine Espace. Mais Renault ne compte pas s’arrêter là. Pour gagner en crédibilité, la tout haut de gamme de Mercedes serait basé sur la Mercedes Classe E, comme l’annonçait Carlos Tavares lors de l’annonce des résultats du groupe:

« Nous aimerions bénéficier de leur soutien pour nous développer vers des gammes comme la Classe E ou la Classe S. Pour l’instant, des études sont en cours, il nous faut encore quelques mois pour voir si l’équation économique marche ou non»

Un tel véhicule ne sortirait donc pas avant fin 2014 au plus tôt, mais probablement 2015, la classe E devant être renouvelée à cette date. Il serait sans doute bien vu qu’il soit construit en France, mais une construction dans l’usine allemande avec la Mercedes Classe E aurait sans doute plus de sens d’un point de vue économique, et pour compenser les utilitaires Mercedes fabriqués en France… Évidemment, il est encore trop tôt de parler de style, mais Renault promet du « French flair« .

Malheureusement, dans ce marché, offrir un bon produit n’est pas toujours suffisant, de ce point de vue, la stratégie est à l’opposé de celle développé par PSA qui consiste à monter une gamme premium avant d’offrir des véhicules vraiment haut de gamme.

Et pour vous, seriez-vous prêt à  acheter un tel véhicule badgé Renault ? Serait-il plus judicieux de de le vendre sous un autre blason ? La stratégie de PSA avec la ligne DS vous semble-t-elle plus crédible ?

Source : Renault via LesEchos, CCFA,Le Figaro
Lire également : Pékin 2012: Renault Safrane
Galerie Samsung SM7:

[zenphotopress album=11808 sort=latest number=12]

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Renault ne renonce pas au Haut de Gamme"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GREG
Invité
Heu j’aurais une question, pourquoi l’Espace est-il perçu par la presse auto française et les bloggueurs francophiles comme une incarnation du haut de gamme? Pardon mais ce n’est qu’un bête monospace vendu à un tarif légèrement honteux, et qui se fait écrabouiller par la concurrence plus moderne (Galaxy, S-Max,Sharan), qui ne sont pourtant pas perçus comme étant du HDG… Qu’est ce qui fait de l’Espace un produit premium?Ses motorisations hybrides, sa qualité de finition, ses systèmes éléctroniques haute performance, son viseur tete haute, son bois véritable, ses qualités sportive et dynamiques. Ah, on m’informe qu’elle n’a rien de tout cela.… Lire la suite >>
Homer S.
Invité

@GREG Pour l’espace c’est simple c’est qu’à l’époque (il y a 10ans) lorsqu’il est sortie, ils n’avaient pas vraiment de concurrence. C’est un peu le cas de la DS5 aujourd’hui

C’est un peu ça la définition du premium offrir quelque chose de plus que les autres

Ensuite il faisait parti d’une stratégie HdG, Avantime, Velsatis, Espace

C’est pas que les francophone qui le considéré comme HdG mais tout le monde, en Allemagne il était considéré comme HdG, à l’époque les allemands étaient les rois des berlines & les français du monospace

greg
Invité

Heu, je vis en Allemagne, on a JAMAIS considéré l´Espace comme premium 🙂
Au contraire, ses ventes sont plus que moyennes.
Qu´est ce que l´ Espace offrait de plus? Concurrence il y avait lors de sa sortie.Je veux dire si faire premium c´est offrir des prix chers..

Homer S.
Invité
@greg Visiblement tu dois pas te souvenir de l’époque de sa sortie car la concurrence ce réveillé à peine A l’époque déjà le moteur avait plus d’importance car il y avait moins d’équipement. L’espace faisait minimum 115ch (& 150ch pour le grand espace) alors que Ford n’a pas hésité à mettre un 90ch sous son galaxy. Même le sharan ne dépassait pas les 150ch en diesel (chez PSA c’était pas mieux). Bref en motorisation il était au dessus des généralistes Ensuite son intérieur était considéré comme supérieur à la concurrence pour son luxe & sa modularité L’image Renault était en… Lire la suite >>
SAM
Invité

Infiniti et le recyclage de la plate forme des Gloria/Cédric, de vaillantes propulsions que Renault-Nissan voudrait remplacer au profit des plate formes Mercedes, affaires à suivre…

Par contre, le développement des Laguna, Espace et Crossover Laguna et tous les dérivés (Altima, Murano…) passe par la plate forme Mégane/Quashquaï. Mercedes regarde de plus en plus du côté de Douai, site historique du Scénic….

Pat
Invité
Plusieurs choses : Si j’ai bien compris l’accord, Mercedes concevra et produira une futur E klass / VelSatis II (voir plus -> S klass ?) en échange de la conception et de la production par Renault des futurs Twingo III / Smart II, Kangoo / Citan et autres Trafic / Vito. Les bonnes raisons d’acheter la version Renault plutôt que la version Mercedes seront évidement : – le prix qui devra être plus contenu, – le design qui devra être plus fin, plus Renault, – une partie de la conception (puisque je vois mal deux usines différentes) devra être le… Lire la suite >>
bullitt
Invité
ce n’est pas gagné … loin de là. Cela semble bien compliqué comme montage entre Renault, Infini et Mercedes. Les récentes déconvenues de Renault dans ce secteur (VelSatis) prouve qu’il n’est pas si aisé d’y trouver sa place sachant que Renault n’a aucune image dans le haut de gamme. Tout est à (re)faire. La sagesse pourrait les conduire à s’associer mais qui voudra d’une Mercedes rebagdée d’un losange? Le marché haut de gamme est sans doute bcp plus porté sur l’image mais aussi sur le côté démesuré actuellement au niveau des motorisations avec des V6, V8 et quelques V12 tous… Lire la suite >>
Mohammed dubois
Invité
Pour renault je ne sais pas trop quoi en penser, on vera bien, si ils font un réel effort sur le design… Pour psa, c’est un autre debat, ils me semble logique qu’ils ne se relanceront dans le haut de gamme (pas premium, hdg, cad gros moteurs, gros volumes) que quand ils auront trouvé une alliance (honda?) pour debarquer en amerique du nord, s’étendres en chine et dans d’autres pays emergeants, c’est pas en europe qu’ils vendront à priori. Ils doivent aussi se retrouver un partenariat pour les v.u (mitsu?) bref, du long terme, je leur souhaite bonne chance pour… Lire la suite >>
wpDiscuz