Accueil Constructeurs Renaissance d’Alpine : réponse durant le premier semestre

Renaissance d’Alpine : réponse durant le premier semestre

181
43
PARTAGER

Chez Renault, c’est le cheval de bataille de Carlos Tavares. Il rêve de donner une nouvelle vie à Alpine. Un projet qui s’intègre parfaitement dans la lignée du programme de Carlos Ghosn qui cherche à créer un nouvel haut-de-gamme (lire fortes marges) chez Renault.

Dans La Tribune, Carlos Tavares confirme le projet Alpine. La proposition avait été faite en fin d’année dernière. Le Conseil d’Administration avait alors demandé quelques mois de réflexion pour attendre de voir l’évolution des ventes en Europe.

Le projet doit maintenant être examiné ces prochaines semaines et la réponse devrait être donnée avant la fin du premier trimestre. Pour la marque – contrairement à Carlos Tavares – le cœur n’aura pas sa place au moment de juger. C’est surtout le potentiel du marché, donc son éventuelle rentabilité, qui sera analysé.

Alpine pourrait se placer dans le nouvel élan de Renault dans le haut-de-gamme. En 2014, un nouvel Espace sortira, suivi par une nouvelle grande berline profitant d’échanges avec Mercedes l’année suivante.

Et aussi :
L’Alpine renait de ses cendres

Source : La Tribune
Photo : Renault

Poster un Commentaire

43 Commentaires sur "Renaissance d’Alpine : réponse durant le premier semestre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Les fondamentaux d’Alpine sont dans la A110 (modèle qui cote le plus en collection). Soit une voiture sportive et légère.

Si Renault s’écarte de ça,c’est râpé : ils ne pourront jamais prendre de clients à Ferrari, Porsche etc.

Qu’il fassent donc une Elise française. Bon, ils l’avaient déjà avec le Spyder et ils n’ont pas insisté. Alors… alors rien, perso je n’y crois pas, la liste des constructeurs français qui depuis les années 50 n’arrivent plus à faire dans le haut de gamme de luxe ou de sport, elle est longue, longue, longue…

Homer S.
Invité

@Carlos Ghost Le spider c’est avant tout planter car trop radical

Ensuite tout seul & n’avait pas la gamme RS pour le soutenir (plus réellement de sportive HdG chez Renautl à ce moment là)

Gatts
Invité

Le Spider avait une approche radicale, un tarif radical mais une boîte et un moteur pas forcément en rapport de cette approche radicale.

zorbeclegras
Invité

Je n’ai aucune confiance en Renault,ils vont massacrés Alpine car ils sont incapable de faire du HDG,les exemples sont nombreux,a mois de trouver un sous-traitant qui aura le talent pour une telle entreprise.

Membre

Oui mais là c’est de la faute de qui ? De Renault (alors qu’ils sont autant capable de faire du haut de gamme que els autres), ou les clients, qui quand ils ont 30 000 euros à mettre dans une autos ne le font que dans une allemande, et pas une française, une italienne, une angaise, une américaine, … ?

Nebb
Invité

Pas comme Gordini pitié !!!

Et pourquoi pas une sportive basée sur la 370Z ou la GTR de Nissan ?

Membre

C’était prévu comme ça a une époque, avec à ce moment là la 350 Z. Mais Ghosn avait dit non au dernier moment

Invité

Trop lourd comme base simplement, toute à moteur avant qui plus est, donc peu d’éléments susceptible d’être reprit.

wpDiscuz